Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Le Premier ministre annonce plusieurs mesures visant à renforcer la politique d'intégration des étrangers

Édouard Philippe a fait savoir que dès 2019, le volume horaire des cours de langue dispensés dans le cadre du contrat d’intégration républicaine sera doublé pour atteindre jusqu’à 400 heures.

Le Premier ministre annonce plusieurs mesures visant à renforcer la politique d'intégration  des étrangers

Le Premier ministre français Édouard Philippe a annoncé mardi plusieurs mesures visant à renforcer la politique d’intégration des étrangers. S’exprimant lors d’une réunion du Comité interministériel à l’intégration, le Chef de l’exécutif français a notamment évoqué la maîtrise de la langue française, faisant savoir que dès 2019, le volume horaire des cours de langue dispensés dans le cadre du contrat d’intégration républicaine sera doublé pour atteindre jusqu’à 400 heures. Ces cours de français seront mieux adaptés à leur public, a-t-il expliqué, faisant savoir que pour les personnes qui ne maîtrisent pas la lecture ou l’écriture, les cours pourront aller jusqu’à 600 heures. Il a aussi annoncé que ces cours de français seront ouverts à certains demandeurs d’asile en attente d’une décision leur accordant ou pas le statut de réfugié.

L’autre mesure porte sur la formation civique et la participation à la vie de la société, a ajouté M. Philippe, précisant que l’objectif est que les étrangers primo-arrivants participent activement à la vie de la société. Il s’agit tout d’abord de partager nos valeurs, a-t-il fait valoir, notant que la durée de cette formation passera de 12 à 24 h dès 2019. Il a aussi insisté sur le rôle de l’école pour l’intégration aussi bien des enfants que des parents, ajoutant que l’accès à l’enseignement supérieur doit être facilité. «Nous avons également décidé de nous mobiliser pour l’insertion professionnelle des étrangers primo-arrivants», a-t-il dit, expliquant que chaque bénéficiaire du contrat d’accueil et d’intégration sera reçu en entretien à la fin du parcours, pour l’orienter de la manière la plus adaptée à son profil et à ses aspirations.

M. Philippe a également insisté sur la nécessité de lever les différents freins qui bloquent l’accès à l’emploi, faisant savoir que le gouvernement mobilisera les réseaux d’entreprises pour faciliter la mise en relation des demandeurs d’emploi et des offres adaptées à leurs talents et à leurs compétences. Le Premier ministre français a par ailleurs indiqué que dès 2019, les réfugiés bénéficieront d’un accompagnement social et administratif renforcé pour les aider dans les démarches des premiers mois qui suivent l’obtention du statut. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.