Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Le Comic Book, «Hshouma», disponible dans les librairies dès le 12 septembre

La bande dessinée tant attendue «Hschouma», qui vise à briser les tabous liés au genre et à l’éducation sexuelle, sera enfin disponible à partir de jeudi prochain dans toutes les librairies des pays francophones. Pour son auteure, Zainab Fasiki, ce comic book est une sorte de lettre qu’elle adresse aux Marocains pour atteindre la paix et l’amour.

Le Comic Book, «Hshouma», disponible dans les librairies dès le 12 septembre

La jeune bédéiste marocaine Zainab Fasiki vient d’annoncer sur sa page Facebook que sa nouvelle bande dessinée «Hshouma» sera disponible dans toutes les librairies des pays francophones à partir du 12 septembre. «Au Maroc, il est “Hshouma” de discuter de certains sujets, notamment de la sexualité et du corps, et encore plus de vouloir les vivre. Pour comprendre cela, je vous propose de regarder ensemble le règne de Hshouma, dans sa dimension éducative, religieuse et politique. Le 12 septembre 2019 dans toutes les librairies des pays francophones, y compris le Maroc et aussi sur Amazon», a annoncé la jeune femme. «J’ai travaillé si dur pour faire ce livre, un an de recherches et de voyages à travers le monde pour trouver les réponses à mes questions. Ce livre est aussi une lettre pour tous les Marocains, que j’ai écrite et dessinée, une lettre pour atteindre la paix et l’amour. Un grand merci à la maison d’édition française Massot Éditions, pour croire en moi et pour cette opportunité», a-t-elle ajouté.

D’après Zainab Fasiki, «Hshouma», qui signifie «honte» en dialecte marocain, ce mot désigne, plus précisément, l’ensemble des sujets tabous que l’on ne doit pas aborder en société ou en famille. Mi-projet artistique, mi-initiative éducative, cette bande dessinée se veut une tentative d’ébrécher les tabous liés au genre, à l’éducation sexuelle et aux violences faites aux femmes. Les femmes dessinées par la jeune bédéiste peuvent sembler provocantes et fatales, parfois même sarcastiques. Nues, en lingerie ou portant le voile, en ville ou au hammam, elles se moquent d’un «masculisme hypocrite» et effrayé par les corps, faisant ainsi fi des canons de beauté imposés par les autres. Ces dessins sont ainsi autant de manières de célébrer les corps et leur beauté, mettant à mal un des piliers sur lequel reposent les sociétés patriarcales, autant au Maroc qu’en Europe. Outre la beauté du trait, «Hshouma» est un livre qui milite pour la libération de la femme dans le monde arabe. Disponible actuellement en français, ce Comic Book sera traduit en plusieurs langues prochainement.
Rappelons que Zainab Fasiki, née en juillet 1994 à Fès, est ingénieure d’État en mécanique et détient également une patente professionnelle de bédéiste et d’illustratrice. 
Zainab est aussi militante pour les droits des femmes et les libertés individuelles. «Mon objectif est d’aider dans la libéralisation des femmes de la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient) des pressions familiales et du contrôle de la société et des médias», confie-t-elle. Elle est à l’initiative du projet «Hchouma», une plateforme éducative, gratuite et participative et qui a pour but d’éviter les problèmes sociaux comme la discrimination et les violences basées sur le genre. 
D’après elle, ce projet vise à remplacer le manque d’éducation sexuelle, les tabous à l’école et entre les membres de la famille. «Ces sujets sont très importants et méritent d’avoir une plateforme dédiée pour expliquer ces tabous, afin d’éviter les ambiguïtés et incompréhensions. La seule façon de briser un tabou, c’est d’en parler», avait déclaré Zainab. 

Lisez nos e-Papers