Nation

Enseignants des AREF

Le ministre de l’Éducation nationale brandit la menace de licenciement en cas de poursuite de l’arrêt de travail

Ayoub Lahrache Ayoub Lahrache,

Le Porte-parole du gouvernement et le ministre de l’Éducation nationale lors de la conférence de presse organisée mercredi à Rabat. Ph. Kartouch

Le Porte-parole du gouvernement et le ministre de l’Éducation nationale lors de la conférence de presse organisée mercredi à Rabat. Ph. Kartouch

D’un ton ferme, le ministre de l’Éducation nationale, Saïd Amzazi, a exhorté, mercredi à Rabat, les enseignants des Académies régionales d’éducation et de formation à rejoindre leurs lieux de travail dans les plus brefs délais afin d’éviter les mesures correctionnelles que son département compte enclencher au cas où ces enseignants poursuivraient leur arrêt de travail. Le responsable a brandi la menace de licenciement pour abandon de postes pour les enseignants confirmés et un éventuel remplacement des enseignants grévistes en formation par les candidats en liste d’attente.

Trois jours après la manifestation des enseignants contractuels organisée dans la nuit du 23 mars dernier à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, Saïd Amzazi, est sorti de son mutisme, hier, pour brandir la menace de l’expulsion définitive des membres de la Coordination nationale des enseignants contractuels qui s’obstineraient à entraver le fonctionnement normal des cours. Décochant ses flèches envers la Coordination, le ministre a souligné que cette structure ne dispose pas du statut d’un syndicat et continue d’exercer une pression sur les enseignants des Académies pour poursuivre les arrêts de travail, ce qui porte atteinte au droit des élèves à une scolarisation décente ainsi qu’à l’intérêt général du pays.
S’adressant aux enseignants grévistes, M. Amzazi les a exhortés à rejoindre leurs lieux de travail, «d’autant plus qu’il n’y a aucune justification pour de telles absences». Le ministre n’a pas mâché ses mots, menaçant désormais ces cadres de licenciement dans le cas où ils ne rejoindraient pas leurs postes dans les plus brefs délais. «Il existe deux catégories d’enseignants protestataires. Il y a les enseignants stagiaires en arrêt de travail, qui sont toujours en formation et qui risquent d’être remplacés par les candidats actuellement en liste d’attente, et les enseignants grévistes confirmés qui pourront voir enclenchée la procédure d’abandon de poste à leur égard et risqueront l’expulsion de la fonction», indique M. Amzazi sur un ton ferme.

Revenant sur les grèves successives organisées au cours des quatre dernières semaines par les enseignants, le chef de ce département a indiqué qu’il était inacceptable d’engager des arrêts de travail d’une aussi longue durée, appelant ces derniers à regagner leurs postes dans les plus brefs délais afin d’éviter toute procédure correctionnelle à leur égard.
Abordant les mesures déjà prises par le gouvernement pour désamorcer la crise et répondre au cahier revendicatif de ces enseignants, le même responsable a affirmé que le gouvernement a respecté ses engagements d’améliorer les statuts des cadres des AREF en introduisant toutes les garanties nécessaires à la stabilité professionnelle et la sécurité de l’emploi.
«Plusieurs garanties ont été apportées dans le cadre des modifications introduites dans les statuts des cadres, notamment celles relatives à la titularisation tout en conservant l’ancienneté acquise à l’Académie, le droit à la promotion dans l’échelle et l’échelon tout au long de leur carrière, la retraite suite à une maladie grave en garantissant aux cadres des AREF les mêmes droits garantis pour le reste des fonctionnaires de l’État», a souligné le ministre. Dans le même sens, il a affirmé que «dans les cas d’invalidité physique, les mêmes dispositions juridiques s’appliquent à tous les fonctionnaires des administrations publiques, ainsi que le droit à la mutation au niveau régional et le droit de passer les différents concours tels que celui des inspecteurs, l’orientation et la planification, l’agrégation ou celui de l’administration pédagogique».

Et ce n’est pas tout, le ministre, en charge d’un secteur sous tension depuis plusieurs mois, a affirmé que «les Académies régionales de l’éducation et de la formation ont commencé à verser les salaires aux enseignants-cadres après l’approbation des amendements apportés aux statuts de ces cadres, et ont organisé l’examen de qualification professionnelle pour ces cadres, passé par 3.000 enseignants parmi les 11.000 enseignants relevant de la promotion 2016, ce qui leur a permis d’être titularisés». Le ministre de l’Éducation nationale a estimé dans ce sens que les enseignants des AREF ne disposent désormais d’aucune excuse pour ne pas regagner leurs postes, d’autant plus que le gouvernement s’est engagé à poursuivre la réforme des régimes de retraite en fusionnant la Caisse de retraite marocaine et le Régime collectif d’allocation de retraite, ce qui signifie que cette question sera assainie au futur et ne posera aucun problème pour ces cadres.
Mustapha El Khalfi a pour sa part indiqué qu’il n’y avait plus lieu de parler de contractualisation, puisque ce mode de recrutement a été définitivement abandonné après l’approbation, par les conseils d’administration des AREF, des modifications introduites aux statuts des cadres de ces Académies, et l’abrogation de toutes les dispositions qui renvoient au terme «contrat», soulignant que ces cadres sont dorénavant considérés comme des fonctionnaires dans le cadre de la fonction publique régionale.

Un choix qui répond à une orientation stratégique du gouvernement de réaliser l’équité territoriale. Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs fait savoir que l’objectif du gouvernement est de tendre vers un nombre égal des enseignants des Académies et de la fonction publique.
À la fin de cette rencontre, les deux ministres ont tenté de rassurer les parents et les tuteurs des élèves quant à la continuité du service public et la garantie du droit des élèves à la scolarisation. Ils ont rappelé, dans ce sens, que les AREF et leurs directions provinciales ont pris toutes les mesures nécessaires pour assurer le temps scolaire, rattraper les heures perdues et garantir la protection nécessaire pour tous les enseignants à l’intérieur et autour des établissements scolaires, afin de leur permettre d’exercer leurs fonctions dans les meilleures conditions. Les hauts responsables ont par ailleurs salué l’esprit de responsabilité des enseignants qui ont placé les intérêts des élèves avant toute autre considération et ont continué à remplir leur devoir professionnel, ainsi que les enseignants qui se sont portés volontaires pour fournir un soutien éducatif aux élèves et compenser le temps perdu. 

Services

Météo

Casablanca 15 octobre 2019

55.4°F

13°C

Meteo Casablanca
  • 19.5°C
    cloudy
  • 18.4°C
    cloudy
  • 17.8°C
    cloudy
  • 17.3°C
    clear
  • 19.3°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 15 octobre 2019

  • As-sobh : 06:07
  • Al-chourouq : 07:32
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:29
  • Al-maghrib : 19:01
  • Al-ichae : 20:15

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
EPL NEWS - NEWS 2019

12:30

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S01E22

12:50

Chaine : Médi1 TV
Midi Infos

12:00

Chaine : BFM TV
Midi-15h

12:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 15 octobre 2019

55.4°F

13°C

Meteo Casablanca
  • 19.5°C
    cloudy
  • 18.4°C
    cloudy
  • 17.8°C
    cloudy
  • 17.3°C
    clear
  • 19.3°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 15 octobre 2019

  • As-sobh : 06:07
  • Al-chourouq : 07:32
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:29
  • Al-maghrib : 19:01
  • Al-ichae : 20:15

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.04 %

+0.04 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
EPL NEWS - NEWS 2019

12:30

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S01E22

12:50

Chaine : Médi1 TV
Midi Infos

12:00

Chaine : BFM TV
Midi-15h

12:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X