Emploi

Ressources humaines

Le top des bonnes résolutions RH 2019

author Nabila Bakkass ,

Ph. Shutterstock

Ph. Shutterstock

Assurer le bien-être et la motivation du personnel, améliorer la qualité de la communication entre les différents services et poursuivre le chemin de la transformation digitale tout en y impliquant l’ensemble des collaborateurs. Ce sont là les principales résolutions RH 2019 relevées par les professionnels contactés par «Management & Carrière».

Une nouvelle année vient de débuter avec son lot de changements et de challenges pour les entreprises qui continuent de faire face à une conjoncture économique et sociale toujours difficile. Chaque organisation doit donc se réinventer et se fixer de nouveaux défis, de nouvelles perspectives voire de nouvelles priorités en termes de management des Ressources humaines.
Pour identifier ces tendances/résolutions, «Management & Carrière» a organisé un sondage auprès de certains professionnels RH en leur posant la question sur la tendance 2018 et leurs résolutions 2019. Il en ressort en somme que contrairement aux années précédentes où les réponses étaient presque orientées vers un axe précis, cette année les tendances RH semblent être diversifiées avec tout de même une orientation générale : poursuivre dans la voie de la transformation. 

En effet, à la lecture des résultats, nous constatons que certains managers misent sur la formation des collaborateurs, d’autres disent se concentrer plutôt sur la communication, alors que d’autres sont à la quête du bien-être et d’une meilleure qualité de vie au travail. Comment expliquer cette divergence ? Pour répondre à cette question, il suffit d’observer l’évolution des enjeux de la fonction RH qui ont commencé à se tourner, depuis quelques années,vers la transformation digitale. Cette dernière modifie en profondeur les pratiques managériales, en l’occurrence la nature et le contenu des métiers, avec un élément en commun : la faible maîtrise des métiers et compétences du futur. Si le chantier de digitalisation était déjà une tendance en 2018, il devient cette année une résolution et une priorité pour tous. En effet, l’année dernière a été caractérisée par le lancement de plusieurs chantiers de la digitalisation de la fonction RH. «Certaines entreprises ont réussi leurs paris alors que d’autres ont raté leurs projets, car elles n’ont pas pris en considération la démarche de conduite de changement associée à ce genre de projets», souligne Ahmed Assalih, expert RH à Sopra HR Software. Et de préciser que pour 2019, les entreprises vont se focaliser, en plus de la digitalisation, sur des chantiers «Analytics RH» par la mise en place des outils de Business Intelligence RH. Même son de cloche chez Samira Aajlane, DRH adjointe et directrice Recrutement, développement et transformation RH dans une multinationale. Elle considère que la transformation digitale a su se transformer d’un effet de mode vers une vraie question de pérennité et de survie de l’entreprise. Naturellement, 2019 se projette dans la continuité de la transformation digitale, mais encore faut-il, pour plus d’efficacité et d’efficience, intégrer tous les collaborateurs dans une démarche d’innovation, indique-t-elle. C’est dire que la transformation digitale continue à être le grand défi à relever, mais pour y faire face, il faut impérativement que les collaborateurs y soient impliqués et motivés.

L’humain, toujours au centre des préoccupations RH
Aujourd’hui, plus que jamais, l’élément humain devrait être au centre des préoccupations de la société en général et de l’entreprise en particulier. Qu’on le veuille ou non, ce sont les collaborateurs impliqués, motivés et suffisamment engagés qui peuvent accompagner l’entreprise dans son évolution stratégique. Un constat qui semble être bien appréhendé par les entreprises marocaines. C’est en tout cas ce que nous confirment les professionnels RH sondés par «Management & Carrière». Selon Dr Mohammed Benouarrek, directeur du Pôle stratégie, organisation et capital humain à Promamec, expert international en conduite du changement & en gestion des ressources humaines, «une attention particulière est à accorder au bien-être des collaborateurs». Et de préciser que l’enjeu motivationnel prend de l’ampleur si nous regardons les choses correctement. Pour Hanane Anguer, responsable pôle Recrutement au Groupe Solano-Chrono Interim Filiale Maroc, «le bien-être devient une nécessité, car un collaborateur heureux est forcément plus performant». Reste à déterminer quelles sont les composantes du bien-être et de la motivation des collaborateurs. Force est de constater qu’il n’existe pas une recette miracle pour y parvenir. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on peut croire, le bien-être et la motivation ne passent pas uniquement par la rémunération et les facteurs matériels. Nombreuses sont les études qui ont prouvé que d’autres éléments entrent en jeu tels que la reconnaissance des efforts et des résultats, l’implication et l’ambiance du travail. Des encouragements, des mots gentils ou tout simplement un bonjour respectueux font la différence et peuvent pousser un collaborateur à faire de son mieux pour exceller dans son travail et être à la hauteur des attentes de sa hiérarchie. Autre point important à souligner : l’importance d’améliorer la qualité des interactions et la communication entre les différents services de l’entreprise. «Si nous avons des équipes qui ne travaillent pas ensemble, c’est comme si nous avons un produit qu’on aurait démonté en multiples pièces détachées. Ces pièces peuvent fonctionner quand elles sont rassemblées, mais n’y parviennent pas quand elles sont prises individuellement», souligne Fatima Zahra Benhaddi, responsable Développement RH et Communication interne dans une entreprise marocaine qui ne manque pas de souligner l’importance de la communication interne en tant que facteur clé permettant de fédérer l’ensemble des services autour d’objectifs communs. 
Soulignons, en guise de conclusion, que toutes les résolutions RH paraissent prometteuses pour un bel avenir du capital humain au sein des entreprises. Toutefois, chacun de nous doit avoir ses propres résolutions et faire en sorte d’être l'acteur du changement qu’il souhaite. Il est temps de décider de changer, de se libérer des croyances limitantes et de cesser les critiques destructives… c’est en y arrivant que l’on peut avancer individuellement et collectivement. 


La parole aux professionnels RH 

Ahmed Assalih, expert RH à Sopra HR Software

«L’année 2018 a été caractérisée par le lancement de plusieurs chantiers de digitalisation de la fonction RH, notamment le recours aux outils de gestion des talents. Certaines entreprises ont réussi leur pari, d’autres ont raté leurs projets, car ils non pas pris en considération la démarche de conduite de changement associée à ce genre de projets. Pour 2019, je pense que les entreprises vont se focaliser, en plus de la digitalisation, sur des chantiers “Analytics RH” par la mise en place des outils de Business Intelligence RH. Le recours à la data a prouvé qu’on peut améliorer l’efficacité des processus RH avec des actions Quick Wins.
 On peut ainsi identifier des dysfonctionnements profonds qu’on ne peut pas observer avec les reportings standards et mettre en place les actions correctives et évolutives.»             N.B.


Hanane Anguer, responsable Pôle recrutement au Groupe Solano-Chrono Interim Filiale Maroc

«En 2018, les entreprises se sont orientées vers la digitalisation, il était temps de trouver des solutions efficaces et efficientes afin d’optimiser le processus, renouveler et moderniser la fonction. Aujourd’hui, on parle de – GRH (Gestion des ressources humaines) dont la nomination porte une vision de proximité, donc l’évolution persiste sur tous les volets : d'abord, le volet digitalisation puisque les institutions ont digitalisé les processus administratifs puis la paie en maintenant toujours l’intention de développer des solutions RH afin de pouvoir suivre le renouvellement. Ensuite, le volet recrutement avec l’émergence de l’intelligence artificielle qui commence à révolutionner le métier. Enfin, l’accroissement du travail en freelance. Chaque année, de nouveaux challenges sont définis avec de nouvelles perspectives et une nouvelle vision. Je pense que l’année 2019 sera sur trois axes : D’abord, le marketing RH qui consiste à attirer et retenir les candidats potentiels, en développant la marque employeur, avec l’utilisation de tous les canaux de communication. Ensuite, le bien-être au travail qui devient une nécessité, car un collaborateur heureux est forcément plus performant. Enfin, la formation continue à travers l’apprentissage continu qui permet au salarié de développer ses compétences dans le temps et pouvoir les suivre. L’année 2019 est une année des chalenges, certainement nous allons prendre toutes les résolutions déjà fixées pour amener la structure vers une année de réussite, mais nous allons mettre l’accent sur le pôle recrutement et marketing RH afin de séduire les meilleurs talents, réussir nos recrutements et fidéliser le potentiel interne.»                     N.B.


Samira Aajlane, DRH adjointe et directeur Recrutement et développement dans une multinationale

«Depuis quelques années, les enjeux de la fonction RH au Maroc commençaient à tourner autour de la “transformation”. Ce mot magique ou ce Buzzword qui a su se transformer d’un effet de mode vers une vraie question de pérennité et de survie de l’entreprise. 2018, était une année axée sur la transformation digitale dont les principaux objectifs étaient d’accélérer l’innovation, réinventer la proximité avec les clients/partenaires, mobiliser et motiver les collaborateurs, et gagner en excellence opérationnelle. 2019, naturellement, se projette dans la continuité de la transformation digitale, mais encore faut-il, pour plus d’efficacité et d’efficience, intégrer tous les collaborateurs dans une démarche d'innovation ; une forme de démocratie garantissant l’Empowerment de l’intelligence collective. S’ajoute à cela deux piliers primordiaux pouvant favoriser une dynamique de développement mettant en avant l'intérêt collectif et la promotion du capital humain. Il s’agit du développement des soft-skills et de l’agile. Selon une étude de 2016 du WEF (World Economic Forum), les Top 10 des soft-skills les plus demandées en 2020 sont : Résolution de problème complexe, pensée critique, créativité, gestion des équipes, facilité de coordination avec les autres, Intelligence émotionnelle, prise de décision, orientation client, Négociation et flexibilité cognitive. Ces soft-skills constituent une bonne plate-forme pour “s’agiliser” qui est une philosophie avant même d’être une méthodologie.»              N.B.


Asmaa Sammah, responsable RH à Anouar Invest

«Anouar Invest est un groupe familial marocain qui veille constamment à mettre en place des tendances RH pour améliorer sa gestion RH et garder l’image de marque de l’employeur. Pour 2019, nos résolutions RH sont nombreuses, mais on va se focaliser sur la généralisation de l’entretien annuel d’évaluation pour toutes les filiales, car c’est un outil RH très efficace permettant de favoriser le dialogue au sein des équipes. C’est aussi un moyen qui valorise la communication interne pour obtenir une meilleure synergie. En effet, conduire un bon climat social et assurer l'implication du capital humain et une bonne ambiance de travail au sein des équipes seront les facteurs clés de succès de toutes les entreprises, ce qui favorise leurs positions sur le plan concurrentiel. Ce qui motive notre choix c’est d’abord notre souhait de fidéliser et de retenir les collaborateurs qui vont être plus impliqués et engagés dans leurs postes. Ils vont aussi avoir le sentiment d’appartenance et de reconnaissance, ce qui va atténuer le taux de roulement des collaborateurs. À cela s’ajoute le défi d’attirer les profils talentueux qui constituent un excellent levier de performance pour l’entreprise lui permettant d’être plus attractive. Personnellement, je pense que le collaborateur doit aussi opter pour une connaissance de lui-même afin de savoir bien tracer son plan de succession de façon autonome et indépendante, et ce, pour ne pas sentir la démotivation ainsi que la stagnation. D’ailleurs, au sein de toutes entreprises on trouve des hauts et des bas donc la solution optimale c’est de faire une auto-motivation. Cela passe par le biais de plusieurs éléments par exemple : la formation continue, le bénévolat, le développement d’une passion, etc.»                        N.B.


Hind Berrada, DRH d’un groupe marocain

«La fonction RH a pour mission d’apporter une contribution et un impact à la fois au business et au people. Aussi les priorités pour 2019 s’articulent d’abord autour de la mise en place d’une proposition valeur et d’une marque employeur attractive permettant d'attirer, développer et retenir les talents, notamment sur la gestion de carrière, le développement du leadership, la rétention des top talents et la mise en place d’une politique de rémunération permettant de récompenser la performance. L’année 2019 sera consacrée également à la mise en œuvre d’une politique de talent acquisition visant à accompagner la politique de croissance à l’international et à l’amélioration de l’expérience et du parcours candidats. Afin de piloter l’agenda du business, la mise en place d’une fonction RH efficace et modélisante constitue une priorité, à travers une organisation et des indicateurs de performance clairs et l’accompagnement des équipes RH pour qu’elles soient de véritables partenaires du business, avec des compétences clés telles que le coaching des managers, la conduite du changement, la satisfaction des clients internes et l’excellence dans l’exécution. De même, la fonction RH a pour objectif cette année d’accompagner les équipes dans la redéfinition des orientations et projections business et le co-développement d’une vision commune, la déclinaison opérationnelle par fonction ainsi que l’alignement sur la gouvernance et les aptitudes de leadership.»                               N.B.


Dr Mohammed Benouarrek, directeur du Pôle stratégie, organisation et capital humain à Promamec

«L’année 2018 s’est distinguée par un léger repli au niveau des recrutements et une modération, pour ne pas dire une rationalisation, des investissements en formation au Maroc. La tendance qui a attiré mon attention est le recours croissant à l’essaimage surtout chez les entreprises multinationales. Plusieurs ont opté pour un accompagnement de leurs collaborateurs remerciés via un coaching professionnel et/ou un accompagnement dans la recherche de nouvelles opportunités. Le recours au coaching est aussi une tendance ressentie de plus en plus visant à booster les compétences managériales de certains collaborateurs ou bien agir sur leurs attitudes et comportements. Cette prise de conscience représente une vraie bonne opportunité de développement du capital humain quoiqu’elle reste principalement au profit du management des entreprises et non généralisée à l’ensemble des effectifs pour le moment. Pour 2019, une attention particulière est à accorder au bien être des collaborateurs. L’enjeu motivationnel prend de l’ampleur si nous regardons les choses correctement. Dans des temps de rationalisation des effectifs, la qualité du rendement devient importante. Le facteur “happiness” devient plus que crucial afin de booster le rendement. La prise de conscience croissante relative aux bienfaits du bienêtre invitera d’autres entreprises à joindre la file et investir dans le bonheur des collaborateurs. Ceci ne coute pas cher aux poches, mais coute cher aux têtes qui devront se secouer pour innover un peu plus. Ainsi, le marketing et l’innovation s’inviteront plus à la gestion des ressources humaines. Mon choix est motivé par la conviction que l’humain est au centre du business.  C’est la seule ressource qui gère l’ensemble des autres ressources. La compétitivité ramènera la guerre entre les entreprises vers le qualitatif. 
Ceci impactera l’“employer appeal” de l’entreprise (son attractivité en tant qu’employeur), sa capacité à mobiliser ses ressources et surtout... à les retenir.»              N.M.


Amina Chandad, HR Manager chez PT-Systems Protection

«L’année 2018 n’a pas été de tout repos pour les dirigeants RH des entreprises installées à Tanger. Avec l’installation de nouvelles structures, nous avons eu de plus en plus de mal à retenir et à fidéliser nos collaborateurs. Nous avons ainsi été contraints de nous restructurer pour rester attrayant sur le marché du travail, d’où un nouveau modèle de gestion RH : l’expérience collaborateur. De même, le paysage numérique est en mutation forte. Nos collaborateurs sont constamment connectés sur des réseaux sociaux, ce qui leur donne accès à un benchmark du marché. Devant cette réalité, nous n’avons pas d’autre choix que de nous réinventer, et la RH est en première ligne. C’est dans ce sens que la transformation digitale est passée d’une contrainte pour notre entreprise à une finalité qui génèrera plus d’égalité et de stabilité à partir de 2019. Outre ceci, nous avons d’autres résolutions RH pour 2019 : une conformité sociale et réglementaire, une meilleure qualité de vie au travail aux collaborateurs, une rémunération plus transparente et attractive. Pour 2019, l’un des enjeux majeurs pour notre entreprise, serait de miser sur la Business Intelligence et les systèmes d’information pour le traitement des données collaborateurs, la gestion de leurs talents et pour assurer leur développement opérationnel en mesurant ainsi leur performance. Toutefois, il ne faudrait en aucun cas omettre le véritable challenge qu’il y a derrière ce choix : la protection des données individuelles.»          N.B.


Brahim Khidour, HR Manager Treroc

«Les organisations sont de plus en plus centrées sur l’équipe, le réseau et l’intelligence. Ce nouveau centrage est traduit en besoin d’attirer, de développer et de maintenir des talents non pour leurs technicités, désormais en remplacement par l’intelligence artificielle des machines, mais pour leurs soft skills, à savoir leur habilité à faire partie d’une équipe, à faire preuve de leadership et de flexibilité, à avoir un esprit critique, innovateur et créatif face à la complexité des problèmes à résoudre. La tendance en 2018 s’accentuera en 2019. Les profils possédant les compétences requises sus-mentionnées seront en pénurie dans le secteur industriel et très spécialement dans le secteur automobile qui se préparent pour le démarrage d’un nouveau constructeur, de nouveaux équipementiers et de nouveaux projets pour ceux existants comme c’est le cas à Treroc. En plus des usines 4.0 sur lesquels notre groupe s’est déjà lancé transformant ainsi notre façon de travailler. Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire d'innover dans la façon d'accompagner cette dynamique en matière de dotation, de développement et de rétention des talents. Notons que l’innovation est une valeur à laquelle nous nous identifions au sein de notre groupe pour atteindre l’excellence et satisfaire nos parties intéressées. »            N.B.

 

 

Services

Météo

Casablanca 18 août 2019

63.5°F

17.5°C

Meteo Casablanca
  • 25°C
    cloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 22.5°C
    mostlycloudy
  • 21.2°C
    mostlycloudy
  • 21.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 août 2019

  • As-sobh : 05:19
  • Al-chourouq : 06:52
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:15
  • Al-maghrib : 20:18
  • Al-ichae : 21:37

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Nat Geo Wild
Au coeur des parcs nationaux d'Amérique épisode 5

05:30

Chaine : Disney Channel
Simon S01E06

06:15

Chaine : France 24
SPORTS (3)

06:15

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

06:14

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 18 août 2019

63.5°F

17.5°C

Meteo Casablanca
  • 25°C
    cloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 22.5°C
    mostlycloudy
  • 21.2°C
    mostlycloudy
  • 21.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 août 2019

  • As-sobh : 05:19
  • Al-chourouq : 06:52
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:15
  • Al-maghrib : 20:18
  • Al-ichae : 21:37

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.07 %

+0.07 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Nat Geo Wild
Au coeur des parcs nationaux d'Amérique épisode 5

05:30

Chaine : Disney Channel
Simon S01E06

06:15

Chaine : France 24
SPORTS (3)

06:15

Chaine : Euronews
Euronews Week-End

06:14

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X