Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Emploi

Le marketing RH : Une chance de survie ?

Optimiser les processus de recrutement, valoriser les compétences, fidéliser les profils talentueux et surtout renforcer les liens entre l’entreprise et son environnement externe. Tels sont les principaux défis du marketing RH. Un concept dont on entend parler depuis des années et qui prend aujourd’hui de l’ampleur partant du principe que le capital humain est le fer de lance de l’entreprise en toutes circonstances.

Le marketing RH : Une chance de survie ?

L’entreprise peut bel et bien disposer de matériels et de capitaux nécessaires à son développement, mais si elle n’arrive pas à s’entourer de profils talentueux, tous ses efforts et actions risquent d’être vouées à l’échec. Le constat est connu de tous. Il suffit de faire un tour d’horizon sur des publications en rapport avec ce sujet pour relever à quel point il est crucial aujourd’hui d’accorder de l’importance à ses ressources humaines pour assurer sa survie et sa pérennité sur le marché. L’enjeu est aujourd’hui de taille d’autant plus que le monde du business est confronté à une crise sanitaire sans précédent. Or, force est de reconnaître que si l’entreprise souhaite s’entourer de ces talents, encore faut-il qu’elle soit en mesure de les dénicher, d’où l’intérêt d’une stratégie de marketing RH bien ficelée et surtout bien pensée. Par définition, le marketing RH consiste à attirer et à retenir les candidats potentiels en développant la marque employeur et en utilisant tous les canaux de communication. Ce qui est d’ailleurs souvent recommandé aux managers d’entreprises c’est de chercher à bâtir une marque employeur attractive et efficace sur les réseaux sociaux, canal privilégié chez les jeunes. Comment s’y prendre ? Ahmed Assalih, expert RH à Sopra HR Software estime, dans un entretien accordé au journal «Le Matin», qu’il faut impérativement donner une image très positive sur l’entreprise et faire en sorte de créer le buzz autour pour que les meilleurs candidats puissent en prendre connaissance et postuler. 
Selon lui, quatre outils très efficaces peuvent être utilisés dans ce sens :
• D’abord, mettre en œuvre des outils de marketing digital innovants comme les chatbots de recrutement, les outils d’engagement, etc. 
• Ensuite, prévoir des publicités ciblées destinées aux candidats ciblés : Il s’agit là de tracker les campagnes de publicité avec des indicateurs de mesure d’efficacité et d’engagement.
• Puis, tracker les commentaires négatifs et y répondre : Sur ce volet, il faut éviter le décalage entre l’image communiquée et la réalité de l’entreprise.
• Enfin, créer le poste HR Community Manager pour s’occuper des trois points précédents. 
Interrogé sur les clés de succès pour réussir à attirer et à recruter les profils talentueux dans un marché digitalisé, l’expert tient à souligner que le recrutement doit s’adapter au digital tout en réussissant son principal challenge : recruter le meilleur candidat. «Cela consiste à identifier le candidat cible, faire en sorte qu›il prenne connaissance du poste, le convaincre de postuler et d’aller jusqu’au bout du processus de recrutement.
Pour y arriver, le recruteur doit faire face à la concurrence, offrir la meilleure expérience aux candidats, recruter et clôturer le recrutement rapidement», précise-t-il. Dans ce sens, Ahmed Assalih a partagé avec nous quatre clés nécessaires, à savoir :
• La présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux avec un vrai brand, une stratégie de marque employeur et avec une utilisation efficace des outils de marketing digital.
• La digitalisation du processus de recrutement : Cela permet le suivi en temps réel des opérations de recrutement, l’optimisation et l’amélioration de l’expérience candidat.
• Switcher vers une relation recruteur/candidat win-win au lieu d’une relation dominant-dominé.
• Mettre en place une politique d’HR analytics et exploiter les données générées pour mieux cibler et évaluer les candidats.
Sur un autre registre, il est important de souligner que le marketing RH commence en interne et que pour bâtir une bonne image en termes RH en externe, encore faut-il investir dans la vie en interne. En effet, les managers doivent désormais comprendre que les meilleurs ambassadeurs de l’attractivité d’une entreprise sont leurs propres collaborateurs. Si ces derniers sont satisfaits au sein de leur entreprise, ils vont certainement en parler dans leur entourage et en l’occurrence sur les réseaux sociaux. Ceci dit, les managers gagneraient à développer chez leurs collaborateurs le sentiment d’appartenance, le bien-être et la satisfaction. C’est à ce niveau que se situe le premier enjeu du marketing RH.

Lisez nos e-Papers