Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Avec 2.000 actes de vaccination par jour, le Smart Vaccinodrome de Casablanca prend sa vitesse de croisière

Situé dans le quartier Errahma à Casablanca, le premier Smart Vaccinodrome intégré contribue activement à l’accélération de la campagne de vaccination anti-Covid-19. L’établissement réalise en moyenne 2.000 actes de vaccination par jour, sachant que le dispositif qui a été mis en place au départ permet d’atteindre quotidiennement 4.000 voire 5.000 actes de vaccination. «Matin TV» a rendu visite à ce centre haut en technologie.

Parmi les actions pionnières qui ont été menées au Maroc pour accélérer la campagne de vaccination anti-Covid-19 figure le lancement du premier Smart Vaccinodrome intégré à Casablanca. Situé dans le quartier Errahma sur une superficie de 2.200 m², «l’établissement effectue 2.000 actes de vaccination en moyenne par jour», note Dr Mohamed Jalal Benchekroun, délégué provincial du ministère de la Santé à Nouaceur, avant de préciser que le dispositif mis en place pour ce Vaccinodrome permet de réaliser jusqu’à 4.000 actes de vaccination par jour. Un objectif que «nous espérons atteindre avec l’élargissement de la campagne de vaccination aux personnes de plus de 18 ans», note-t-il.

À propos des avantages de ce Vaccinodrome, Dr Benchekroun indique que l’opération de vaccination est entièrement digitalisée avec un système QR offrant la possibilité de contrôler aussi bien le circuit que le rythme du processus de vaccination. Cela permet, ajoute-t-il, d’éviter toute sorte d’encombrement. D’ailleurs, «une fois qu’on obtient la validation d’une phase du processus (enregistrement, consultation ou vaccination), la suivante est activée automatiquement, sans avoir à chercher l’information à chaque fois», affirme-t-il.

Pourquoi le vaccinodrome est-il intégré ?

Le Vaccinodrome est dit intégré, ce qui constitue en soi une innovation majeure permettant de contribuer activement à la lutte contre la pandémie. D’après 

Dr Benchekroun, ce Vaccinodrome permet de dépister, traiter et vacciner les personnes dans le cadre d’un dispositif intégré. «Toute personne souhaitant se faire vacciner peut bénéficier d’un test PCR rapide. Si le test est positif, la personne peut se faire traiter sur place et s’il est négatif, elle est orientée vers un médecin qui élimine les contre-indications à la vaccination», explique le responsable avant d’ajouter qu’une personne vaccinée peut quitter le centre juste après une période d’observation. En matière de stockage

des vaccins, 

Dr Benchekroun précise dans sa déclaration que comme tous les autres centres, le Vaccinodrome est doté de toutes les conditions nécessaires pour stocker tout type de vaccin.

Interrogé sur la possibilité de faire vacciner les jeunes de 12-17 ans au niveau de ce Vaccinodrome, le délégué provincial du ministère de la Santé à Nouaceur nous indique que jusqu’à nouvel ordre, cette tranche d’âge de la population sera vaccinée au niveau des établissements scolaires.

Rappelons, par ailleurs, que ce Vaccinodrome intégré a été inauguré, mercredi 4 août, à la province de Nouaceur par le ministre de la Santé, le professeur Khalid Aït Taleb, accompagné du gouverneur de la province, Abdallah Chater. À noter que le Vaccinodrome constitue un projet pionnier de digitalisation de la santé. D’après le Dr Bencheqroun, si cette expérience pilote réussit, la voie sera ouverte pour qu’elle soit dupliquée ailleurs afin d’accélérer le processus national de vaccination contre la Covid-19 et de consolider l’ambition de notre pays d’atteindre une souveraineté sanitaire. 

Lisez nos e-Papers