Menu
Search
Samedi 30 Septembre 2023
S'abonner
close
Samedi 30 Septembre 2023
Menu
Search
S'abonner
S'inscrire à Notre Newsletter arrow

Soyez ambitieux... mais restez mesurés !

On dit souvent que l’ambition n’est jamais trop grande, qu’elle est le corollaire de la réussite. Mais qu’en est-il quand elle devient «démesurée» ? Faudra-t-il la brider ? Cette «démesure» aurait-elle du bon ? D’après Imane Hadouche, master-coach et comportementaliste, il s’agit tout simplement d’une ambition mal organisée et excessive et tout l’enjeu est de la rééquilibrer sans pour autant la brimer. Explications.

Conseil : Quand est-ce qu’on qualifie l’ambition de «démesurée» ?
Imane Hadouche :
Une ambition «démesurée» est une ambition qui dépasse toute mesure, et donc c’est une ambition qui devient incontrôlable.
C’est lorsque l’ambition dévorante devient toxique pour soi et pour les autres dans plusieurs sens :
• Quand l’ambition se base sur la rivalité malsaine, au lieu de se fonder sur une concurrence saine et motivante pour tous.
• Quand l’ambition se transforme en jeu de pouvoir, en batailles et complots, avec un besoin d’écraser les autres pour se réaliser.
• Quand l’ambition ruine notre relationnel, professionnel et des fois même personnel.
• Quand l’ambition se transforme en source de stress permanent.
• Quand l’ambition est tellement désorganisée qu’elle part dans tous les sens, et déconnecte de la réalité et des limites du réalisable, et qu’on ne s’en donne pas les moyens.
• Quand c’est une ambition agressive et empressée.

Dans quelle mesure cette ambition démesurée peut-elle affecter le développement de carrière d’un collaborateur ?
L’ambition démesurée affecte de manière directe la carrière d’une personne, comme précité, c’est nocif pour le tissu relationnel. Puisqu’une personne avec une ambition démesurée devient rapidement toxique pour son environnement. Cela impacte aussi négativement son image, puisqu’elle donne le sentiment de s’agiter sans agir, de se disperser sans réalisations concrètes. Elle donne aussi le sentiment d’être irréaliste et déconnectée de la réalité. Mais aussi d’être instable. Bien évidemment, l’instabilité est un vrai frein à l’évolution de carrière.

Quel impact sur la cohésion d’équipe et le bon déroulement du travail ?
L’évolution de projets est intimement liée à la collaboration positive et au travail d’équipe. Et comme expliqué en amont, une personne avec une ambition démesurée devient toxique pour elle-même et pour les autres, et pourrait même faire preuve d’agressivité, et user de stratagèmes manipulatoires, ou de complots.

Peut-on observer des aspects positifs à cette attitude excessive ?
Dans notre métier, on sait que derrière chaque trait de caractère, qu’on peut qualifier de «défaut» se cachent une bonne intention et une qualité. Le mot «démesurée» indique que c’est tout simplement une ambition mal organisée et excessive. Mais derrière cet élan incontrôlable, se cache une énorme capacité à s’auto-motiver, un bel esprit de winner assoiffé de réussite et de réalisations, un désir de développement et de perfectionnement de ses capacités et compétences. Tout ceci manque simplement d’équilibre et de tempérance.

Côté management, comment gérer un collaborateur démesurément ambitieux ?
Tout l’enjeu est de savoir rééquilibrer une ambition démesurée, sans la brimer pour autant. Il est important de reconnaître le côté positif de ce profil, comme précédemment cité : son dynamisme, son hyperactivité, sa polyvalence, son besoin d’évolution de réalisation et de réussite. Et dans ce sens :
• Organiser et tempérer la motivation de la personne.
• Lui faire réaliser ses limites humaines et physiques, et éventuellement ses besoins en formation.
• Rester ferme quant au relationnel, et cadrer les limites de l’acceptable dans ce sens, en refusant toute agressivité, rivalité ou toxicité.
• L’aider à concrétiser sa vision, à prioriser, à établir un plan d’action limité dans le temps, avec des indicateurs d’avancement et de réussite.
• La ramener à la réalité gentiment, et la faire redescendre sur terre, avec des projets concrets et de l’action.
• Ne pas oublier de la récompenser et célébrer les petites réussites, ne serait-ce que par de la reconnaissance. 

Propos recueillis par Nabila Bakkass

Soyez ambitieux... mais restez mesurés !