Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Évaluer la maturité digitale de l’entreprise pour optimiser sa transformation

Disruption digitale, opérationnalisation et de réappropriation du digital… Ce sont là quelques concepts et notions mis en avant par une récente enquête inédite intitulée «La maturité digitale au Maroc et les besoins en acculturation digitale».

Évaluer la maturité digitale de l’entreprise pour optimiser  sa transformation

La transformation digitale est un chantier complexe qui peut être abordé de façons très différentes en fonction de la situation de l’entreprise et de son environnement. Mais si cette mue digitale se faisait à un rythme moyen, la pandémie a tout changé et a obligé les divers acteurs à accélérer la cadence. La transformation digitale est devenue une priorité absolue et cruciale pour l’économie et les entreprises.
C’est dans ce contexte que l’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM) a initié, en partenariat avec le Groupe Devoteam, un travail d’analyse détaillé pour évaluer la maturité digitale dans le tissu économique marocain. Dans le cadre des rendez-vous AUSIM 2021, une rencontre a été organisée, mercredi 27 janvier à l’École Centrale de Casablanca, pour présenter les résultats de l’enquête réalisée sur «La maturité digitale au Maroc et les besoins en acculturation digitale». Une enquête à laquelle ont pris part plus de 70 dirigeants en charge des SI et/ou de la transformation digitale dans des entreprises marocaines de différentes tailles.
«Nous avons questionné les dirigeants sur la maturité digitale et surtout l’impact du digital en cette période de pandémie que nous vivons et comment ce dernier a permis de laisser les entreprises connectées avec leur environnement. Il s’agit aussi de s’interroger sur les budgets IT et de toute l’infrastructure à mettre en place à l’avenir», explique Mohamed Saad, président de l’AUSIM.
Lancée en décembre dernier par l’AUSIM et le Groupe Devoteam, cette enquête visait deux grands objectifs : réaliser tout d’abord une radioscopie de l’existant et donner une vision à 360 ° de la situation et de la dynamique de la digitalisation que connaît le Maroc ; puis aider à mieux comprendre les besoins et enjeux des adhérents de la communauté AUSIM afin de lancer le programme #AusAcademy. Cette nouvelle plateforme d’apprentissage et de partage d’expériences entre DSI et experts, sous forme de clubs thématiques (Innovation, Relation Client, Architecture SI, Digital Mindset), identifiera et animera des «Form Actions» pour réussir et accélérer la transformation digitale au sein de leurs organisations.
En termes de représentativité, cette enquête constitue une grande première au Maroc, tant par sa profondeur que par la qualité des répondants. En effet, «la majorité des personnes interrogées lors de cette enquête sont des DSI et/ou des directeurs de la transformation digitale (59%), des directeurs généraux d’ETI et PME (11,13% des effectifs). Les secteurs primaire, secondaire et tertiaire de l’économie sont représentés, ainsi que les entreprises de droit public et privé. Près de 50% des opérateurs sondés sont des PME, ce qui légitime la représentativité des pratiques. Les grands groupes nationaux de 1.000 employés ou plus constituent 1 réponse sur 3», expliquent les organisateurs de l’enquête.
Les résultats de l’enquête ont révélé plusieurs points saillants, notamment : Plus de 80% des répondants ont entamé un projet de disruption digitale, mais la majorité se pose encore la question du sens et de l’utilité. Plus de la moitié des répondants estime que l’absence de feuille de route opérationnelle et la faible adoption des NTIC empêchent une exécution optimale de la transformation digitale. Plus de 40% des répondants déclarent que le manque d’opérationnalisation et de réappropriation du digital constitue le principal défi en matière de 
transformation.

L’essentiel des résultats de l’enquête
Les résultats de l’enquête ont révélé plusieurs points saillants, dont les suivants :
• Plus de 80% des répondants ont entamé un projet de disruption digitale, mais la majorité se pose encore la question du sens et de l’utilité.
• Plus de 40% des répondants déclarent que le manque d’opérationnalisation et de réappropriation du digital constitue le principal défi en matière de 
transformation.
• Une photo unique sur le taux d’adoption des disruptions (Cloud, RPA, méthodes, Lean IT…).
• Une opportunité unique de rejoindre une communauté de pratiques pour 
résoudre ses problèmes.
• Des retours d’expérience pour réussir sa transformation avec ingéniosité.
• Un point de situation sur les réussites et défis en termes d’innovation et de disruption digitale.
• Une occasion unique de visualiser le chemin parcouru par rapport au marché.
À noter que la synthèse des résultats de l’enquête est publiée dans le dossier spécial du numéro 3 de Ausimag, disponible en ligne sur le site web de l’association. 


AusAcademy

L’AUSIM a lancé en 2020 son programme de formation AusAcademy. Une plateforme de partage d’expériences et d’innovations par thème réservée aux membres et aux adhérents de l’AUSIM leur permettant de découvrir des façons novatrices d’aborder les défis du quotidien, de naviguer dans le labyrinthe des innovations disruptives et des technologies… pour prendre leurs décisions en toute confiance. L’AusAcademy ambitionne ainsi de devenir une académie d’initiation à de nouveaux concepts et technologies, d’accompagner les bénéficiaires pour réussir la transformation digitale grâce au partage d’expérience et permettre une montée en compétence dans les métiers du digital.

Lisez nos e-Papers