Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Garantie et financement : 36,3 milliards de DH à mobiliser par la CCG en 2022

Après un record de 68 milliards de DH en 2020, la Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise (SNGFE : ex-CCG) table sur une production de 44,5 milliards de DH cette année et de 36,3 milliards en 2022. Cette baisse s’explique par la reprise progressive des activités de la SNGFE, en dehors des produits Covid-19 (Damane Oxygène et Damane Relance) désactivés fin juin dernier. Ainsi, près de 150 milliards de DH sont mobilisés par la SNGFE entre 2020 et 2022, en faveur essentiellement des entreprises.

Garantie et financement : 36,3 milliards de DH à mobiliser par la CCG en 2022
La CCG a fait l’objet d’une réforme par sa transformation en société anonyme SNGFE dont le capital est totalement détenu par l’État.

La Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise (SNGFE) poursuit son appui à la relance. L’ex-Caisse Centrale de Garantie table sur une production annuelle globale de 44,5 milliards de DH cette année. Soit sa deuxième performance depuis sa création, après le record enregistré en 2020. En effet, avec Damane Oxygène et Damane Relance, mis en place par l’État pour garantir les prêts bancaires accordés aux entreprises, «la CCG a réalisé en 2020 une production de 68 milliards de DH», a déclaré au journal «Le Matin» Hicham Zanati Serghini, directeur général de la SNGFE. En revanche, en 2021, l’octroi des crédits «Damane Relance» s’est arrêté au 30 juin dernier. Selon Hicham Zanati Serghini, 96% de la production de la SNGFE cette année est destinée aux entreprises.

L’année 2022 sera marquée par une reprise progressive des activités de la SNGFE, en dehors des produits Covid-19. Ainsi, l’année prochaine, la banque publique table sur une production de 36,3 milliards de DH. Des fonds qui seront dédiés, à hauteur de 94%, aux activités de garantie en faveur de l’entreprise. En attendant, la SNGFE lève le voile sur ses réalisations au premier semestre 2021. Selon l’institution, l’activité s’est maintenue au même niveau que celui du premier semestre 2020 incluant les produits destinés à faire face à la crise sanitaire, pour atteindre un engagement global de 26,7 milliards de DH. Cette intervention de la SNGFE a permis de mobiliser un volume de crédits de plus de 36,9 milliards de DH pour 237.700 prêts, dont 226.560 (+277%) en faveur des entreprises. Pour les entreprises, les engagements de la SNGFE se sont élevés à plus de 25,2 milliards de DH, permettant la mobilisation d’un volume de crédits de 34,4 milliards de DH. La banque publique précise que les produits Covid-19 (Damane Oxygène/Relance) ont permis de garantir près de 200.000 crédits pour un montant global de plus de 16,2 milliards de DH ayant généré près de 15 milliards de DH d’engagements.

Pour ce qui est du programme Intelaka, 11.351 crédits ont été accordés au premier semestre pour un montant totalisant 2,1 milliards de DH, garantis à hauteur de 1,7 milliard.

S’agissant du financement de l’innovation et de l’amorçage, le fonds «Innov Invest» affiche, à fin juin 2021, 367 crédits pour une enveloppe globale de 200 millions de DH.

Enfin, concernant les particuliers, l’activité de la SNGFE a profité à 10.915 dossiers de crédits (+109%) totalisant près de 2,4 milliards de DH (+107%) pour des garanties de 1,4 milliard (108%). 

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.