Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search

Début à Riyad des travaux du Sommet de l’Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc

No Image

Les travaux du sommet de l’Initiative verte du Moyen-Orient (MGI) ont débuté, lundi à Riyad, avec la participation de nombreux Chefs d’État et responsables gouvernementaux, dont le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, qui représente Sa Majesté le Roi Mohammed VI à ce sommet. Dans une allocution d’ouverture, le Prince héritier Mohammed Ben Salmane d’Arabie saoudite a souligné que ce Sommet vise à coordonner les efforts pour protéger l’environnement et faire face au changement climatique, établir une feuille de route pour réduire les émissions de carbone dans la région de plus de 10 pour cent des contributions mondiales, et planter 50 milliards d’arbres dans la région selon un programme qui est considéré comme le plus grand programme de plantation d’arbres au monde et qui contribue à atteindre un pourcentage de 5% de l’objectif mondial de reboisement.

«Nous espérons aujourd’hui, dans le cadre de ce sommet, travailler ensemble pour élaborer une feuille de route régionale et une méthodologie de travail pour permettre la réalisation de ces objectifs ambitieux» et lancer une nouvelle ère verte pour la région, étant tous conscients que les effets du changement climatique ne se limitent pas à l’environnement naturel, mais incluent également l’économie et la sécurité, a ajouté le Prince Mohammed Ben Salmane. «Nous sommes conscients que le changement climatique est une opportunité économique pour les particuliers et le secteur privé, qui seront stimulés par l’Initiative verte pour le Moyen-Orient, pour créer des emplois de qualité et promouvoir l’innovation dans la région», a-t-il affirmé.

Le Prince héritier saoudien a souligné qu’il y a des lacunes dans le système d’action climatique dans la région, et «en coordonnant les efforts régionaux et en partageant les expériences et les technologies, nous pouvons accélérer les réalisations de nos initiatives», déclarant que son pays veillera à établir une plateforme de coopération pour mettre en œuvre le concept d’économie circulaire du carbone, créer un centre régional pour le changement climatique, et mettre en place un complexe régional de capture, d’utilisation et de stockage du carbone. L’Arabie saoudite s’attellera également, a ajouté le Prince Mohammed ben Salmane, à la création d’un centre régional d’alerte précoce des tempêtes, à la création d’un centre régional pour le développement durable de la pêche et à la mise en place d’un programme régional d’ensemencement des nuages, notant que ces centres et programmes joueront un rôle majeur dans la création des infrastructures nécessaires pour protéger l’environnement et réduire les émissions et élever le niveau de coordination régionale. 

Lisez nos e-Papers