Économie

Entretien avec Zouhair Chababe, directeur du Technopark Casablanca

«Nous sommes sur des programmes d’accompagnement spécifique pour les startups»

Moncef Ben Hayoun Moncef Ben Hayoun,

«Le Technopark a continué à attirer des startups technologiques même en cette période de crise sanitaire. Sur les quatre sites, nous avons accueilli plus de 120 nouvelles startups durant l’année 2020.»

«Le Technopark a continué à attirer des startups technologiques même en cette période de crise sanitaire. Sur les quatre sites, nous avons accueilli plus de 120 nouvelles startups durant l’année 2020.»

Le Technopark reste un acteur majeur du paysage de l’innovation. Depuis sa création en 2001, plus de 1.200 startups ont été hébergées et accompagnées, avec à la clef la création de milliers d’emplois directs et indirects. Face à la crise de la Covid-19, ces structures ont connu une baisse d’activité et de revenus ainsi que des difficultés financières et même des réductions d’effectifs. Plusieurs mesures ont été, alors, mises en place par la société gestionnaire du Technopark «MITC» afin de soutenir les 320 entreprises hébergées actuellement au niveau de ses quatre sites et de transformer la crise en opportunités. D’autres actions sont en cours de développement. L’objectif à terme est de faire éclore un noyau solide de PME digitales compétitives qui constituerait le socle de la transformation digitale des secteurs à fort potentiel de croissance.

Le Matin : Comment évoluent les activités de MITC dans ce contexte de crise Covid-19 ?
Zouhair Chababe
: Afin de réussir sa mission d’accompagnement malgré les contraintes du couvre-feu et la distanciation sociale, l’équipe de gestion des différents Technoparks a basculé vers le télétravail. Historiquement, nos équipes étaient multi-sites. Cette contrainte de dispersion géographique nous a poussés, très tôt et même avant la Covid-19, à investir fortement dans notre système d’information pour permettre le travail à distance entre l’équipe de notre siège à Casablanca et nos ressources humaines réparties sur les différentes villes du pays. Lors de la crise de coronavirus, nos équipes ont réussi à gérer à distance la relation client avec nos entreprises et nos partenaires sans que cela n’impacte notre productivité ni la continuité de nos activités. Ainsi, la société de gestion (MITC) a fait preuve d’agilité dans un contexte inédit et incertain afin de soutenir les 320 entreprises hébergées au niveau de ses quatre sites : Casablanca, Rabat, Tanger et Agadir.

Qu’en est-il des effets de la crise sur les entreprises du Technopark au niveau de ces quatre sites ?
Les startups font partie des structures les plus durement touchées. La pandémie a impacté négativement leur niveau d’activité avec une baisse de leur chiffre d’affaires, des difficultés financières, une réduction des effectifs… Toutefois, il est à signaler que ces startups opèrent majoritairement dans le digital avec une composante innovante qui leur a permis de transformer les contraintes de la Covid en opportunités. D’ailleurs, le Technopark a continué à attirer des startups technologiques même en cette période de crise sanitaire. Sur les quatre sites, nous avons accueilli plus de 120 nouvelles startups durant l’année 2020, ce qui représente une bonne performance et un indicateur qui conforte notre positionnement dans l’accompagnement des entreprises innovantes.
Avec cette pandémie, nous assistons à une révolution numérique et une prise de conscience générale que le digital est un vrai levier et accélérateur du développement économique et social. Les startups marocaines ont fait preuve de résilience et d’ingéniosité, elles ont été capables d’apporter des solutions urgentes pour répondre aux besoins de la conjoncture : cours à distance, téléconsultations, e-commerce, services publics digitalisés, solutions de télétravail… Une opportunité est donc née de cette pandémie. Celle de l’accélération du processus de digitalisation de tous les secteurs.

Quelles sont les mesures mises en place par MITC pour appuyer ces entreprises face à la crise ?
MITC en tant que facilitateur et accompagnateur, a mis en place différentes mesures pour venir en aide à ses entreprises. Au niveau du soutien financier, il a été procédé à une remise de 50% sur les loyers du deuxième trimestre 2020 pour les startups de moins de cinq ans ainsi qu’une aide supplémentaire pour les entreprises en difficulté (justifiant leur situation financière). De même, il a été décidé de rééchelonner le paiement des créances pour les entreprises ayant souffert d’une baisse de chiffre d’affaires ou de problèmes de délais de paiement (clients).
Sur un autre registre, le Technopark, à travers son guichet unique de services administratifs, a accompagné des dizaines d’entreprises pour postuler et profiter des dispositifs de soutien (pièces à fournir, délais, démarches de dépôt), mis en place par le CVE (Comité de veille économique), notamment l’indemnité forfaitaire de la CNSS et le programme «Daman Oxygène» de la CCG.

Quelles sont, en général, les actions de MITC pour soutenir les entreprises innovantes ?
Le Technopark est l’acteur incontournable pour accompagner ces jeunes à transformer leurs idées en projets d’entreprises innovantes. En offrant aux jeunes la possibilité de lancer et de développer leurs idées, nous cherchons à encourager la création d’entreprises capables de créer de la valeur et déployer des solutions efficaces face à des problèmes de développement critiques, comme l’accès à l’éducation, la santé, l’énergie, mais aussi à transformer nos secteurs stratégiques, et à les rendre plus compétitifs grâce au numérique.
Pour accompagner ces startups dans chaque étape de leur parcours, le Technopark et son réseau de partenaires – écosystème – leur offrent de l’accompagnement, du financement, du mentorat et de la facilitation à l’accès au marché. Pour nous, l’objectif à terme est de faire éclore un noyau solide de PME digitales compétitives qui constituerait le socle de la transformation digitale des secteurs à fort potentiel de croissance.

Justement, comment le Technopark répond-il aujourd’hui aux besoins des startups sur les volets financement, accès aux marchés et aux compétences ?
Le Technopark offre un cadre adéquat à tout porteur de projet pour créer son entreprise et développer son business dans les TIC, le développement durable et les industries créatives.
Concernant l’accès au financement, le Technopark joue un rôle de facilitateur des startups qu’il accompagne. Dans ce cadre, il les met en relation avec les structures de financement plus particulièrement celles qui viennent d’être labellisées par la CCG et qui sont implantées au Technopark. Je rappelle, également, que le Technopark est actionnaire dans MNF (Maroc Numeric Fund) et à travers ce fonds d’investissement plusieurs entreprises ont pu lever des fonds et bénéficier de l’encadrement des business angels dans le cadre de sessions organisées mensuellement par le club MNF Angel.
Pour ce qui est de l’accès au marché, le Technopark est une vitrine technologique et, à travers ses entreprises, il propose aux grands groupes une panoplie de solutions digitales et innovantes grâce à une mise en relation facile et efficace. À titre d’exemple en 2019, le Technopark a lancé son premier programme d’Open innovation avec une structure labellisée CCG «Happy Ventures» qui, en partenariat avec la Société d’aménagement de Zenata (SAS) et IBM, offrent un programme d’accompagnement et d’accélération technologique de 10 startups finalistes pendant 9 mois qui se termine par un financement CCG et bon de commande attribué par la SAS en faveur de la startup. Nous allons bientôt lancer la deuxième édition en ce mois de janvier 2021. La troisième aura lieu en janvier 2022. Nous continuons ainsi à déployer tous nos efforts pour encourager les grands comptes à collaborer avec nos startups dans le cadre de co-construction et d’Open innovation.
S’agissant de l’accès aux compétences, le Technopark organise des job fair afin de mettre en relation les compétences issues des universités et des écoles d’ingénieurs avec les startups qui souhaitent recruter des profils multidisciplinaires. De même, nous encourageons nos entreprises à accueillir des stagiaires pour les encadrer et les accompagner dans l’élaboration de leurs projets de fin d’études.

L’écosystème de l’innovation s’élargit au Maroc et compte plusieurs grands acteurs, dont vos partenaires la CCG (Innov Invest) et la CDG (programme 212 Founders). Comment se positionne MITC dans cet écosystème et quelles synergies avec les autres acteurs ?
Le Technopark reste un acteur incontournable du paysage de l’innovation. Depuis sa création en 2001, plus de 1.200 startups ont été hébergées et accompagnées, et des milliers d’emplois directs et indirects créés. En plus, le Technopark a réussi à attirer une multitude d’acteurs majeurs et des réseaux d’experts dans l’accompagnement à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Outre la mise en relation directe entre les startups et les différents partenaires de l’écosystème – afin de faciliter l’accès au marché et au financement –, plusieurs événements de vulgarisation des différents programmes -lancés par différents organismes – sont organisés au Technopark et attirent des centaines de jeunes entrepreneurs. Notre objectif est de faire connaître ces mécanismes d’appui et permettre au maximum de startups d’en bénéficier. D’ailleurs, nombreuses sont les startups qui ont pu être financées par le fonds Innov Invest, suivi les programmes d’accélération de la CDG, obtenu le label «JEI : Jeune Entreprise Innovante» de l’ADD (Agence de développement du digital, ndlr).
Donc, pour répondre à votre question, nous opérons en parfaite collaboration avec les acteurs majeurs de l’entrepreneuriat au Maroc. Travailler en synergie est le seul moyen de faire éclore un nombre de plus en plus important de startups et garantir leur réussite !

Depuis 2012, le Technopark a entamé une stratégie de duplication régionale afin d’encourager les porteurs de projets technologiques à lancer leurs entreprises et créer de la valeur économique. De nouveaux Technopark sont-ils en projet ?
Au Maroc, nous avons mis en œuvre les plans de développement régionaux pour garantir une meilleure inclusion économique et sociale des territoires et collectivités. Le Technopark s’inscrit dans cette stratégie en faisant de l’entrepreneuriat innovant un vrai levier pour créer de la valeur et des emplois, mais aussi de promouvoir les secteurs stratégiques et les rendre plus compétitifs. En capitalisant sur l’expérience Technopark Casablanca, nous avons effectivement entamé une stratégie de duplication régionale depuis 2012, avec l’ouverture d’un deuxième Technopark à Rabat et un troisième à Tanger en 2015 et dans quelques semaines un quatrième verra le jour à Agadir (pour le moment, les startups sont accompagnées par le Technopark dans une pépinière d’hébergement à la Cité d’innovation d’Agadir, ndlr). 
Notre ambition est de donner la chance à tout porteur de projet, quelle que soit la région de son installation, de créer son entreprise, de développer son business et de devenir un acteur majeur dans sa région, en termes de création de valeur et d’emplois.

Quels sont vos autres projets pour 2021 ?
Pour cette année, nous envisageons de continuer notre expansion régionale en partenariat avec les acteurs locaux. Avec l’appui du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, nous nous focaliserons et travaillerons, les années à venir, sur des programmes d’accompagnement et de soutien spécifique pour les startups du Technopark en collaboration avec des partenaires institutionnels. Notre objectif est de couvrir toute la chaîne entrepreneuriale et de permettre aux startups de réussir et développer leurs projets grâce à nos programmes d’accompagnement de qualité. 

Services

Météo

Casablanca 17 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 17 janvier 2022

  • As-sobh : 07:02
  • Al-chourouq : 08:31
  • Ad-dohr : 13:46
  • Al-asr : 16:28
  • Al-maghrib : 18:52
  • Al-ichae : 20:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD11
XTRA live and exclusive coverage of your favorite events.

21:00

Chaine : Planète
La route de l'enfer : Norvège

21:00

Chaine : Bein Sports NBA
COUPE DE LA LIGUE ANGLAISE DEMIES FINALE RETOUR

20:00

Chaine : Canal+
Cérémonie des Lumières 2022

20:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 17 janvier 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 17 janvier 2022

  • As-sobh : 07:02
  • Al-chourouq : 08:31
  • Ad-dohr : 13:46
  • Al-asr : 16:28
  • Al-maghrib : 18:52
  • Al-ichae : 20:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD11
XTRA live and exclusive coverage of your favorite events.

21:00

Chaine : Planète
La route de l'enfer : Norvège

21:00

Chaine : Bein Sports NBA
COUPE DE LA LIGUE ANGLAISE DEMIES FINALE RETOUR

20:00

Chaine : Canal+
Cérémonie des Lumières 2022

20:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X