Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Airbnb veut se lancer dans la location longue durée

Pour le président de la plateforme Airbnb, Brian Chesky, proposer des locations d'une durée maximale d'un an représente une "énorme opportunité". Le groupe projette également de diversifier son offre de services aux voyageurs.

L'application d'hébergement de voyage Airbnb projette de se lancer dans la location de logements à plus long terme, de renouveler son offre d'expériences et de services et de proposer des véhicules à la location, a annoncé, mercredi, son patron Brian Chesky. À partir de l'année prochaine, l'entreprise de location en ligne ira "un peu au-delà de son activité principale", notamment en développant ses expériences et ses services, a expliqué M. Chesky dans un entretien avec le Financial Times.

Airbnb veut se lancer dans la location longue durée



Selon lui, d'autres changements, prévus le mois prochain, marqueront la "plus grande mise à jour d'Airbnb jamais réalisée".

Airbnb peut aller au-delà du voyage, a-t-il estimé, soulignant que l'application peut occuper une place plus importante dans la vie quotidienne de ses usagers, qui actuellement n'y en recourt qu'une ou deux fois par an.

>>Lire aussi : Airbnb interdit définitivement à ses clients d’organiser des fêtes dans les locations de vacances

Alors que seulement 18 % des nuitées réservées au deuxième trimestre de cette année provenaient de séjours de plus de 30 jours, M. Chesky a affirmé que proposer des locations d'une durée maximale d'un an représente une "énorme opportunité".

"Dans ce monde post-pandémique, il existe un marché méconnu d'un mois, deux mois, trois mois, parce que les gens peuvent travailler depuis leur ordinateur portable, les gens partent désormais durant toute la saison estivale", a expliqué M. Chesky.

Les projets d'Airbnb comprennent l'expansion de son offre de logements mais aussi des "choses à faire pendant votre voyage". M. Chesky a ainsi évoqué une "longue liste d'idées" à l'étude, notamment la location de voitures et la création de restaurants pop-up.

"Le deuxième bien le plus important dans la vie d'une personne, après sa maison, est sa voiture", a relevé le directeur général de l'application, précisant qu'Airbnb envisage depuis longtemps de s'orienter vers la location de voitures.

"Ce sera la prochaine étape", a-t-il assuré au quotidien britannique.

Cette annonce du renouvellement du modèle commercial d'Airbnb intervient alors que l'application est confrontée à la pression des décideurs politiques du monde entier face à l'épuisement du parc immobilier dans les grandes villes.

New York, qui était l'un des plus grands marchés d'Airbnb au niveau mondial, a introduit ce mois-ci des règles limitant la liberté des résidents de louer des chambres dans leur maison sur Airbnb, supprimant environ trois quarts des annonces dans la ville.