Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Gaza: La trêve et la libération des otages repoussées, poursuite des bombardements

L'accord de trêve entre Israël et le Hamas sur la libération de 50 otages en échange de 150 prisonniers palestiniens n'entrera pas en vigueur avant vendredi, ont annoncé jeudi des responsables israéliens et palestiniens sur fond de poursuite des combats dans la bande de Gaza.

No Image
Le Qatar, médiateur clé, avait annoncé mercredi une trêve renouvelable de quatre jours dans les combats, doublée d'un échange d'otages retenus à Gaza et de Palestiniens détenus dans trois prisons israéliennes.



L'accord prévoit un échange "de 10 otages contre 30 prisonniers" au premier jour de la trêve, pour un total de 50 otages civils libérés en quatre jours contre 150 Palestiniens. Israël a diffusé une liste de 300 prisonniers, 33 femmes et 267 jeunes de moins de 19 ans dont 49 membres du Hamas, susceptibles d'être relâchés.

Mais le chef du Conseil national de la sécurité israélien, Tzachi Hanegbi, a déclaré dans la nuit que la libération des otages n'interviendrait "pas avant vendredi", les deux camps se rejetant mutuellement la responsabilité du report.

Un responsable israélien a indiqué à l'AFP sous condition d'anonymat que le Hamas avait fait "de nouvelles requêtes", tandis que selon un cadre du mouvement palestinien ayant requis l'anonymat, les discussions achoppent sur les "noms des otages israéliens et les modalités de leur remise" à une tierce partie.