Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

La Nasa a récupéré le plus gros échantillon d'astéroïde jamais collecté

Sept ans après son décollage, la sonde Osiris-Rex a accompli sa mission: livrer à l'humanité un "trésor", le plus gros échantillon d'astéroïde jamais collecté dans l'espace, et le premier par la Nasa.

No Image

La capsule contenant l'échantillon, prélevé en 2020 sur l'astéroïde Bennu, a atterri dimanche dans le désert de l'Utah aux Etats-Unis, au terme d'une vertigineuse descente finale à travers l'atmosphère terrestre, entamée à 44.000 km/h.

>> Lire aussi : L'étoile la plus lointaine jamais découverte est un million de fois plus lumineuse que le soleil

La chute, observée par des capteurs de l'armée, devait être freinée par deux parachutes successifs. La Nasa n'a pas confirmé si le premier avait fonctionné, mais le second s'est bien déployé, permettant un atterrissage en douceur.

L'échantillon contient environ 250 grammes de matière, selon l'estimation de l'agence spatiale américaine -- soit bien plus que les deux précédents échantillons d'astéroïdes rapportés par des missions japonaises.

Après l'atterrissage, une équipe a d'abord analysé la capsule au sol, afin de s'assurer de son état. Aucune brèche n'a été constatée.

Elle a ensuite été enveloppée et placée dans un filet, qui a été soulevé par un hélicoptère pour être emporté jusqu'à une "salle blanche" temporaire.

L'enjeu était d'exposer la capsule le moins longtemps possible au sable du désert américain, afin d'éviter toute contamination de l'échantillon qui pourrait fausser les analyses ultérieures.

La zone visée au sol pour l'atterrissage faisait 58 km de long sur 14 km de large, sur une base militaire d'habitude utilisée pour tester des missiles.

La Nasa prévoit une conférence de presse le 11 octobre pour dévoiler de premiers résultats.

Lisez nos e-Papers