Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

L’ONU adopte une déclaration politique sur la couverture sanitaire universelle

En vertu de cette déclaration, les Etats membres de l'ONU s’engagent à redoubler d’efforts pour assurer une couverture sanitaire universelle d’ici 2030.

No Image

Il s’agit "d'un catalyseur essentiel" pour mobiliser les engagements politiques et les investissements permettant d’atteindre la cible de la couverture sanitaire universelle inscrite dans les Objectifs de développement durable (ODD) dont l’échéance est fixée à 2030, s’est félicitée l’organisation mondiale de la Santé (OMS).

>> Lire aussi : L'ONU décide de tenir une réunion de haut niveau sur la couverture santé universelle

L’objectif de la couverture sanitaire universelle est de permettre à chaque personne de recevoir les soins de santé qu’elle nécessite, au moment et dans le lieu où elle en a besoin, sans être confrontée à des difficultés financières, selon l’ONU. Il couvre l’ensemble des services clés, de la promotion de la santé à la prévention, à la protection, au traitement, à la réadaptation et aux soins palliatifs.

Au moins 4,5 milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale, n’étaient pas entièrement couvertes par les services de santé essentiels en 2021, rappelle l’organisation internationale, notant que deux milliards de personnes ont connu des difficultés financières, et plus de 1,3 milliard ont basculé ou se sont davantage enfoncées dans la pauvreté pour avoir seulement tenté d’accéder aux soins de santé de base.

L’OMS estime qu’un investissement supplémentaire de 200 à 328 milliards de dollars par an est nécessaire pour intensifier une approche de soins de santé primaire. Cette somme, indique-t-on, suffirait à aider les systèmes de santé à fournir jusqu’à 90% des services de santé essentiels, à sauver au moins 60 millions de vies et à augmenter l’espérance de vie moyenne de 3,7 ans d’ici 2030.