Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Révision des salaires des enseignants : les délibérations Gouvernement-Syndicats commencent la semaine prochaine

Les délibérations concernant les modalités d'amélioration des revenus des fonctionnaires de l'éducation et d'augmentation de leurs salaires débuteront la semaine prochaine, a annoncé, jeudi, le ministre de l’Education nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, lors d'une réunion entre la commission ministérielle tripartie et les syndicats les plus représentatifs de l'enseignement.

No Image
Cette réunion a été présidée par Chakib Benmoussa, et comprenant le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, et le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, avec les représentants des syndicats les plus représentatifs de l'enseignement, signataires de l'accord du 14 janvier 2023.



Benmoussa a indiqué, dans une déclaration à la presse, qu'"il a été convenu de tenir une réunion au cours de la semaine prochaine, en présence des ministères et des syndicats concernés, afin de discuter des détails de l'augmentation des salaires des enseignants, afin de déterminer les procédures et les catégories concernés par la question".

Le ministre a souligné que la réunion d'aujourd'hui, "qui s'est déroulée dans un climat empreint de sérieux et de franchise", a été couronnée par un accord pour la mise en oeuvre de toutes les décisions qui ont été prises sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, notamment la décision de geler le nouveau statut des fonctionnaires de l’Éducation nationale".

A cet égard, le responsable gouvernemental a relevé qu'une circulaire du ministère de l’Education nationale, du préscolaire et des sports précisera que ce gel suspendra toutes les mesures prévues dans le statut actuel, à l'exception du concours de recrutement pour la prochaine rentrée scolaire, afin de permettre aux nouveaux enseignants de rejoindre leurs classes en septembre prochain, le but étant d’alléger la surpopulation dans les écoles.

Dans la même veine, Benmoussa a souligné la nécessité de parvenir à un accord entre le gouvernement et les syndicats avant l'adoption de l'actuel projet de loi de finances, et ce afin d’assurer l’allocation des ressources financières nécessaires et de procéder à la mise en œuvre de l'accord à compter de début 2024.

Le ministre a également indiqué qu'il a été convenu de la tenue la semaine prochaine d’une réunion du Comité ministériel créé par le chef du gouvernement au sujet du volet financier, et d’une autre réunion, la semaine suivante, pour étudier tous les points à réexaminer, supprimer ou modifier. L'amendement du statut comprendra, selon le ministre, la suppression des sanctions et leur remplacement par le système de sanctions contenu dans le Code de la fonction publique.