Menu
Search
Dimanche 21 Juillet 2024
S'abonner
close
Dimanche 21 Juillet 2024
Menu
Search

Droit de grève : Akhannouch promet de soumettre le texte au Parlement cette année

S'exprimant mardi lors d'une séance plénière consacrée aux réponses du chef du gouvernement aux questions relatives à la politique générale à la Chambre des conseillers, Aziz Akhannouch a promis de surmonter l'impasse qui a marqué le débat sur l'organisation de l'exercice du droit de grève et de soumettre le texte au Parlement cette année.

No Image
« Il n'est plus acceptable que le Royaume, qui a accumulé un parcours démocratique exemplaire, reste sans une loi organique encadrant l'exercice du droit de grève », a martelé Aziz Akhannouch lors de son passage mardi dernier à la Chambre des conseillers.



Le Chef du gouvernement qui présentait mardi dernier un exposé sur le thème "Dialogue social, un mécanisme de promotion des conditions des travailleurs et levier d’amélioration du rendement de l’économie nationale", a affirmé que « plus de 60 ans après la consécration constitutionnelle du droit de grève, et pour surmonter l'impasse qui a marqué le débat sur l'organisation de l'exercice du droit de grève, le gouvernement a décidé de réinscrire la loi organique sur la grève parmi les priorités du nouveau round de dialogue social et de soumettre son contenu à l’institution législative cette année ».

Cette approche, a-t-il poursuivi, reflète la conviction du gouvernement que le droit de grève est un moyen civilisé de défendre les libertés syndicales, de satisfaire les revendications des travailleurs et de protéger les droits de toutes les parties. Ce droit doit être encadré et organisé par la loi, avec l'adoption d'une nouvelle philosophie garantissant des marges significatives pour la liberté d'opinion et d'expression, tout en assurant la continuité de l'activité économique au sein des institutions et des entreprises marocaines, a ajouté le chef du gouvernement.

Il a souligné que la vision du gouvernement au sujet du dialogue social ne se limite pas à des aspects financiers et techniques étroits, ainsi qu'à leur répartition sectorielle, mais porte une vision intégrée établie par les normes éthiques du dialogue social au niveau international.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.