Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Grèves des enseignants : Accord gouvernement-syndicats sur l'augmentation des salaires

Après plusieurs réunions marathon, un accord a été trouvé entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement les plus représentatifs au sujet de l’augmentation des salaires de la profession. Le voici.

L’accord a été signé dimanche 10 décembre en fin d’après-midi. Il consiste, entre autres, en une augmentation générale des salaires des enseignants de 1.500 DH, appliquée en deux tranches égales en janvier 2024 et janvier 2025.



L’accord comprend également plusieurs augmentations de salaires spécifiques, allant de 500 DH à 1.000 DH, pour certaines catégories d’enseignants et de cadres du secteur, en plus de la revalorisation de certaines indemnités.

Cet accord a été signé du côté du gouvernement par le ministre de l'Éducation nationale, Chakib Benmoussa, le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lakjaa, et le ministre de l'Inclusion économique, Younes Sekkouri. Du côté des syndicats, l'accord a été ratifié par les représentants de l’Union marocaine du travail (UMT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de la fédération démocratique du travail (FDT).



A noter que cet accord ne garantit pas la fin du mouvement de grèves, plusieurs coordinations d’enseignants ayant annoncé un nouveau débrayage de 4 jours à partir du 11 décembre.

Dans le détail, l’accord comprend :

*La hausse des salaires pour l’ensemble des femmes et hommes de l’éducation nationale quel que soit leur grade. Cette hausse est de 1.500 DH versés en deux tranches : 1er janvier 2024 et 1er janvier 2025

*Augmentation mensuelle de 1.000 DH des indemnités spécifiques pour les enseignants hors échelle, à partir de l’échelon 5

*Indemnité complémentaire de 500 DH par mois pour les enseignants du secondaire qualifiant

*Nouvelle indemnité complémentaire de 500 DH pour les administrateurs pédagogiques

*Indemnité de 500 DH pour les assistants administratifs et techniques qui intègrent le corps des assistants pédagogique

*Augmentation des indemnités relatives à la correction des examens par décision conjointe du ministère de l’Education nationale et celui des Finances. Le montant minimum de ces indemnités est de 1.000 DH

*Révision du système de promotion dans les échelons

*Hausse de 30% des indemnités pour les heures supplémentaires qui ne revêtent plus un caractère obligatoire.


Voici le document de l’accord conclu.
Lisez nos e-Papers