Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Grèves des enseignants : la coordination de l’éducation maintient le pressing

La Coordination nationale du secteur de l’éducation persiste et signe ! Après un imposant sit-in jeudi à Rabat, elle annonce une série de grèves jusqu’à samedi et menace de prolonger encore le mouvement de protestation. Elle demande à participer au dialogue actuel avec le gouvernement.

No Image
À l’heure où le gouvernement et les syndicats les plus représentatifs de l’enseignement annoncent la signature imminente du nouveau statut unifié, le mouvement de grève se poursuit dans la rue. Jeudi, des centaines d’enseignants ont défilé à Rabat pour protester contre les accords signés sans le consentement général des coordinations. Ces enseignants ont répondu à l’appel de la Coordination nationale du secteur de l’éducation qui comprend plus de 20 composantes sectorielles, de la Coordination unifiée du corps enseignant et des cadres de soutien et de la Coordination du secondaire qualifiant.



Les grévistes dénoncent «le manque d’engagement de la tutelle pour traiter l’ensemble des doléances de manière équitable et la persistance à imposer la contractualisation». La coordination dénonce également les retenues sur salaires qu’elle qualifie «d’illégales et d’acte de vengeance» qui va à l'encontre de l’accord signé et en vertu duquel le ministère avait promis de suspendre les ponctions sur les salaires des fonctionnaires, note l’instance dans un communiqué.

Réaffirmant son intention de maintenir les mouvements de grève, la coordination rappelle ses revendications, notamment l’abandon du principe de la contractualisation et l’intégration de l’ensemble des enseignants dans la fonction publique, le rejet total du statut unifié des fonctionnaires et la suspension des ponctions sur les «maigres» salaires des enseignants et des cadres du soutien scolaire, ainsi que la restitution des montants retenus.
Lisez nos e-Papers