Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Addis-Abeba: Omar Hilale plaide pour une approche novatrice dans le partenariat ONU-UA

L'Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a souligné, lundi à Addis-Abeba, lors de la 6ème Réunion consultative annuelle entre le Conseil de Paix et Sécurité de l’Union Africaine (CPS) et la Commission de Consolidation de la Paix des Nations Unies (CCP), l’impératif d’une approche novatrice basée sur un agenda d’actions concrètes qui s’articule autour des priorités fixées par l’Afrique dans le partenariat entre les Nations Unies (ONU) et l’Union africaine (UA).

No Image
Dans son intervention lors de cette réunion conjointe, l’Ambassadeur Hilale a plaidé la nécessité de renforcer et renouveler le partenariat stratégique entre l’ONU et l’UA, appelant au raffermissement de la coopération entre les deux organisations par des actions concrètes et concertées, ainsi que l’agrégation des fonds pour la paix entre la CCP de l’ONU et le CPS de l’UA.



"Sans ce renouveau dans l’action commune, nous risquons de reproduire pareille réunion annuellement sans apporter de réponses appropriées aux attentes africaines", a relevé le diplomate marocain.

Au-delà des discours, l’accent doit être mis sur la synergie et la complémentarité dans l’action, tout en renforçant l’appropriation nationale des objectifs et des efforts de consolidation de la paix sur le continent, a soutenu Hilale.

S'interrogeant “comment était l’Afrique il y a dix ans?”, il a répondu qu’elle était meilleure, déplorant la détérioration de la situation sécuritaire sur le continent, l’instabilité et les crises armées dans plusieurs pays, outre l’expansion rampante de la nébuleuse terroriste et la gangrène de l’extrémisme violent dans plusieurs régions du continent, ajoutant que tous ces facteurs ont gravement affecté les efforts de développement des pays en crise, déjà épuisés par les effets néfastes des changements climatiques.

L’Ambassadeur Hilale a imputé cette situation à l’incapacité des deux organisations à apporter des réponses appropriées aux problèmes de l’Afrique, non seulement en termes de prévention des conflits, mais également de soutien aux stratégies nationales de développement et à l’intégration sous-régionale.

C’est pourquoi a-t-il appelé à dresser le bilan du partenariat stratégique entre les deux organisations, ainsi que le cadre de consultation entre la CCP de l’ONU et le CPS de l’UA. À cet effet, il est impératif d’entreprendre les initiatives nécessaires à même de le renforcer et garantir des avancées réelles dans la mise en œuvre des priorités de l’Afrique basées sur l’appropriation nationale de la consolidation de la paix, le renforcement des institutions nationales, la justice transitionnelle et la réconciliation tant nationale que communautaire, a réaffirmé Hilale.

Cette 6ème Réunion consultative annuelle s’est tenue dans le cadre de la visite de travail à Addis-Abeba qu’entreprend une délégation de la Commission de Consolidation de la Paix de l’ONU jusqu’au 14 novembre. Durant cette visite, la délégation onusienne a été reçue en audience par S.E Mme Sahle-Work Zewde, Présidente de l’Ethiopie. La délégation a, également, eu des réunions de travail avec M. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’UA, et M. Claver Gatete, Secrétaire Exécutif de la Commission Économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA). En outre, la délégation a tenue des réunions avec M. Parfait Onanga-Anyanga, Représentant Spécial du Secrétaire Général et Chef du Bureau des Nations Unies auprès de l'Union Africaine, Mme Hanna Serwaa Tetteh, Envoyée Spéciale du Secrétaire Général pour la Corne de l’Afrique, les représentants des Communautés Economiques Régionales (CER), ainsi qu’un dialogue avec la société civile.