Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Maroc-Hongrie : 22 millions DH pour le financement de six projets de recherche scientifique

Six projets de recherche scientifique associant des universités marocaines et hongroises ont été lancés, mardi à Rabat, avec un financement global de 22 millions de dirhams.

No Image
Le premier projet, impliquant l'Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan et l'Université de Szeged (Hongrie), se focalise sur l'exploitation des sous-produits du cannabis pour développer des cosméceutiques et des compléments alimentaires novateurs, alors que le deuxième est axé sur la valorisation de plantes médicinales marocaines en mettant en œuvre la nanoencapsulation des composés antimicrobiens d'huiles essentielles (Universités Mohamed Premier d'Oujda, Ibn Zohr d'Agadir et de Pécs en Hongrie).



Le troisième projet, dirigé par les Universités Cadi Ayyad de Marrakech et Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal et le Biological Research Centre à Szeged, vise à développer un inoculum de rhizobactéries pour améliorer la production de fèves face au changement climatique, tandis que le quatrième explore la valorisation du biogaz et du gaz naturel contaminé en tant qu'hydrogène bleu (Universités Abdelmalek Essaâdi et Université de Szeged).

Le cinquième projet vise, quant à lui, à étudier le rôle du stockage d'énergie électrochimique dans la gestion durable de l'énergie (Université Mohammed V de Rabat et Université de Pannonia), alors que le sixième se penche sur la conception d'un réacteur photocatalytique pilote utilisant des semi-conducteurs de type Z-scheme projet (Universités Ibn Zohr et Université de Miskolc)

S'exprimant lors de la cérémonie de lancement de ces projets, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Abdellatif Miraoui, a mis en avant l'importance particulière du renforcement des relations entre le Maroc et la Hongrie dans le domaine de la recherche pour les doctorants, chercheurs et étudiants des deux pays, ajoutant qu'une collaboration plus étroite leur offrira l'opportunité d'accéder à des programmes de recherche internationaux, élargissant ainsi leur champ d'expertise et favorisant une approche globale des problématiques scientifiques.

Elle permettra des échanges de données et une synergie intellectuelle entre les chercheurs de manière à accélérer les avancées dans des domaines tels que l'intelligence artificielle, a soutenu Miraoui, ajoutant que cette coopération offre des opportunités d'apprentissage enrichissantes, avec des programmes d'échange et des cursus conjoints qui favoriseront une éducation diversifiée et globale.

Pour sa part, l'ambassadeur de la Hongrie au Maroc, Miklós Tromler, a exprimé sa profonde satisfaction quant aux relations dynamiques entre le Maroc et la Hongrie dans le domaine de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, soulignant la valeur inestimable des échanges bilatéraux pour le partage des connaissances et la promotion de l'excellence académique.