Menu
Search
Dimanche 23 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 23 Juin 2024
Menu
Search

PLF 2024 : le budget et les priorités de Mohamed Mehdi Bensaid

Le budget global alloué au secteur de la jeunesse, de la culture et de la communication connaîtra une hausse au titre de 2024 en comparaison avec 2023, pour atteindre près de 4,06 milliards de dirhams. Deux principaux projets sont programmés cette année, à savoir le programme «Moutatawi3» et le Pass jeunesse, ainsi que le financement du programme national des colonies de vacances.

No Image
Le projet de budget du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, pour l’exercice 2024, a connu une hausse de 200 millions de dirhams par rapport à 2023. Incluant le coût du personnel, du matériel et de l’investissement, ce budget est de près de 4,06 milliards de dirhams. Dans le détail, le département de la Communication se verra allouer près de 1,58 milliard de dirhams, celui de la Culture près de 1,15 milliard et celui de la Jeunesse près de 1,33 milliard.



À noter que le ministère prépare une stratégie globale pour les secteurs de la jeunesse, de la culture et de la communication qui s’étale sur la période 2024-2026. Cette stratégie s’articule autour de sept axes : les axes culturels concernent la protection et la valorisation du patrimoine culturel national, matériel et immatériel, l’amélioration de l’attractivité et de l’accès aux équipements culturels, la promotion d’une industrie culturelle efficace et le renforcement des systèmes de gouvernance.

Partant de cette stratégie, le ministère annonce le lancement en 2024 de plusieurs projets. Il s’agit notamment de la célébration de Marrakech capitale de la culture islamique, la participation marocaine à la Biennale des arts de Venise, l’aménagement du site historique de Sijilmassa, la Cité du cinéma d’Ouarzazate et l’organisation du Salon international des jeux vidéo. En termes d’infrastructures, le ministère prévoit de renforcer celles dédiées aux jeunes. Il s’agit en particulier des centres de jeunes, de l’enfance et des activités féminines. Un plan directeur est en cours de préparation avec les collectivités territoriales englobant les maisons de jeunes et les clubs pour femmes.



Le ministère prépare également un certain nombre de textes législatifs et réglementaires. Il s’agit notamment du projet de loi relatif à la protection et à la mise en valeur du patrimoine culturel matériel et immatériel, le projet de décret portant création et organisation de l’Institut national supérieur de musique et des arts chorégraphiques, le projet de décret portant création du Prix du Maroc du livre et du projet de loi portant création et organisation de la Fondation Mohammed VI pour soutenir les artistes et créateurs marocains.

Autres priorités du ministère, l’intégration socio-économique des jeunes, la valorisation de la culture en tant que moteur économique, la défense du patrimoine culturel national, et des initiatives pour soutenir les artistes et créateurs marocains.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.