Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

PLF 2024 : généralisation de la protection sociale, priorité du ministère de l'Intérieur

Selon Abdelouafi Laftit, le ministère de l’Intérieur a multiplié ses efforts en 2023 pour finaliser les projets stratégiques liés au chantier de généralisation de la protection sociale.

Abdelouafi Laftit.
Abdelouafi Laftit.
En exécution des Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le ministère de l'Intérieur a multiplié ses efforts pour finaliser les projets stratégiques liés au chantier de généralisation de la protection sociale et de la transformation numérique, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit. M. Laftit, qui présentait le budget sectoriel du ministère de l’Intérieur au titre de l’exercice 2024 devant la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, a indiqué que l’année en cours a été marquée par le parachèvement du système du Registre social unifié (RSU) et sa généralisation à l’ensemble du territoire national, relevant que le nombre d’inscriptions via le Registre national de la population (RNP) a atteint plus de 13,6 millions de personnes à fin septembre 2023.

Le ministère de l’Intérieur a veillé, parallèlement, à la mise en œuvre du RSU, au lancement d'un nouveau chantier relatif à la simplification et à l’adaptation des procédures d’inscription adoptées au niveau de tous les programmes sociaux, a relevé M. Laftit, notant que le nombre de bénéficiaires du régime d’assurance maladie obligatoire incapables de s’acquitter des cotisations a atteint près de 4,7 millions de personnes à fin septembre, qui ont été inscrits à travers la nouvelle procédure de ciblage composée du RNP et du RSU. Dans le même registre, le ministre a fait savoir que le système informatique relatif au programme d'aide direct aux veuves en situation de précarité ayant à charge des enfants orphelins a été repensé pour être compatible avec le nouveau système de ciblage.

M. Laftit a, par ailleurs, affirmé que le chantier de modernisation de la gestion de l’état civil a connu un développement tangible de toutes ses composantes, notant que 872 bureaux d’état civil ont été connectés au réseau informatique central du ministère, portant le nombre total des bureaux liés à ce réseau à 2.311. Le ministre a souligné, dans ce sens, que l’élargissement de l’infrastructure technique et informatique a permis d’accélérer la cadence de généralisation de l’utilisation progressive du programme informatique de l’état civil.
Concernant la gestion des terres des communautés soulaliyates, et en application du contrat objectifs-moyens de 2023, M. Laftit a souligné que le ministère a poursuivi ses efforts pour la mise en œuvre du plan d'action stratégique 2022-2026, particulièrement en ce qui concerne le chantier de mobilisation des terres agricoles appartenant à des communautés soulaliyates et du chantier d'appropriation des terres «bour» au profit des membres de ces communautés. Le ministère poursuit la mise en œuvre de la stratégie d’action 2020-2024 qui vise à intégrer les communautés soulaliyates et les ayants droit dans le processus de développement et de création d’emplois locaux, en accordant de l’importance à l’approche genre et en encourageant les jeunes à la création de projets et d'activités génératrices de revenus (AGR) dans les différents domaines, a-t-il fait savoir, notant que son département a reçu au titre de cette année des plans d'action concernant 25 préfectures et provinces, comportant près de 397 projets et AGR, pour lesquels la contribution approuvée par le ministère a atteint près de 77,5 millions de DH (25% de la valeur globale de financement de 347 projets).

S’agissant de la mise en œuvre du programme de mobilisation d’un million d’hectares de terres agricoles appartenant aux communautés soulaliyates, M. Laftit a relevé que le ministère a œuvré cette année pour l'identification d'une superficie totale d’environ 344.000 hectares disponibles et susceptibles d’être mobilisés pour l’investissement agricole, ainsi que l'approbation des dossiers techniques et administratifs des appels d’offres, outre l’approbation du lancement des appels d’offres portant sur une superficie de près de 160.000 hectares. Évoquant le chantier de l’appropriation des terres «bour» au profit des membres des communautés soulaliyates, le ministre a souligné que des mesures ont été prises pour accélérer le rythme d’exécution des plans d'action relatifs à l'opération d’appropriation au niveau des préfectures et provinces concernées.

Concernant les développements de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, M. Laftit a assuré que le soutien apporté aux efforts consentis à tous les niveaux concernant la question du Sahara marocain constitue l’un des sujets prioritaires pour le ministère de l’Intérieur, conformément à la vision et au choix stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI afin de clore définitivement le dossier autour de la marocanité des provinces du sud du Royaume. Le ministre a souligné, dans ce cadre, que la dernière résolution du Conseil de sécurité, prorogeant d'une année le mandat de la Minurso, à la lumière de la conjoncture internationale actuelle, conforte le choix adopté par le Royaume, sous la sage conduite de S.M. le Roi, pour un règlement définitif de ce conflit artificiel, précisant que le ministère de l’Intérieur déploie tous ses efforts pour promouvoir le développement des provinces du Sud, qui sont dotées d'équipements et d'infrastructures semblables à ceux des autres villes du Royaume.