Menu
Search
Jeudi 20 Juin 2024
S'abonner
close

La startup Deepecho révolutionne le diagnostic pré-natal grâce à l'intelligence artificielle

La startup marocaine Deepecho a annoncé avoir révolutionné, en collaboration avec des chercheurs marocains affiliés et quatre centres hospitaliers, le diagnostic pré-natal grâce à l'intelligence artificielle (IA), une étude publiée dans la prestigieuse revue "Nature Communications".

No Image
«La startup marocaine Deepecho, ainsi que des chercheurs affiliés et quatre centres hospitaliers marocains, ont abouti à une percée remarquable dans le domaine de la médecine prénatale. Ensemble, ils ont mené une étude pionnière dédiée à l'utilisation de l'intelligence artificielle dans le diagnostic de maladies fœtales à partir d'images échographiques», a indiqué la start-up dans un communiqué.



«L'étude a été menée en partenariat avec quatre centres hospitaliers marocains. Les résultats prédictifs des modèles de Deepecho ont été comparés au diagnostic des médecins», souligne Dr Saad Slimani, Chief Medical Officer (CMO) de Deepecho, cité par le communiqué.

A titre d’exemple, note-t-il, «la précision des modèles quant au diagnostic de retard de croissance intra-utérin, un des principaux facteurs de décès néonatal, montre l’importance de l’aide que ce système peut apporter au praticien».

Selon le communiqué, les résultats de cette recherche sont impressionnants : l'IA développée par Deepecho s'avère très performante dans la prédiction et l’identification de certaines pathologies fœtales. L'étude, l'une des premières de ce type, a été publiée dans la prestigieuse revue Nature, témoignant de son importance et de la rigueur de ses méthodologies, relève la même source.

De son côté, Mohammed Nezar Bellazrak, Chief Technology Officer (CTO) de Deepecho, avance que "Deepecho vise à transformer les découvertes de cette recherche en produits IA destinés à faciliter le travail des médecins et des spécialistes de l’échographie fœtale. Ces produits se déclineront sous forme d’applications web et mobile qui s’intégreront de manière efficace avec le workflow existant et le matériel d’imagerie médicale utilisé dans les centres hospitaliers marocains et internationaux".

Selon le communiqué, Deepecho entend continuer à mobiliser son savoir en matière d’intelligence artificielle et son expertise médicale au profit de nombreuses problématiques médicales pressantes, tant en Afrique qu’en Occident, mettant l'accent sur les pathologies détectables grâce à l’échographie, une technologie d’imagerie médicale non-invasive, à la fois accessible et en pleine croissance.

La difficulté de l’échographie, un examen complexe demandant de l’expérience, car dynamique (une suite d’images plutôt qu'un cliché), rend la tâche bien plus ardue. Mais c’est aussi la capacité de Deepecho à traiter ces examens qui en fait une innovation de pointe à l’échelle mondiale et un véritable atout pour la recherche marocaine, explique la source.

"Deepecho a une triple ambition. Tout, d'abord, aider et accompagner les médecins dans le diagnostic prénatal en œuvrant pour la réduction de la mortalité infantile et l’amélioration du suivi et de la santé prénatale

Il s’agit aussi de mettre en lumière et valoriser les talents africains en IA qui, comme le démontre cette étude, peuvent rivaliser et publier dans les meilleures revues internationales.

Enfin, la start-up œuvre pour répondre à «un besoin urgent et croissant, celui de combattre les déserts médicaux et la pénurie croissante de personnel médical qualifié à travers le monde", affirme Youssef Bouyakhf, Chief Executive Officer (CEO) de Deepecho, cité par le communiqué.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.