Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Société

L’AMSAT lance un «Food Truck» tenu par des jeunes trisomiques

L’Association marocaine de soutien et d’aide aux personnes trisomiques vient de lancer un nouveau projet. Il s’agit d’un «Food truck», une unité mobile tenue par 27 jeunes trisomiques et aménagée pour servir des plats et des sandwichs lors des différents événements organisés à Rabat.

No Image
L’Association marocaine de soutien et d’aide aux personnes trisomiques (AMSAT) a lancé, jeudi dernier à Salé, son premier «Food truck». Ce nouveau projet vise à promouvoir l’insertion socio-économique des jeunes trisomiques alphabétisés du Centre S.A.R. Le Prince Moulay Rachid de l’AMSAT.

«S’inscrivant dans le cadre du projet “Catering Régional Inclusif 21” (CRI21) financé par l’Union européenne, ce “Food-Truck” est une unité mobile aménagée et équipée pour servir des plats et sandwichs lors des différents événements organisés dans la région. Il vient renforcer l’Atelier traiteur du restaurant l’Assiette 21», indique l’AMSAT dans un communiqué. «Cette initiative novatrice, qui s’inscrit également dans le cadre du programme d’appui à la stratégie nationale d’alphabétisation, a profité à 27 bénéficiaires. Elle témoigne de l’engagement continu de l’AMSAT pour une inclusion sociale et économique des personnes trisomiques et leurs aidantes en leur offrant des opportunités d’apprentissage et d’emploi tout en élargissant leurs horizons culinaires», ajoute la même source.



Intervenant lors du séminaire de clôture pour le projet «Catering Régional Inclusif 21», le président de l’AMSAT, Najib Amor, a indiqué que ce «Food Truck» se positionne comme une initiative novatrice au sein du projet «CRI21», incarnant une plateforme complète dédiée à l’apprentissage, à l’autonomisation et à la sensibilisation, relevant qu’il contribue activement à la réalisation de l’objectif global de cette action en offrant un cadre propice au développement des compétences et à l’épanouissement des jeunes bénéficiaires. Il permet aussi de favoriser l’inclusion de ces jeunes par le travail, a-t-il dit, ajoutant qu’à travers ce genre d’initiatives, l’association œuvre pour l’inclusion scolaire, sociale et professionnelle de ces personnes en situation de handicap et les accompagne depuis la naissance jusqu’à l’insertion dans la vie active.

Pour sa part, la directrice de l’AMSAT, Nihad Rhanem, a indiqué qu’il s’agit d’un projet qui a duré deux ans et vise à travailler sur les capacités des personnes en situation de handicap pour pouvoir bien les insérer dans la société, notant que l’accompagnement s’est décliné par une formation bien accentuée spécialisée dans la digitalisation du savoir-faire et du modèle d’alphabétisation qui se base sur le facile à lire et facile à écrire pour ces personnes. La directrice de l’AMSAT a aussi fait savoir que le projet s’est articulé autour d’un travail avec la société civile à travers la sensibilisation auprès des jeunes dans les écoles et maisons de jeunes et auprès des associations œuvrant dans le domaine du handicap.

Elle a souligné que le projet a accordé aussi un intérêt particulier aux aidantes qui sont les piliers du travail qui se fait notamment en matière d’accompagnement.

Et de préciser que l’association s’active dans la formation de ces jeunes dans les domaines de l’art culinaire afin de les doter des outils nécessaires afin de pouvoir entreprendre des activités génératrices de revenus. «Cette initiative montre pleinement que l’éducation ouvre la voie à l’insertion socio-économique de ces personnes et crée un environnement inclusif où chaque individu peut réaliser son potentiel», appuie-t-elle.
Lisez nos e-Papers