Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

L’innovation sociale au cœur de la 2e édition du «WeXchange Forum»

La Fondation Abdelkader Bensalah organise, le 17 octobre, la deuxième édition du «WeXchange Forum 2023» sur le thème «L’innovation sociale en mouvement : des réponses durable s aux défis sociaux». Cette rencontre vise à lancer le débat pour fournir des réponses et des solutions concrètes et durables aux problématiques sociales majeures.

No Image
«L’innovation sociale en mouvement : des réponses durables aux défis sociaux» est le thème du «Wexchange Forum 2023», l’événement phare de la Fondation Abdelkader Bensalah (FABS) qui se tiendra le 17 octobre prochain à Casablanca. Cette rencontre se veut un espace catalyseur de débats responsables, fournissant des réponses et des solutions concrètes, uniques et durables aux problématiques sociales majeures.

>>Lire aussi : La Fondation Abdelkader Bensalah accompagne les initiatives sociales innovantes

Le «Wexchange Forum 2023» a ainsi pour objectif de trouver collectivement les solutions pour améliorer de manière pérenne la vie des individus, élargir les possibilités de participation citoyenne, créer les emplois de demain et instaurer un développement économique durable. «Nous sommes convaincus que face aux défis sociaux complexes auxquels le Maroc est confronté, il est crucial de multiplier les espaces de réflexion et d’action collective pour innover et avancer dans le domaine du progrès social. Nous souhaitons mettre en lumière les communautés et les territoires fragilisés de notre pays en favorisant des échanges constructifs et des solutions novatrices en faveur de leur développement», déclare au «Matin» Tarik Maâroufi, directeur général de la Fondation Abdelkader Bensalah. Et d’ajouter que «le choix du thème cette année découle d’un constat aujourd’hui communément admis selon lequel le modèle de développement traditionnel, qui misait principalement sur la croissance économique pour résoudre les problèmes sociaux, a montré ses limites. En réalité, il a parfois eu des effets négatifs sur la cohésion et la prospérité de notre société. Face à cette réalité, il est devenu impératif de repenser nos modèles et systèmes existants. Dans ce contexte, nous croyons à la Fondation Abdelkader Bensalah que l’importance de l’innovation et de la créativité est devenue plus évidente que jamais».

Le DG de la Fondation précise, en outre, que l’innovation sociale se révèle être un catalyseur essentiel pour une croissance et un développement durable et les projets qui vont être présentés lors du «WeXchange» le prouvent clairement. «Ces projets démontrent que l’innovation sociale favorise la création d’emplois inclusifs, renforce la compétitivité de nos entreprises engagées socialement et, par conséquent, contribue au progrès social. En somme, le thème de cette édition du “WeXchange” met en lumière l’urgence de repenser notre approche, de promouvoir l’innovation sociale sous toutes ses formes, et de comprendre qu’elle détient le potentiel nécessaire pour répondre de manière durable aux défis sociaux auxquels nous sommes confrontés, tel que promu par le nouveau modèle de développement», indique-t-il.

Questions à Tarik Maâroufi, directeur général de la Fondation Abdelkader Bensalah

«Au Maroc, nous assistons à un engagement croissant pour trouver des solutions innovantes à des problèmes complexes»

Quels sont, selon vous, les défis sociaux les plus urgents du Maroc ?

La société marocaine, à l’instar de la majorité des pays du monde, fait aujourd’hui face à de nombreux défis pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Le Maroc, dans le cadre de ses engagements pour l’atteinte de ces ODD d’ici à 2030, a lancé des stratégies ambitieuses pour faire face à ces problèmes sociaux complexes et ainsi améliorer ses indicateurs sociaux. À la Fondation Abdelkader Bensalah, tout en étant parfaitement conscients de la complexité et de la difficulté d’action sur ces sujets lourds, nous promouvons une approche qui voit en ces défis de réelles opportunités pour mobiliser les énergies des acteurs vers la proposition de solutions collectives innovantes qui apportent une valeur sociale et économique, avec et en faveur de nos communautés et territoires les plus fragilisés.

Comment l’innovation sociale peut-elle contribuer à surmonter ces défis ?

L’innovation sociale offre un moyen puissant de relever ces défis sociaux. Au Maroc, nous assistons à un engagement croissant de la part des citoyens, de la société civile et des entreprises pour trouver des solutions innovantes à ces problèmes complexes. Notre étude de l’écosystème de l’innovation sociale au Maroc de 2020, qui a notamment présenté 23 cas de projets marocains socialement innovants, nous a donné à voir que cet engagement prend différentes formes et se manifeste partout dans le pays. Il s’agit d’un effort collectif, porté par divers acteurs publics et privés, mais surtout associatifs et entrepreneurs sociaux, visant à apporter des réponses nouvelles à des enjeux sociétaux auxquels on n’a pas encore trouvé de solutions adéquates. Les 23 cas, comme tant d’autres, prouvent que l’innovation sociale est un outil clé dans cette démarche, car elle nous permet de créer des solutions à fort impact sur des problèmes qui, autrement, resteraient sans réponse ou insuffisamment traités. En d’autres termes, l’innovation sociale devient le moteur qui nous permet d’aborder ces défis de manière créative et constructive, en impliquant tous les segments de la société dans la quête de solutions durables.

Quelles sont les actions de la FABS pour relever les différents défis sociaux au Maroc, notamment à travers l’innovation sociale ?

Bâtie sur des fondamentaux solides de plus de deux décennies d’engagement solidaire, et résolument soutenue par le Groupe Holmarcom dont elle est l’émanation, FABS a fait évoluer ses actions vers l’innovation sociale. Depuis 2018, nous déployons une nouvelle stratégie axée sur quatre programmes structurants. «Dar-Libtikar», incubateur d’innovations sociales dans les régions et dont la première implantation a été à Safi et la deuxième est prévue à Tanger. Le programme «Tadamoun» qui travaille avec une alliance d’acteurs sur les transformations à opérer pour augmenter l’impact des actions solidaires au Maroc. Le programme «Academy» qui, lui, capitalise et diffuse de la connaissance sur l’expérience marocaine de l’innovation sociale sous forme de formations, d’études, de guides et de rapports aux décideurs. Et, enfin, le programme «WeChange» qui œuvre à diffuser la culture et la pratique de l’innovation sociale à travers notamment nos «Régionales de l’innovation sociale» et le «WeXchange Forum».

Quel rôle jouera également le «WeXchange» dans ce sens ?

Proposé par la Fondation Abdelkader Bensalah et ses partenaires, «WeXchange» est un espace catalyseur de débats responsables, qui explore les réponses et les solutions concrètes, uniques et durables aux problématiques sociales majeures. Notre objectif est de trouver collectivement au sein de l’écosystème de développement les solutions pour améliorer de manière pérenne la vie des individus, pour élargir les possibilités de la participation citoyenne, pour penser les emplois inclusifs de demain et pour instaurer un développement économique durable. Nous sommes convaincus que face aux défis sociaux complexes auxquels le Maroc est confronté, il est crucial de multiplier les espaces de réflexion, d’exposition des innovations sociales et d’action collective pour innover et avancer dans le domaine du progrès social. Nous souhaitons mettre en lumière les communautés et les territoires de notre pays en favorisant des échanges constructifs et des solutions novatrices en faveur de leur développement.
Lisez nos e-Papers