Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Lutte contre le froid : les ONG accordent la priorité aux victimes du séisme d’Al Haouz

Les actions solidaires pour lutter contre le froid dans les zones montagneuses se multiplient chaque année en cette période. Cette année, les associations accordent une attention particulière aux victimes du séisme d’Al Haouz. Plusieurs actions sont en cours : distribution de denrées alimentaires, de couvertures et de vêtements chauds.

No Image
Comme chaque année, à l’approche de la saison froide, des dizaines d’associations s’activent dans plusieurs régions du Royaume pour soutenir les habitants des zones montagneuses les plus affectées par la baisse des températures. Ces ONG lancent des appels aux dons pour apporter à cette population le soutien dont elle a besoin, en denrées alimentaires et vêtements chauds. Cette année, ces actions solidaires porteront une attention particulière aux victimes du séisme d’Al Haouz.

«Comme chaque année, depuis 2013, El Baraka Angels essaie de soutenir les populations des zones montagneuses enclavées durant la période hivernale. Cette année, les aides ont commencé spécialement le 10 septembre après le séisme meurtrier de la région d’Al Haouz. Plusieurs dizaines de camions chargés de denrées alimentaires, matelas, couvertures, oreillers et vêtements ont été distribués à plus de 10.000 familles dans les provinces d’El Haouz, Chichaoua, Taroudant et Azilal», déclare au «Matin» Selwa Zine, présidente de l’Association El Baraka Angels.

Depuis plus de deux mois, l’ONG a concentré son action sur le soutien des rescapés du séisme en détresse, notamment à cause des conditions météorologiques difficiles. Elle poursuit sa mobilisation sans relâche en distribuant des tentes (près de 2.000) et en installant des classes modulaires et des latrines (15 jusqu’à présent) et des classes préscolaires (21 à ce jour). El Baraka Angels travaille actuellement sur le projet d’installation d’un internat en modulaires au profit des 220 élèves de la commune d’Anegual pour leur permettre de passer cette année à proximité de leur école en attendant la reconstruction de leur internat dévasté par le séisme. «Nous espérons pouvoir, grâce au soutien de nos donateurs, livrer l’internat début décembre et pouvoir aussi offrir quelques milliers de paniers aux sinistrés pour adoucir leur hiver qui s’annonce bien rude. Notre mobilisation concernera aussi comme à notre habitude la rénovation des écoles, mais cette année spécialement dans les zones sinistres»,

souligne la présidente d’El Baraka Angels.

L’association Jood a aussi entamé sa campagne solidaire plus tôt cette année. Les volontaires de cette ONG s’activent, depuis le 9 septembre dernier pour soutenir les sinistrés et mènent plusieurs actions pour lutter contre la faim et le froid. 1.150 paniers de denrées alimentaires ont été distribués cette semaine au profit de 1.150 familles au centre de Moulay Brahim. La semaine dernière, l’association a distribué 1.190 paniers au profit de 1.190 familles de 12 villages de la commune d’Aghoutim afin de couvrir le besoin alimentaire des populations durant tout l’hiver. «Nous travaillons sur trois axes pour soutenir les victimes du séisme d’Al Haouz. D’abord, nous œuvrons pour assurer la sécurité alimentaire. Nous sommes en train de distribuer des paniers alimentaires de 87 kg + 2 couvertures + des kits d’hygiène au profit de 12.000 familles des villages sinistrés. Les “joodeurs” font de leur mieux, même si cela n’est toujours facile, notamment à cause des routes presque inaccessibles et des pistes très dégradées», affirme Hind Laïdi, présidente de l’association Jood. «Notre deuxième axe d’action concerne l’hygiène, les soins et les vêtements chauds, à travers notre camion douche “JoodDigne” qui vadrouille d’un douar à un autre pour éviter les épidémies. Nous sommes en train de produire deux autres camions qui seront prêts en décembre. Et le dernier axe concerne la réhabilitation des douars situés à plus de 1.200 mètres d’altitude par des “mobile home” avec les sanitaires, les fosses septiques, l’électrification et le branchement eau...», ajoute-t-elle. Par ailleurs, l’association Jood offrira, durant toute la saison hivernale, des repas chauds aux personnes sans abri dans les grandes villes du Royaume.

Pour toucher plus de bénéficiaires et venir en aide à un plus grand nombre de victimes du séisme, certaines associations travaillent en collaboration avec des entreprises qui font des dons dans le cadre de leur responsabilité sociétale. «La semaine dernière, nous avons pu distribuer aux habitants des villages sinistrés, en particulier les enfants, plus de 6.000 jackets neuves offertes par une entreprise. Chaque semaine, nous menons plusieurs actions de distributions de denrées alimentaires, de vêtements chauds... Et pour aider les habitants de ces zones à se protéger du froid de l’hiver, nous nous sommes lancés dans un nouveau projet de construction de maisons temporaires dans la région», souligne Ali Bendahbia, responsable RP et communication de Ataa Foundation.

Pour rappel, le ministère de la Santé et de la protection sociale a lancé, le 15 novembre dernier, l’opération «Riaya 2023-2024» qui vise à renforcer les services de santé de proximité en faveur des populations des zones touchées par la vague de froid. Cette opération, qui se poursuit jusqu’au 30 mars 2024, cible cette année 31 provinces relevant de 8 régions affectées par la baisse des températures.