Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Séisme : L’UM6P met en place « ReBuild » pour remplacer les écoles détruites

Face au besoin en infrastructure scolaire, l'UM6P a lancé l’initiative « ReBuild » mise en place grâce à une collaboration entre les Autorités locales, l’Éducation Nationale, les Travaux Publics et des entreprises nationales, avec le soutien de la Fondation OCP. L'objectif de ce projet est de remplacer les classes sinistrées par des constructions modulaires de 54 m2, des bureaux de 9 m2, des installations sanitaires et des logements d'appoint de 12 m2.

Suite au tremblement de terre qui a frappé la région d’Al Haouz le 08 septembre, le Ministère de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports (MENPS) a sollicité l’aide et l’appui de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) pour la mise en place d’une solution de classes modulaires, en remplacement des salles de classes détruites ou endommagées par le séisme en attendant l’achèvement des travaux de reconstruction, afin de garantir une continuité du service public d’éducation dans les plus brefs délais, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

>> Lire aussi : L’UM6P lance "The Voice of Africa" en marge des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI

Ainsi, l’initiative novatrice de reconstruction « ReBuild » a été mise en place, grâce à une collaboration étroite et précieuse entre les Autorités locales, l’Éducation Nationale, les Travaux Publics, l’UM6P et des entreprises nationales pionnières, avec le soutien de la Fondation OCP.

L'objectif principal de ce projet est de remplacer les classes sinistrées par des constructions modulaires de 54 m2, des bureaux de 9 m2, des installations sanitaires et des logements d'appoint de 12 m2.

Ces bâtiments semi-permanents seront déployés initialement dans les provinces de Chichaoua, Al Haouz et Taroudant. Une dotation initiale pour un pilote de 500 classes est prévue, avec une durée de réalisation estimée à 2 mois pour répondre aux besoins urgents de ces régions. Les prototypes sont déjà installés, notamment à Asni et pourront accueillir les élèves à partir de la semaine prochaine.

A noter qu’à la suite de la reconstruction par l’État des écoles sinistrées, les unités modulaires du projet « ReBuild » serviront pour des situations transitoires de court terme, notamment pour pallier les conséquences de retards de chantiers ou les cas d’encombrement des classes.



En partenariat avec la School of Architecture, Planning & Design (SAP+D) de l'UM6P, ce projet repose sur des concepts avant-gardistes et des techniques de construction modulaire avec une ossature en acier, développés grâce aux recherches approfondies, à l'expérience et à l'expertise de cette institution académique.

L’initiative « ReBuild » fait appel à la main-d'œuvre locale du secteur du bâtiment, avec la participation active de quatre entreprises marocaines. Leur implication témoigne de leur volonté de soutenir la croissance économique locale, tout en favorisant la création d'emplois au sein des communautés locales.

En apportant une réponse innovante immédiate, cette initiative répond aux besoins éducatifs des jeunes enfants, qui pourront désormais bénéficier d'un enseignement dispensé dans des espaces sécurisés et conformes aux normes en vigueur.

Les nouvelles constructions modulaires prennent en compte les exigences ergonomiques spécifiques d'un environnement éducatif, tout en intégrant des normes élevées de résilience face aux aléas climatiques et sismiques.

De plus, ces nouvelles classes modulaires intègrent des normes élevées de connectivité électrique, d'approvisionnement en eau et de systèmes d'assainissement, garantissant ainsi un environnement propice à l'apprentissage.
Lisez nos e-Papers