Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Botola : Benayad permet au Raja de maintenir la pression sur l’AS FAR

Au lendemain de la victoire de l’AS FAR, qui a sécurisé sa place au sommet du classement samedi, le Raja de Casablanca a réussi l’essentiel face à l’Olympic de Safi (1-0), dimanche, pour le compte de la même journée (22e). Les Verts maintiennent ainsi la pression sur les Militaires, qui comptent un point d’avance et un match en moins. Au milieu du tableau, le Moghreb de Tétouan s’est hissé sur la 7e marche, en venant à bout de la JSS (2-1).

Riyad Benayad a sauvé le Raja dimanche face à l'OCS, en exploitant une belle offrande de Sabir Bougrine.
Riyad Benayad a sauvé le Raja dimanche face à l'OCS, en exploitant une belle offrande de Sabir Bougrine.
Après avoir vu le leader s’imposer au bout du suspense face à l’Ittihad de Tanger, samedi (2-1) pour le compte de la 22e journée de la Botola Pro Inwi D1, le Raja se devait impérativement de réussir sa 13e victoire de la saison, dimanche face à l’Olympic de Safi, au risque de se faire larguer. Les protégés de Joseph Zinnbauer étaient clairement sous pression, comme l’a montré la première période du match de dimanche. Sur la première grosse occasion du match, l’OCS a débloqué le compteur par le biais de Samake, mais l’arbitre a annulé le but pour hors jeu après consultation du VAR.

Le Raja tentait ensuite de dominer la rencontre et d’assiéger son adversaire, mais la concrétisation se faisait toujours attendre. Il aura fallu attendre la 84e minute pour voir la situation se débloquer, grâce à la paire de recrues en provenance de l’Espérance de Tunis. En effet, à l’issue d’une belle attaque placée initiée par le portier Anas Zniti, le milieu de terrain Sabir Bougrine s’engouffrait dans l’axe et servait Riyad Benayad sur un plateau d'argent. Le nouveau fer de lance du RCA repiquait du pied droit et offrait les trois points aux Aigles, au grand dam d’une équipe de l’OCS qui a lutté jusqu’au bout, mais qui a fini par s’écrouler.
Après le coup de sifflet final, le coach du Raja a reconnu que la mission était ardue face aux Safiots : «Nous avons affronté une belle équipe de Safi, avec une bonne défense et une bonne animation offensive. Ils étaient très bien organisés aussi. Ils n’ont pas été présents à 100% lors de la première période, mais ils se sont ressaisis en seconde mi-temps... Il était important pour moi de voir mon équipe batailler et croire en elle même pour aller chercher la victoire en fin de match. Finalement, on l’a fait et on a arraché les trois points.»
Pour Zakaria Abboub, en revanche, les Requins méritaient au moins le nul dimanche : «Le but marqué en début de match est discutable. Dans ce genre de rencontres, si vous ne marquez pas en première période, vous encaisserez certainement lors de la deuxième. Le Raja a joué le tout pour le tout, car il est en lice pour le titre de champion. Nous n’avons pas exploité les contre-attaques et nous avons encaissé en fin de rencontre. Sincèrement, on méritait au moins le point du nul... Nous essayerons de nous rattraper lors des prochains matchs pour cumuler le maximum de points». Le Raja est revenu donc à un point de l’AS FAR (49 contre 48 points), en deuxième position, tandis que l’OCS est toujours 5e avec 31 points.
La journée de dimanche a également été marquée par le succès en déplacement du Moghreb de Tétouan aux dépens de la Jeunesse de Soualem (2-1). Mohamed Abouzaraâ (62e) et Yassine Lamine (82e) ont offert la victoire aux Nordistes, qui occupent désormais la 7e position du classement général. Pour rappel, les matchs MCO-WAC et RSB-MAS ont été reportés, en raison de l’engagement des Rouges et des Orientaux en Coupes africaines interclubs.
Lisez nos e-Papers