Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Sports

Botola D1 : cinq matchs à huis clos pour l’AS FAR, Mohamed Johnson suspendu quatre matchs

La commission de discipline de la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a infligé samedi cinq matchs à huis clos effectifs et une amende de 100.000 dirhams à l’AS FAR, suite aux incidents qui ont émaillé le clasico face au Wydad de Casablanca, disputé mardi 28 novembre à Kénitra dans le cadre de la 10e journée. La commission a également suspendu le joueur du Youssoufia de Berrechid Mohamed Johnson pour quatre matchs.

Phase de jeu du clasico AS FAR-WAC qui s'est soldé par la victoire des militaires (3-1).
Phase de jeu du clasico AS FAR-WAC qui s'est soldé par la victoire des militaires (3-1).
L’AS FAR jouera sans ses supporters lors de ses cinq prochains matchs en Botola Inwi D1. Suite aux incidents ayant émaillé le clasico AS FAR-WAC disputé le 28 novembre dans le cadre de la 10e journée, le club rbati s’est vu infliger cinq matchs à huis clos effectifs.



La commission a sanctionné les insultes et le jet de projectiles de quelques supporters militaires sur le terrain, causant des dégâts physiques et l’interruption du match à plusieurs reprises, conformément aux articles 105, 76 et 77 du code disciplinaire. Le club devra également s’acquitter d’une amende de 100.000 dirhams. Cette sanction aura un impact sur les finances du club puisqu’il sera privé de la billetterie. Le Wydad, quant à lui, perdra les services de son défenseur, Jamal Harkas, suspendu un match ferme après son expulsion pour cumul de deux cartons jaunes.

Lourde sanction contre le joueur de Berrechid Mohamed Johnson

Mohamed Johnson a été sévèrement sanctionné par la Commission de discipline pour avoir protesté violement contre les décisions de l’arbitre Redouane Jiyed lors de la rencontre ayant opposé le Youssoufia de Berrechid et le Maghreb de Fès. Le joueur a également écopé d’une amende de 10.000 dirhams, conformément aux articles 86 et 76 du code disciplinaire. La commission a également infligé une amende de 2.000 dirhams au Raja de Casablanca pour cumul de quatre cartons jaunes lors de sa rencontre face au Chabab de Mohammedia.