Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Botola : Zinnbauer et Sektioui mis à l’amende, Taïr écope de 2 matchs fermes

La Commission d’éthique et de discipline a rendu son verdict concernant les incidents ayant émaillé les dernières journées précédant la trêve en Botola Pro Inwi D1. Les entraîneurs du Maghreb de Fès et du Raja de Casablanca, Tarek Sektioui et Josef Zinnbauer, ont reçu un avertissement assorti d’une amende de 50.000 DH chacun. Le coach de l’Ittihad de Tanger, Hilal Taïr, sera quant à lui absent pour deux rencontres, suite à son expulsion face à l’AS FAR lors de la 22e journée.

.
.
En attendant le retour de la Botola Pro Inwi D1, dont les 25e et 26e journées sont prévues lors des deux prochaines semaines, la Commission d’éthique et de discipline s’est activée en ce début de semaine et a tranché dans le dossier des incidents ayant marqué les dernières journées avant la trêve (de la 18e à la 22e journée). Ainsi, deux coachs ont été avertis, alors qu’un troisième a été suspendu.



Suite à leur légère altercation à l’occasion du duel opposant le Raja de Casablanca au Maghreb de Fès, l’entraîneur allemand Josef Zinnbauer et le technicien national Tarek Sektioui ont donc écopé d’un avertissement, assorti d’une amende de 50.000 dirhams. La rencontre avait eu lieu à l’occasion de la 18e journée de la Botola Pro Inwi D1 et s’était soldée par une victoire des Verts sur le score de 1-0. À noter que Tarek Sektioui a depuis cédé les commandes du Maghreb de Fès au Tunisien Abdelhay Ben Soltane, afin de prendre les rênes de la sélection nationale U23, qui défendra les couleurs du Maroc à l’occasion des Jeux olympiques de Paris 2024.
La Commission d’éthique a également annoncé la suspension de Hilal Taïr, le coach de l’Ittihad de Tanger, pour deux matches fermes avec une amende de 50.000 dirhams. Le coach avait été expulsé par l’arbitre pour avoir proféré des paroles injurieuses contre le premier arbitre assistant qui a dirigé le match opposant son équipe à l’AS FAR, lors de la 22e journée de la Botola Pro Inwi D1. L’ancien entraîneur de l’équipe de l’Union de Nouaceur Ouled Saleh, Omar Azmani, a également été suspendu pour un an, dont six mois avec sursis, avec une amende de 20.000 dirhams, pour avoir insulté les arbitres qui ont dirigé le match opposant le Chabab de Mohammedia à l’US Berrechid lors de la 19e journée.
Lisez nos e-Papers