Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Maroc-Congo : Walid Regragui satisfait du résultat, mais décidé à travailler davantage

Malgré une victoire écrasante face au Congo, mardi à Agadir, le sélectionneur national a assuré que son staff avait encore du travail à faire pour développer plusieurs aspects. Walid Regragui a assuré que l’équipe avait réussi l’essentiel en signant trois victoires lors des 3 premiers matchs des qualifications. Il a également pris la défense de Hakim Ziyech, ciblé par les critiques après sa prestation face à la Zambie.

Ph. Saouri
Ph. Saouri
Pour la première fois depuis sa nomination à la tête des Lions de l’Atlas en 2022, Walid Regragui a réussi un score fleuve de 6 à 0, corrigeant les Diables rouges du Congo à Agadir pour le compte de la 4e journée des qualifications pour la Coupe du monde FIFA 2026.



Lors du point de presse d’après-match, le coach national a confié : «Nous avons réussi l’essentiel, avec trois victoires lors des trois premières rencontres des qualifications. Ce nouveau succès nous donne l’avantage d’avoir une meilleure différence de buts par rapport aux autres équipes du groupe... Nous avons réussi une grande victoire et cela nous satisfait, mais nous devons encore travailler pour nous développer et trouver le bon équilibre».
Le sélectionneur national s’est dit satisfait du niveau de jeu affiché par ses joueurs, qui ont disputé la rencontre avec une grande intensité, malgré la fatigue et l’accumulation des matchs tout au long de la saison avec leurs clubs. Pour le technicien national, le fait de conserver la tête du groupe E avec 9 points permettra à l’équipe nationale d’aborder les prochains défis avec davantage de confiance. «En plus de la victoire, la rencontre contre le Congo a montré la cohésion du groupe et l’harmonie entre l’ensemble des joueurs, qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes. L’essentiel, c’est de trouver le bon équilibre», a déclaré Regragui.
Le sélectionneur national a également pris la défense de son capitaine de mardi, Hakim Ziyech, vivement critiqué après le match face à la Zambie, malgré le penalty marqué. «J’entretiens une relation spéciale avec Hakim... Parfois, cela me fait de la peine quand les gens oublient vite, quand ils ignorent ce que les joueurs ont fait pour cette équipe. J’avais dis à Ziyech qu’il fallait répondre sur la pelouse, après les critiques de ces trois derniers jours. Je lui ai dit d’accepter ces remarques et je crois qu’il nous a beaucoup aidé aujourd’hui sur l’axe... Il faut se rappeler que Hakim n’avait pas fait la préparation d’avant-saison, avant de rejoindre Galatasaray. Il a ensuite été blessé. Il est donc naturel de le voir parfois loin de son niveau, notamment lors du premier match. Nous voulons que Ziyech puisse arracher la deuxième position du classement des buteurs historiques de la sélection, occupée par Salaheddine Bassir». Rappelons qu’à l’issue du match contre les Diables rouges, le Maroc occupe la première place du groupe E des qualifications, avec 9 points, devant la Tanzanie (6 pts), le Niger et la Zambie (3 pts).
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.