Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Mondial 2026 : les Lions de l’Atlas accélèrent la cadence de leur préparation pour affronter la Tanzanie

Jeudi, les Lions de l’Atlas ont effectué une dernière séance d’entraînement au Complexe Mohammed VI de football avant de prendre la direction de Dar Es Salam pour affronter la Tanzanie mardi 21 novembre (20 h) pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Lors de cette séance, les Lions de l’Atlas étaient au complet, y compris Nayef Aguerd, un temps annoncé forfait, mais qui a finalement rejoint le stage de préparation. L’ambiance au complexe Mohammed VI était au beau fixe et les joueurs affichaient leur ambition d’aller chercher la victoire à Dar Es Salam, à l’image d’Amine Harit, Sofian Amrabet et Jaouad El Yamiq. Les Lions de l’Atlas démarrent dès mardi prochain un nouveau challenge qui les emmènera, si tout se passe bien, au Mondial 2026 prévu aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

Séance d’entraînement des Lions de l’Atlas au Complexe Mohammed VI de football. Ph : Saouri
Séance d’entraînement des Lions de l’Atlas au Complexe Mohammed VI de football. Ph : Saouri
Les Lions de l’Atlas se sont envolés vendredi pour Dar Es Salam en prévision du match contre la Tanzanie, prévu mardi 21 novembre (20 h), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Ils ont effectué une ultime séance d’entraînement jeudi, ouverte à la presse.



Les joueurs étaient décontractés, mais studieux. Ceux arrivés au Complexe Mohammed VI de football sont montés doucement en puissance. Le coach national, Walid Regragui, et son staff ont programmé plusieurs séances d’entraînement réparties entre des séances de musculation, tactique et technique. Le retrait de l’Érythrée a finalement servi le sélectionneur national, parce qu’il lui a permis de disposer de plus de temps pour travailler davantage avec son groupe et, surtout, pour mettre au point le plan de jeu qu’il compte mettre en place. La bonne nouvelle pour Regragui c’est la venue de Nayef Aguerd, un temps déclaré forfait. Le joueur de West Ham, touché à la tête lors d’un match de Premier League, a passé les examens nécessaires et a finalement reçu le feu vert pour rejoindre les Lions de l’Atlas.

Amine Harit : «Revenir avec une victoire de la Tanzanie»

Élément incontournable du dispositif de Walid Regragui, Amine Harit reste confiant s’agissant déplacement en Tanzanie : «Le stage se passe dans de bonnes conditions, d’autant plus que le match contre l’Érythrée est annulé. Cela nous a permis d’avoir plus de temps pour mettre au point tout ce qu’on veut faire. On reste sur une victoire au dernier rassemblement lors d’un match qualificatif pour la Coupe d’Afrique. Là on a match qualificatif pour le Mondial et face à un adversaire qu’on va retrouver en Coupe d’Afrique. Il va falloir bien se préparer et bien rentrer dans ce match pour revenir avec une victoire», a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «On a un groupe homogène avec un mélange de jeunes et d’anciens joueurs. On arrive à bien travailler ensemble. Il y a énormément de qualité dans ce groupe avec beaucoup de jeunes qui arrivent. C’est que du positif», a-t-il souligné.

Sofyan Amrabat : «Nous travaillons dur pour rendre les Marocains heureux comme en Coupe du monde»

Le poumon des Lions de l’Atlas, Sofyan Amrabat, a, quant à lui, affiché son souhait de rendre encore heureux les Marocains, comme en Coupe du monde : «Nous avons réalisé une extraordinaire Coupe du monde. Maintenant c’est terminé. On démarre une nouvelle aventure et de nouveaux challenges, à savoir les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Nous travaillons dur. L’ambiance est excellente et nous sommes comme une famille. Nous nous préparons pour rendre heureux les Marocains à travers le monde, comme en Coupe du monde». Le retour d’Amrabat, absent lors des derniers rassemblements, est une excellente nouvelle pour Walid Regragui pour densifier son milieu de terrain. Son absence a été ressentie lors des dernières sorties de la bande à Walid Regragui.
Lisez nos e-Papers