Matin TV

Harouna Kabore, invité de l'Info en Face spécial FIAD

Réalisé par : Le Matin


Start : 0
Le ministre du commerce, de l'industrie et de l'artisanat du Burkina Faso, Harouna Kabore, était l'invité de L'Info en Face en marge de la 6e édition du Forum international Afrique Développement FIAD 2019, organisé les 13 et 14 mars à Casablanca. Croissance économique, panafricanisme, intégration régionale... le responsable souligne la nécessité pour les pays du continent de travailler ensemble pour gagner le pari du développement.

Transcription automatique :

Je reçois Arona Kaboré. Bonjour bonjour et merci d'avoir accepté mon invitation merci pour l'invitation avec le ministre du Commerce et de l'Industrie et de l'Artisanat du Burkina Faso parfait cet événement est-ce qu'il a été profitable nous sommes le jardin financier la profitabilité, nous sommes au Maroc à Casablanca développer une ville industrielle la cliente une ville avec une grande histoire, je l'ai dit un pays avec une grande histoire et un événement et comme celui-là ça 6e qui attire et c'est un événement à chaque fois quand on est parti si fort partout, je content que la 6e édition à respecter ce que c'est donc elles se sont bien passées, nous sommes très content pour vous est-ce que vous aviez des attentes particulières au début et puis à la fin de te voir parce que c'est la journée ou te dis il y a des des choses aujourd'hui des contacts intéressants Des des rencontres intéressantes et des choses des choses qui me donner suite à des à des partenariats, on avait déjà reçu de la documentation qui a lancé déjà donc les choses et à l'intérieur envoyé déjà la qualité de participants au public au niveau privé, on a vu un peu la liste des entreprises qui sont intéressés par Bou rencontre be to be et aussi on a vu à peu près les thématiques sur la Bordée et les intervenants donc et quand on est arrivé, il y avait tout ce beau monde qui était qu' il y a eu les discussions un panel comment peigner mais aussi lorsque on a eu l'occasion de discuter avec le développement ai envie donc si c'est des relations de partenariat pour retrouver son compte, c'est un peu de l'intégration économique de se parler beaucoup plus parce que avant de vendre les échanges commerciaux, il faut déjà être proche est-ce que c'est quelque chose. Et tout à fait vous savez on a aujourd'hui au niveau donc de l'Afrique de l'Ouest la CEDEAO avec une intégration régionale, vous savez très bien que les pieds l'application engagé dans une zone il est et qui descend de Ligue des Champions, c'est clair qu'il faut que l'on se rencontre un nouveau document et je dirais comme ça ce sont des petits stylo qui permet de mettre la réalité et c'est clair que c'était chiant de l'expérience de ce que les enfants ailleurs et le fait qu'on a des entreprises qui sont pas des entreprises locales uniquement dans leur payer aussi pays de l'Afrique et qui connaissent la fille qui savent ce qu'il faut faire et qui va venir en fait donc je pense que tout ce qu'il faut faire ce qu'il faut faire la fête et beaucoup ne savent pas comment faire il y a toujours des formes d'appréhension, est-ce que ce genre de rencontre aussi se forme la permet de détendre l'atmosphère de et peut-être de d'apaiser les consciences tout à fait parce que vous avez la meilleure façon le meilleur. Commencer lorsqu'on est en face de personnes qui a déjà fait vous avez entreprise qui dit je suis installé au Maroc je suis en train d'aller au Nigeria au Burkina Faso et une boîte te pose la question comment je fais en fait, c'est plus simple, c'est souvent à la fois. Je l'ai dit plus concret lorsque c'est le plus petit que lui dis, il faut vous installer ici tout de suite, quels sont les avantages quand on a des investissements qu'est-ce qu'on a les affaires mais en même temps quand il y a une boîte qui s'est déjà déplacé qui a fait que ça marche, c'est beaucoup plus parlant sur l'Afrique aujourd'hui parce que vous qui était ministre, est-ce que l'Afrique est un mouvement est-ce que l'Afrique est un des est-ce que l'Afrique a des voilà au-delà du Burkina Burkina Faso ce qu'on va en parler, on va parler de votre pays du plan qui était lancer avec l'échéancier, est-ce que vous vous sentez-vous aujourd'hui, c'est l'Afrique qui bouge, il faut dire que du côté balkanisation de l'Afrique avec les pays qui ont été on va dire ça c'est sûr. Aujourd'hui, c'est quoi ça fait 1919 ans qu'on a été tracé un peu sur sur carte aujourd'hui et quand on sort donc c'est qu'on se rend compte que ces barrières là, il est parti en fait non, pas l'appeler voulais garder un peu en arrière et le panafricanisme a toujours été quelque chose. Donc qui est la nouvelle est la formation donc de Louyat à lui et aussi des mouvements citoyens des uns les autres qu'on a pas besoin des entreprises aujourd'hui on pense qu'il y a des choses à faire sur le plan économique en fin de la même manière mais complètement sur ce qui a envie d'aller partout. Bon vous êtes pas la tête entreprise mais j'étais à la tête au ministère de la nouvelle génération aussi décideurs africain dans une entreprise en fait d'accord. J'ai du coup la mutation que j'ai été nommé ministre dans les deux se complètent d'accord et c'est l'environnement concret. Permis de rouler la voiture si tu as dit qu'aujourd'hui ce que le politique fond et parce que souvent sur les politiques souvent qui donne le la c'est tellement avec un partenariat avec le moteur. Je pense que il y a cette nouvelle génération Lemarié a lieu la nouvelle économie depuis les années 80-90 aujourd'hui. On arrive à faire des choses et au Burkina Faso par rapport à le Burkina Faso et l'Afrique. Voilà, est-ce que vous êtes sur une dynamique que vous intégration régionale les candidats pour pour intégrer là, c'est vous êtes toujours aussi sur une dimension aussi continental. Voilà, ça c'est juste cette conférence de ce forum régionaliser du continent et par bloque les genoux et des sous bloque ou alors il faut avoir une vision continental beaucoup plus ouverte quand la concession burkinabè, elle peut voir déjà la poste pour le Burkina. Ouvrir de tirer les partenariats entre africain qui est déjà concessionnaire ça dit que nous fassions n'est pas du tout faire mais déjà sur le plan de la conception politique à ce qu'il y a des grands ensembles mieux, on est très impliqué alors qu'il t'a dit en tout cas nombre de crier ensemble au moins la CEDEAO et la zone des méchants continental laquelle on participe en fait pour son développement pays, on est à la fois sur le développement local de thématique local mais on a compris qu'on peut pas y arriver tout seul regarder développement localiser le local de pouvoir profiter des exemples comment est-ce qu'on fait pour un pays comme nous pour être en contact avec le monde à la foire de l'espace et des routes en face à l'Afrique de l'Ouest, c'est le chemin de fer Abidjan Niger. Donc ça c'est un projet commun. Là, il y a un projet le projet de chemin de fer jusqu'au Canada un projet commun. Donc déjà ou à ce niveau qui n'est pas possible en tout cas. De rester à rouler le TGV vous allez et l'interconnexion niveau donc l'énergie, c'est exactement la même chose qu'on fait avec les pays et vous avez les grands barrages un peu loin donc de faire la lessive déjà le potentiel qu'il est combien sur un trafic est un pays qui vit de manière autarcique plus sur lui-même qui pense à un développement sur ma locale. En tout cas, c'est dans le même des limites que le Burkina qui ambitionne en tout cas super la construction de l'Afrique doit le faire, c'est tellement un travail sur les questions local mais aussi on imagine qu'il devait avoir des convergent pour des projets Afrique et dans le cadre de votre nouveau votre plan national de développement est-ce que ça c'est parce que vous avez accès je crois parce que vous êtes de l'agriculture au par un tiers du PIB qu'il a complètement article autour de sa de l'industrialisation, vous êtes vous êtes Il y a aucune je vais je vais pas relativiser mais je pense que fait notre possible pour être producteur d'or et nous avons c'est le premier produit. En tout cas les stations sur le premier produit. En tout cas qui amène énormément donc j'allais dire souffre donc dans le budget national mais aussi le prix est un peu du Agricole à l'exploitation sur le coton. On a aussi d'autres qui sont assez intéressant de la maison. Nous vous étiez premier pendant très longtemps. Vous avez lui dire ship commencer le mal de choses que vous avez les sentiments que vous avez été dépassé parce que vous n'avez pas travailler ce qu' est-ce que vous savez très bien avec Manon que Dieu a des conditions climatiques le temps malade parce que parce qu'ils ont travaillé, ils ont gardé le même rythme de la même dynamique. Je n'ai pas fait donc on se donne les moyens avec des processus de rumination des choses pour permettre de repartir, aussi que vous avez mis le paquet aussi. En tout cas, il y a un truc expérimental pour l'eau, c'est la grande du style de transformation de coton complètement et cela avec le Panasonic aujourd'hui définition du capital humain et il est bon que nous puissions construit en train de me remettre avec les Thilliers et qui décide d'une approche sur la production la transformation de la commercialisation et nous avons sur la TV National 1 plein de questions à la ligne pour nous, c'est le transformer aussi jusqu'en 2023 au moins de 25 % donc demain matin première le coton Hamilton par un lion se retrouve à une transformation du Dieu pour ça en fait. laisse-moi tation il y a la formation sur place mais pas le niveau de nous avons besoin donc nous avons 4 ou trois grands projets de transformation et avec des projets qui vont démarrer en 2019 à la fois permet de créer un peu près 15 minutes de pause et qui vont se faire faire la filature mais aussi un moment donné nous pouvons faire c'est complet donc je pense toute la chaîne de valeur et pour nous c'est la nouvelle économie si on veut parler c'est celle-là qui crée des emplois c'est la carte de l'Afrique aussi peut-être c'est qui doit mieux exploiter c'est c'est c'est ça est-ce que c'était pour rentrer de la devise de financer le la paix sociale et un petit peu l'économie est-ce que aujourd'hui La question du développement je dirais que c'est sur deux à la fois le fait qu'on a des chiffres en terme de croissance mais c'est le fait qu'on a tort le chômage, tu as dit que si vous arrivez vous avez deux chiffres de croissance et que vous avez tous les gens qui sont dans les carreaux qui sont au bord de l'eau au bord de la route, mais c'est vrai qu'on arrive à développer l'inflation après les gens sont pas à chaque fois pour l'Afrique, il semble que c'est un animal le moteur de la sceance de la transformation parce qu'on a l'avantage à la foire de la richesse de développer des choses par rapport le budget des entreprises. En fait tout ce beau monde se former dans une université publique et privée à chaque fois que la personne n'est pas inclusive en train de 6 points de croissance, est-ce que c'est est-ce que vous créez suivi dans mon emploi oui, ça a vocation a créé jusqu'à 50000 emploi et aujourd'hui aujourd'hui donc. Un peu de croissance en tout cas décès du 25 on est Ramadan dans la bonne dynamique et le projet industriel et des investissements directs étrangers. On a aujourd'hui on part montre clairement que ce sont des choses qui vont pas aujourd'hui. Donc le nombre de personnes engagées en compte lors que vous avez deux ou trois prochains. Je vous ai dit c'est un projet qui te 12302 petite ville à la fonction publique au Burkina Faso la croissance économique du Burkina est essentiellement parler en public, donc vous êtes sur modèle. Merci, vous travaillez effectivement pour ce soir plus en privé qui tient la croissance et non pas les WC publics devrait permettre amorçage. Pour le mobilier le foncier permettre donc s'il y a des indemnisation pour permettre maintenant au privé donc obligé de faire la route obligé pour aujourd'hui et dans les 4 pourcents donc le financement qui vient le nom de quoi elles sont faits sur moi. Donc alors tu réponds mais aussi sur les impôts au plan local, il y a besoin d'un truc qu'on a pas fait en tout cas sur les vêtements d'homme qui vient d'ailleurs aussi leur capacité et dans nos capacités, on a besoin en tout cas au niveau par contre parce que il y a des questions régaliennes l'éducation à la santé et la sécurité et la santé, on ne peut pas uniquement considérer qu'il soit des économies. Qui vous permettra en tout cas donc jouer en coin roule mais quand je vois par exemple le taux d'endettement de du Burkina Faso salaire la dette publique, vous êtes dans les moyens de basse. Oui, on a beaucoup de porte unité avec les nouveaux partenariats mais l'argent et il doit être pour les projets qui sait pas vous embêter vous emprunter pour pour faire des routes qui ne sont pas très fréquenté est pas passé un moment donné vous lancer sur les photos des vêtements qui ne produisent pas la plage. Je vous dis c'est la table ronde pour financer le PNDS à Paris en décembre 2016 que les annonces interne et financement sont allés. à 150 pourcents interne donc d'attendre les gens se dit mais pourquoi pas mais non non non non c'est financement quels sont les gens qui ne sont pas polluer quels sont les chaussures et la pollution sur les relations ah oui mais il faut pas prendre des signes qui avait une manne financière qui est à la disposition du Burkina Faso et que vous avez décidé de ne pas utiliser de Lefa l'exploiter nous avons décidé c'est la proposition qui vous permettra de garder de la dit notre schéma le modèle de choses sur lesquelles c'est pas tellement de financement qui dit on va c'est ce qu'on a décidé de nous on va on utilise le financement pour cela Nous allons avec qui ça c'est plus parce que il y avait beaucoup d'attente dans les éléments notamment sur le plan social, mais ne considère pas ça comme un problème là. Nous avons décidé d'apporter les réponses quand vous regardez les pays les deux premières années donc de gestion et non à portée par rapport au plat pomme le 24 donc du monde du travail, il y a il y a des questions ou les gens qui est bloqué, il y avait donc il a fallu qu'on a pas de réponse est l'éducation de la sécurité, vous ne pouvez pas dire que c'est de ne correspond pas une égalité donc on a pas de réponse. On écrit le climat et l'environnement nécessaire pour continuer donc le développement économique de la journée et développement c'est pour qui pour les populations donc si elles ont des urgences, il faut le traiter. Je vais terminer sur cette question. Il y a pas de il y a pas de d'émergence, il y a pas d'avenir. Pas aussi les urgences, tu as dit que le plan économique et social qui parlent les urgences et qui a eu je vais dire ce coup de pouce comme ça avec les sélections permet de remettre les choses en place de la traiter et est-ce que la direction aujourd'hui avec du recul a fait du bien à fermer de poser les choses à faire mes intérêts fertiles en fait en tout cas pour à mon nouveau modèle développement du monde entier qu'il est possible de prendre en main de terminer lorsqu'on a ses nouvelles ça montre qu'on est capable de nouveaux vidéos et d'avoir un nouveau repas et ça montre que on est capable de dire un moment donné non mais cela dans la fraternité imaginé, nous avons fait les choses en deux jours de l'année mais tout le bonheur, on continue à fraternisés reparti avec de nouvelles. C'est ça qui est intéressant, il y a pas eu de barbarie à rien vu il y a eu un moment donné un besoin de l'alternance un besoin. Un besoin de faire les choses autrement et nous sommes toujours c'est Fred. C'est un modèle unique il y a pas eu de guerre civile se marier lui as vraiment un coup de pouce à la démocratie qui a eu lieu et place Audiberti qui repousse les vêtements donc avec elle que ça lui est-ce que vous faites partie de ceux qui pensent les philosophes sur le continent africain qui habite aussi les population africaine et des sociétés africaines à reprendre des serments de se développer aussi au-delà de développement maîtriser parce que c'est le cas du Burkina Faso. Vous l'avez décliner aujourd'hui tous les modèles occidentaux de développement c'est pas quelque chose qu'on doit importer et singer chez nous à l'Afrique déjà vivre de manière que ce n'est pas bien. Tu as dit que vous ne pouvez pas vous nous aussi dire que on ne souhaite pas te mettre dans les DOM mais en même temps, il fait aujourd'hui nous sommes d'abord. Tu sais tout allait bien citoyen du monde, il y a plus de Comme ça nous montre que il ne faut pas dire non, on est sous si on veut dire par rapport donc là, on a pas une réponse à chaque sujet prénom la question d'éducation. Nous nous envoyer militaire. Donc ducation nationale la promotion des langues nationales. Clairement, ça manque clairement que nous avons besoin de converser le monde entier dont on a besoin aussi qu'il y a suffisamment de culture qu'est-ce que nous sommes en qualité pour une batterie de penser quand on pourra pas dire qu'ils sont des concepts développer et qui vient d'ailleurs, il faut se lever pour transformer la matière première. On a pas la première fois donc est-ce que ce concept en le laissant le laisse pas c'est pas forcément donc de faire des unités de production de téléphone portable chez nous, mais nous avons une dizaine de tout ce qui est élémentaire la consommation et de Manon comment on avance là-dessus modèle importer ou pas est-ce que c'est une c'est une base. Importer importer importer non il y avait donc c'est juste parce que on a l'impression quelque chose qu'on fait chez nous qui viennent d'ailleurs, ils sont totalement faux toutes les mathématiques message à côté quand vous quand on va encore très loin sur aller ailleurs savais très bien que c'est Bakari II qui a découvert l'Amérique avant qu'on nous disons que c'est plutôt cool aujourd'hui, il y a beaucoup de choses qu'on pense quand tu dois porter c'est juste parce que quand il s'agit donc de l'Afrique et on a l'impression que ça vient d'ailleurs, il y a des choses qui viennent d'ailleurs mais qui sont pas mauvaises, il y a des modèles, c'est tellement qu'il faut pas copier pour regarder la façon dont tu nous nous sommes très faire est-ce que est-ce que est-ce que est-ce que je leur dis une fois de plus je vais pas vous demander votre âge. En face de moi nouvelle génération de ministre de décideur du Burkina mais en tout cas africains par extension se déroule aujourd'hui. Vous n'êtes pas un toc, c'est qui est contaminé, vous parlez temps colonial par le fait que la carte et les frontières des pays du continent a été tracé par un par un pays colonisateur. Allez pas que tu as fait tout un petit peu de manière aléatoire, peut-être une idée, c'est toujours un petit peu dans les consciences et héritage lac et parfois mal vécu par des générations pas valide pendant des siècles dans le monde l'Afrique de choses et la colonisation, vous ne pouvez pas directement donc ça n'a pas été qu'est-ce qui a fait un l'Afrique, on fait le point on passe à autre chose maintenant. 19 comment est-ce qu'on fait malgré le fait que nous avons eu ce problème pour repartir la preuve lorsque vous discuter avec les générations de ceux qui ont colonisé l'Afrique mais c'est pas la même personne mais je ne veux lui parler dans des pays francophones français qui n'ont rien à voir avec moi, on va dire ça tout à fait, il a pas été intoxiqué par la colonisation et vous non plus moi j'en sais rien si on ne peut pas construire l'avenir ça se retourne vers le partir de 6 ans de présence. Par contre, il ne faut pas faire des problèmes équipement nombre de personnes parce que la génération aujourd'hui de ces pays là, c'est déjà aussi qu'il continue maintenant, j'étais très bien mais on a des problèmes de chômage qu'il faut traiter tout le monde. La France a les mêmes problèmes de chômage le même problème effectivement et donc c'est les mêmes problèmes et d'éducation, nous avons les mêmes problèmes. Donc il faut plutôt regarder quels sont les réponses qu'on apporte la question qu'est-ce qui a fait que chaque pays a connu du retard à cause des problèmes et on va se baser là-dessus pour les pas comment on dit plus jamais ce genre de chose-là énormément énormément que j'avais complétement alors juste une dernière petite question dans le cas de votre plan national de développement de la vie d'identité la croissance à 7 et demi pour cent parce que j'aurais elle est assise. Créer 50 miles en PA parents et puis - prépare les missions, je tombais sur la sur l' invasion de chenilles légionnaire tout à fait ça. C'est pour ça que ça fait partie du plan aussi. Je vous aime bien compris. Vous savez au groupe et puis on a kiffe à l'heure plein de plein pour les hommes économiques et sociales et puis vous avez-vous de la nature aussi, c'est chez toi pour jouer sur le coton pour nous en passer vite. Mais non, il fait que nous avons des problèmes, ça me dire que c'est pour cela que certaines partie aussi de vous avons introduit des chenilles légionnaire pour pour porter atteinte à la production de coton burkinabé, moi je suis en train de vous écouter. Je sais pas je pose. Moi je sais pas ce que j'ai compris. J'ai compris non non non non, vous ne comprenez ou en face effectivement, on a énormément donc ce que je vais dire sur ce point c'est que lorsque nous avons de l'eau pour le coton. Il arrive souvent qu'il y a une forme de la réussite et notamment de la session, c'est sûr que je vais dire que c'est Dieu qui a fait que il n'a pas plu chez nous. Non, ce sont des mathématiques de choses et nous pensons effectivement donc avec ce qu'on a fait au Maroc ici avec la construction du mal à passer le Burkina. Trajet au Burkina Faso a une grande classe en tout cas dans les années 2012 parce qu'il y a eu beaucoup d'investissement marocaine à travers la 400 million en train de manger et après on a on en reparle en moins de 3 ans mais il y a aussi deux mois qu'ils ont prévu donc je crois que c'est la sienne c'est au niveau donc pour le reste et on a le temps d'arriver. Je crois qu'on travaille avec le groupe pour que la succursale ok on est capable de repartir. Je vous dis mais c'est important c'est un gros pris le deuxième donc je suis sûr que c'est une grosse entreprise qui s'y connaît en travaux et quoi qu'ils ont la chance en tout cas ou si vous avez apprécié. Merci Harouna Kaboré du commerce de l'industrie et de l'Artisanat du Burkina Faso. Merci à vous. Merci au plaisir de vous recevoir de vous voir au Maroc. Merci au revoir papa au Burkina, je suis revenu à 3 mois et puis après le Maroc il sait très bien dormi relation tout cas merci en tout cas vous une fois de plus belle journée. Merci beaucoup.

DERNIÈRES VIDÉOS »

Video : Publicité mensongère : Chakib Benmoussa tacle les écoles privées
Video : Casablanca: Le ravalement des façades des immeubles relancé pour une ville blanche en 2026
Video : Les ministres africains des Finances et gouverneurs des Banques centrales en conclave à Marrakech
Video : Mohamed Sadiki insiste: Les prix des moutons sont à la portée de tous les Marocains !
Video : Trophée Hassan II de Tbourida 2022 : la sorba de Maher El Bachir sacrée pour la 3e fois de suite
Video : Hanane Ait Aissa : « Aujourd’hui, tout l’effort doit être fait pour générer de l’impact de la réussite des projets entrepreneuriaux »

Videos similaires »

Video : L'Info en Face avec Maryam Bigdeli
Video : L'Info en Face avec Mohammed Benmoussa
Video : L'Info en Face avec Fouad Douiri