Matin TV

L'Info en Face avec El Hassan Lachgar


Start : 0
Quelques jours après le congrès de l'USFP et la confirmation de Driss Lachgar au poste de premier secrétaire du parti, L'Info en Face accueille El Hassan Lachgar, membre du groupe socialiste de la chambre des représentants. L'occasion de faire le point sur la situation au sein du parti, mais aussi une lecture de la scène politique en général.

Transcription automatique :

Ils sont tous responsabilité pour transformer le le pays peut-être aussi implémenter les nouvelles recommandations de la commission de Moussa en matière de nouveaux modèles de développement dans cette démarrer sur ouverture des frontières ou lundi prochain, on est tous content pour la réouverture des frontières, on avait hâte bien sûr, on est toujours en situation de l'épidémie de pandémie et cetera donc on espère que ça va aller pour le mieux. On espère aussi que le gouvernement fera le nécessaire pour redynamiser un secteur qui a été très très impacté qui est le secteur du tourisme et aussi pour un peu là, on a bien géré la crise sanitaire mais il y a un problème qui est le positionnement du Maroc sur la carte aériennes internationales aujourd'hui repositionner sur Casablanca autant que pour les vols internationaux, c'est important et c'est un outil qui était important pas seulement pour le tourisme et aussi pour tous les types d'investissement et de toi et cela faire et ça c'est bon juste m'arrêter dans une poche. Parce que je suis pas partie de ces Marocains qui ont dit le gouvernement annonce la réouverture des frontières. Mets une joie beaucoup plus mitigé chez certains des connaissances des modalités pour pouvoir assurer cette mobilité, c'est-à-dire un test PCR de moins de 48 heures mais surtout l'obligation vaccinale d'un schéma complet de vaccination de trois doses pouvoir se rendre au Maroc, est-ce que vous faites partie de ce qu'ils je suis voilà soutien critique à cette décision gouvernementale, on dit bon bah tu es sur un travail scientifique qui est fait depuis le début de la pandémie. J'espère que ça a été fait de la bonne manière ou pas, c'est pas dur malheureusement, on est on aurait bien aimé avoir un peu plus du code de communication de la part du gouvernement qui prend cette décision et qui nous explique un peu plus qui nous était un peu plus commencé tes 6 ans est prise et pourquoi tu es moche. Ceci étant dit en comprends parfaitement que le Pass vaccinal est devenue une obligation pas seulement au Maroc mais un peu partout au monde. On a tout suivi ce qui s'est passé lors de l'Open d'Australie un grand joueur de tennis de covit en Espagne qui est pas très loin de la Grande-Bretagne olympique de marque mais il y a pas de mal alors que nous hier soir par un communiqué, on a toujours Douala d'espèces de coupe des contraintes sanitaires, il faut être vacciné 3 doses, il faut en plus présenter un test PCR. Si justement ça c'est l'absence de communication par rapport à ce type de on vient par commune. On nous annonce de nouvelles dispositions ce qui est bon c'est comme ça que ça se fait mais on aurait bien aimé avoir le ministre de la santé ou bien le chef du gouvernement. Sortez qui nous explique exactement comment on prend ses décisions et est-ce qu'on peut se projeter déjà sur les mois les les semaines à venir est-ce que c'était une position qui risque de changer très rapidement donc tu as c'est un important d'expliquer la décision. Nous n'avons pas les informations nécessaires pour juger de sa qualité, on aurait bien aimé les avoir mais est-ce que vous n'êtes pas là, tu es ce que parce que pour la façon de faire parce que le chef de partie des prisons, il y a pas eu de critique de la Part-Dieu de lui ai fait suite à faire à la suite de la réunion avec le chef du gouvernement sur les nouvelles des modalités de ouverture du du ciel. Donc les modalités telles qu'elles sont prises et sans prise théoriquement selon des dispositions bien précis, il y a pas que les partis politiques tous les citoyens et pas seulement l'histoire est marocain également toutes les personnes désireuses de venir à se payer de le visiter ou bien de voyager ou bien de travailler en j'ai le droit d'avoir un peu plus d'information concernant comment se dérouleront les choses à l'avenir et comment on prend on a pris cette décision et pourquoi ces mesures exactement pas plus par mois des scientifiques de qualité chez nous en maladie infectieuse 48 contacts mondiale de la pandémie il comprit notre que le contexte national ça ne sert à rien ça c'est des scientifiques ils disent le politique chez nous on n'a pas forcément de contradictions un peu la proposition contre-proposition quelque part pour moi pour nous un USFP Il y a des sujets qui sont pas très poli utilisable, on va dire et et entre autres la gestion de la pandémie ce qui est politique table, c'est la capacité à communiquer et à expliquer ses décisions la décision en tant que tel bon le Maroc globalement sanitaire au moins réussi à bien gérer la pandémie jusqu'à présent. On espère que ça va continuer ainsi on espère que ça va ça faut pire mais on peut reprocher principalement ouvert Le Mans surtout lors de la dernière phase avec le variant au micro, c'est justement cette absence de d'explication sur Toulouse la communication. Moi je mets ça principalement sur le dos de la communication et une fois qu'on aura eu toutes les informations et les citoyens une information bien là, on peut avoir des bas parce que il y a des bas il y a des politiques ou pas, je n'en sais rien mais c'est sur le déploiement du Pass vaccinale et le Pass vaccinale, c'est quelque part l'obligation de se faire vacciner. Et le fait l'obligation de se faire vacciner 3e dose le fait aussi que voilà, il faut avoir le courage de ses décisions le Pass vaccinal aujourd'hui au Maroc, il est obligatoire pour lui dire il faut le faire par la loi d'une manière légale mais le faire uniquement par communiquer et dire que c'est pas obligatoire et combien de temps on en a besoin pars tôt pour se déplacer pour aller à temps pour aller à aux tribunaux pour aller un peu n'importe c'est une mauvaise chose et ça a créé une pension qui a arrêté les tribunaux du Maroc pendant quelques semaines, c'était grave. Je t'aime Algérie et il a reculer le gouvernement a reculé donc on demande le samedi pour vous que le recul et que les avocats et ils viennent cause pour les obliger vaccinale pour aller pour aller dans un dans un tribunal, c'est une mesure qui était très simple qui pouvait être gérer les avocats. C'est un corps qui est qui est géré. Les ordres sont au Maroc donc il y avait moyen d'avoir la liste des avocats avec les autres et de les sensibiliser à se faire vacciner sans avoir à arrêter les tribunaux au Maroc et tout ce que des intérêts des gens des couples dur aujourd'hui, est-ce que vous pouvez confirmer ou pas est-ce que c'est aujourd'hui de laisser faire ou que ce soit pour aller dans un restaurant et café politiquement, c'est le Pass vaccinal est nécessaire pour l'aspect sanitaire, on n'est pas contre qui s'arrêtent près des mobilités même si ça peut il y a longtemps. J'ai aussi deux avec ça mais il faut avoir les outils et les moyens de prendre en considération toutes les exceptions possible, il y a des gens qui peuvent pas se faire patiner pour des raisons de santé, il faut avoir la fluidité nécessaire pour gérer les les exceptions. Donc si on arrive à faire à voir ça et que le Pass vaccinal est né. Pour la continuité de la vie aussi normal que pose d'une façon aussi normal que possible, on n'est pas contre du coup, je dois aller aujourd'hui mais qu'on a les modalités qui sont connus pour les loups fait le bon choix, est-ce qu'il a fait au bon moment parce qu'il y a beaucoup de voix se sont élevées depuis plusieurs semaines. Le ciel était fermé depuis fin novembre. Voilà ouvrier alors que alors que les pays il y a les pays qui n'ont pas du tout fermer la frontière des pays qui sont déjà sur le num relance économique visible et palpable déjà depuis plusieurs mois parce que voilà, j'ai pas trop entendu les CP tu sais dire la plus on attend pour un coût économique et social maintenant voyons donc y aura des vagues y aura des moments de restriction des moments ça va aller un peu mieux le problème encore une fois c'est qu'on nous explique pas réellement pourquoi on arrête à tel moment et pour à un autre aujourd'hui avec omicrons nous aussi nous nous comprenons pas et le gouvernement ne sais pas bien exprimé là-dessus pourquoi alors que le variant pas rester combien de temps part aussi dangereux les Marion d'avant alors que le virus représente plus de 98 % des cas de covid-19 au Maroc on a pris autant de temps pour essayer de penser quelle que soit sa politiquement et nous on peut pas le laisser avec le ministre de la Santé au niveau des réunions qu'on a pu avoir aux commissions au Parlement ça a été dit en question écrite en question aujourd'hui je pense qu'au niveau de position au niveau du SFP ça ça a été dit on a pointé le manque de communication on a pas intéressé non c'est mon portable Beaucoup de nos concitoyens, tu auras raison. Tu dis voilà aujourd'hui. Y a plus de débat politique la majorité. Voilà, on a vu le chef de gouvernement s'exprimer pour les jours de vente de chaînes télé. Bon pas très convaincant beaucoup de critiques élections du Sénégal tenue du Congrès, le weekend dernier à vous deux ça pas ça pas ça beaucoup plus concerné intéresser les mains les militants du parti que la population Cigale en fait aujourd'hui majorité-opposition, c'est bonnet blanc et blanc bonnet déjà il y a il y a deux événements qui sont pas nécessairement comparé à la sortie du chef de gouvernement le gouvernement entier sur pour parler aux citoyens marocains d'un psy parles à tout le monde et de politiques publiques qui concerne tous les Marocains. Donc premièrement, nous avons trouvé un dommage que pour un seul gouvernement qui n'a pas qui n'a pas été la Parlement la loi, la Constitution dit qu'il faut qu'il vienne au moins une fois par mois. Je dis bien au moins rien ne l'empêche de venir plus souvent au parle. On part le matin. Il y était lundi là. Oui, il y était lundi mais il en a sauté un mot donc il y a eu un mois il est pas sur les trois mois, c'est ouvert Le Mans ou un peu plus, il est venu deux fois c'était la deuxième fois, c'était lundi. C'est elle qui était supposé venir 3 fois, il est venu pour parler de la Culture à la télé ou pas de venir parler de quoi dans le contexte dans lequel nous sommes pas du tout. C'est pas déplacé, c'est pas du tout les placer la culture, ça reste un domaine un secteur qui est important, c'est uniquement pour tant que citoyen et au moment on parle de nouveaux modèles de développement de réforme à l'enseignement de plusieurs réformes, il faut intégrer ces aspects culturels, ils ont définir l'identité un peu général et être sûr que toutes les composantes de notre identité toi après-vente il est important de parler de culture culture aussi est un des aspects économiques dans quand on parle de théâtre de cinéma de production de tout ça ça fait partie aussi du circuit économique donc c'est pas un domaine on gaspille de l'argent au contraire c'est un domaine qui permet à des gens de vivre la 2e 2e compte oral de douche au Parlement donc c'était lundi une sortie médiatique et une quinzaine de jours pour présenter les pour présenter son bilan au prix bien en tout cas des dessins journaux beaucoup de critiques en tout cas et maman critique vous avez des tricots c'est un départ au Parlement Mes inscriptions pour ça, on aurait bien aimé avoir le chef gouvernement qui viennent au Parlement pour discuter de ce qu'il a fait durant les 100 premiers jours, c'était pas le cas et au niveau du passage à la télévision, j'ai trouvé mais monsieur chef gouvernement a pas convaincant, il a pas. Bon pardon pour rester sur le connard, tu es politique. Il est resté sur des chiffres qui ne veulent pas dire grand-chose pour les citoyens quand on parle de réformer suffit pas de dire des grands cipramil doré en milliards de dirhams que le citoyen le comprends pas et surtout on ne nous parle pas d'impact de ces chiffres l'impact de ces politiques sur les citoyens, il y a quelques y a quelques jours près donc il faut pas mettre les deux les deux événements à la même hauteur mais fermement qui s'exprime donc à la télé au Parlement, ça c'était lundi et entre les deux le élection du premier secrétaire de lui et c'est fait. C'est fait 4e forces politiques et première force politique de la position de mon événement à la fois pour aller chez nous un événement aussi de la réaction des élections de Avec un événement normal organisationnel au sein d'un parti mais par contre je suis d'accord avec vous, c'est qu'on a eu un congrès il y a eu des discussions politiques et organisationnelles au-delà de ce que ce rapport aux tempes organisation parce que bon au final les citoyens pas seulement au Maroc au monde entier le s'intéresse pas tellement à la vie interne des parties mais s'intéresse à ce qu'il ramène autant que proposition qu'il y a un débat politique au moment des conneries. Malheureusement, ce débat est souvent résumé chez nous parce que je ne m'en avec l'USFP à une personnalisation une personnification d'un parti si il y a eu des bas, il y a eu deux grandes et durant 2 mois. On a lors de la préparation du Congrès aussi durant les 2 jours 4 jours et le Congrès les yeux et 7 pays à travers 12 plateformes qui était une expérience assez unique et qui finalement à permet à permet un meilleur des bas que le fait d'avoir mes 600500 concrétise au même endroit. La chaleur de la rencontre humaine oui c'était très bien et fier en même temps par rapport, il y avait les différents candidats qui était porté candidat élection au final, ils sont tous ou désisté a été disqualifiée te piquer d'avance, le scénario était écrit et tout a été fait pour favoriser la réélection de message et qui est l'aire d'un changement de l'article du du règlement. En fait, c'est pas lui c'est pas lui qui a bénéficié, c'est tous les organes du parti allant de la petite section au bureau politique et cetera qui ont bénéficié de ça, on a eu un congrès qui est venu un peu en retard à cause de la pandémie et on a eu 2 ans il y avait une stagnation, on pouvait pas même au niveau des sections des pros exetera avoir des réunions dans oui, on avait besoin de permettre à certains institution d'augmenter leur mandat afin de pouvoir justement garantir une transition en douceur. favoriser pas le renouvellement quand on donne impossibilité à que ce soit au premier secrétaire des entreprises en section de pouvoir durer et de d'avoir un mandat supplémentaire écouter par rapport de nouveau le renouvellement c'est pas la priorité non par rapport à la gestion du parti la priorité c'est l'efficacité soyons clair si vous avez suivi tout ce qui s'est passé avant le Congrès déjà il y avait les groupes des 2 partie 2 chambres du Parlement et avait les membres du bureau politique les conseillers les Français provinciaux et c'est qui sont tous allés dans ce sens non au final c'est le corps ça veut dire les gens qui sont à l'USFP qu'il faudra 10 le meilleur modèle pour eux pour pouvoir être efficace au niveau organisationnel et je vais passer et je vous dire juste une information que moi je trouve important c'est pour la première fois à lui et c'est resté on a éludé conseil provinciaux à partir du Congrès national Et ça l'idée, c'est des conseillers provinciaux qui ont une durée de 3 ans qui se renouvelle et qui sont en charge de réorganiser le parti de la section la province et cetera est-ce que c'est que le réseau il a été nommé comment sur quelle base parce que critique à l'égard de la réélection voilà des congressistes, je rappelle que la réaction de la gueule c'est fait hauteur de 94 % des voix pour toi un peu donc ça peut être perçu comme tel ou un plébiscite général après chacun. Chacun sait que l'équipe a mis en place les femmes et les hommes c'est pour tout pour tout vers la gauche et comment on dit que le scénario se déroule comme il était prévu, il y a 6 ans congressistes parmi lesquels il y a tous les membres du bureau politique, il y a les députés des parlementaires. Chante au final c'est quoi l'USFP c'est ses militants c'est c'est c'est c'est c'est leader tous ces gens-là étaient et tu es présent se sont exprimés et on choisit de certains une certaine façon de fonctionner, il y a eu quelques voix deux trois quatre voix qui sont à l'extérieur. Malheureusement du parti qui ne participe pas à la vie partisane qui ont voulu être candidat à un moment donné qu'ils se sont désisté à un autre moment ça ça reste leur droit et on accepte de détails de l'histoire. C'est aujourd'hui qu'on a une vision pour les 4,5 ans à venir est-ce que organisation est-ce qu'il est parti est-ce que le parti politique a une vision égal au niveau organisation. Le grand changement pour se donner les moyens de réussir en covit quand vous étiez principalement, c'est l'idée de plus ouverture une meilleure organisation au niveau des régions aller vers un parti beaucoup pleuré parce que le Maroc de demain est supposé être un Maroc de régionalisation avancée. Donc sur la capacité à accueillir voir de nouvelle génération au sein du stp, tu es parti. Tu es plus attractive après qu'ils soient réellement en ligne avec les enjeux économiques du monde. Moi je vois la feuille de sortie à la fin du du du du Congrès, je rappelle que la candidature de a priori vous me confirmer ou pas a été se déclarer très tard dernier moment donc même à laver donc le même les autres n'ont pas pu présenter leurs projets. Pour les remettre des bas de votre projet avec le Parti de Gauche combien est possible possible c'est bon les candidats comme je vous ai dit vous vous pouvez vous portez à être leader de l'USFP. Mais encore faudrait-il être présent au débat qui se passe à l'interne l'USFP et qui sont un peu tout au long de durant plus de deux mois, on avait un comité qui parlait principalement de politique des institutions du pays de comment se renouveler, comment pouvoir avoir les les impôts pour ses ambitions autant que parti et être le parti de du 21e siècle, c'est sûr que pour ceux qui veulent rester figé dans l'idée qu'ils ont SFP avec les mêmes personnes qu'ils ont en tête de l'USFP depuis 5 ans 30 ans, ça va pas être possible. On peut pas rester figé dans le passé et ce qu'ils disent que je la regarde pas forcément, je te parle. Le politique du 21e siècle ça c'est qui sont écrits au sein du parti qui voulais partir même si c'est publiquement en juillet dernier qui voulait quitter la scène politique et quitter quitter le le siège de premier secrétaire du Parti de nouveau nous voilà de nouveau visage au celle-là pour la gauche marocaine et pour répondre à ça très simplement premièrement au sein du est c'est fait. Il y a une conviction général plus ou moins parce qu'il y a certainement des gens qui sont pas des c'est tout à fait normal mais la majorité des gens d'ailleurs comme le montrent les les scores lors de lors du vote pour le premier secrétaire était d'avis que pour le moment au sein du SFP, on a besoin d'un peu de stabilité organisationnelle pour pouvoir justement faire réussir premièrement organisation et faire émerger. C'est potentiel qui existent dans la société dont le parti pour demain. Donc on va pas refaire les mesures. On fait pas les élections a été a été réélu, est-ce qu'il y a du nouveau sur la une politique seulement sur l'échiquier politique, le rapport est la relation aussi avec le avec le gouvernement actuel le RMI est la nouvelle composante heure politique, on sait qui aujourd'hui à l'opposition, on est le premier parti de la position l'opposition avec une opposition qui est supposé constituer un contrepoids faire attirer l'attention sur tout régression au niveau des droits et libertés être une force de proposition réel sur les grands projets les grandes réformes qu'on doit mener dans ce pays a participé à faire les propositions de loi. Mais aussi on a man dans à travers sur les projets de loi à l'amélioration des textes Loire et puis améliorer l'accueil de la Vierge de me dire que le matin. Très théorique bien sûr qu'aujourd'hui il est légitime est normal que partie comme une ligne plus théorique que pratique position du tout mais moi j'ai abandonné je vais vous donner des points très très simple aujourd'hui pour parler pratiquement, il va falloir aller sur les actions à mener ce gouvernement sur les grands chantiers que nous avons ici au Maroc pour le Maroc de demain le Maroc après le rapport de la nouvelle la commission du nouveau modèle de développement après 10 ans passés depuis la première Constitution après des élections ou tu mets au rythme en le climat politique est moins tendu car avant parce que je sais qu'il y a une régression d'une partie très conservatrice de la vie politique marocain du PSG du PSG qui principalement lors de son premier gouvernement a ramené beaucoup d'animosité est l'intention à la vie politique en général donc aujourd'hui. Delation vous êtes présent Parlement, est-ce qu'il y a est-ce qu'il y a aussi beaucoup de tension avec le gouvernement a les moyens de travailler sans la tension, c'est normal qu'elle existe entre l'opposition à la majorité une tension Seine aujourd'hui. Le gouvernement a les moyens d'aller dans ce sens mais pour revenir pour des bars principal qui est c'est quoi les les projets après une nouvelle nouveau modèle développement et cetera, on a pointé plusieurs plusieurs problématiques un peu endémique le Maroc, on n'ose pas changé qu'on réforme gentiment ou doucement, on ne pas réellement réformée. Et aujourd'hui on a les moyens de arrêter de d'avoir des coupures par rapport à certains politiques, on peut parler de fiscalité, on peut parler de certaines réformes ce soit la digitalisation de l'administration de la justice au niveau de plusieurs chantiers, l'enseignement et tu verras il y a moyen de faire ces changements. est-ce que aujourd'hui sur les noms des ministères qu'il y a un changement de vision et cetera sur l'annonce du gouvernement de ministre analyse d'impact et cetera de transformation énergétique de transformation numérique de transition énergétique transition transformation numérique et cetera de préscolaire qu'on a intégré au nom du ministère de l'Éducation nationale et j'aimerais bien prendre cet exemple le préscolaire à titre d'exemple et on est face au un monsieur qui a présidé la Commission nationale qui est vraiment pour une commission qui a pointé l'importance du préscolaire qui n'est pas un luxe parce que un enfant aujourd'hui qui atterrit à l'école pour la première fois à 6 ans a toutes les chances d'échouer dans la vie scolaire donc on est tous d'accord sur l'importance de ce sujet mais par contre au niveau du ministère et jusqu'à présent on n'a aucune stratégie réelle du préscolaire et ce qu'on fait c'est qu'on Réveille les politiques qui existait avant pour les nouveaux auditeurs comment se passe le pré scolaires au Maroc c'est des classes qui existent dans des écoles publiques et CD, il y a des associations pour qu'elle pour qu'il paie des enseignants ou bien des instituteurs au salaire minimum et qui sont supposés être déclaré et ses enseignants dans le cours sur des contrats qui se renouvelle chaque année, c'est pas de contrat durée indéterminée. Donc la personne qui travaille au préscolaire n'a pas de sécurité d'emploi, elle est en situation de précarité et les supposés gérer des enfants et cetera c'est géré par une association et les associations, il y en a qui ont les moyens de cette question. Il y en a qui l'ont pas donc j'ai réellement aujourd'hui. On a plus de 30000 personnes qui travaillent dans ce domaine sur plus de 16 miles 2 miles 16 miles 500 classes et on a aucune visibilité aujourd'hui. Il doit donner les moyens de ou à ce service public pour bien fonctionner malheureusement jusqu'à présent, tu le mousse à ne présente aucune feux de route par rapport à ça. Ce n'est qu'un exemple, est-ce que vous avez fait référence à la justice il est grand chantier. Oui la justice justice par exemple, on a retiré des loups et c'est bien moi, j'ai aucun problème un nouveau gouvernement qui arrive, il a le droit si il y a qui qui vient dans l'ancien gouvernement il n'est pas d'accord avec et cetera il peux la retirer du Parlement mais il s'agit du code pénal, c'est elle qui l'a retiré sans dernière, il y a aucun problème. Mais même si c'est pas une obligation légale, il faut justifier et éventuellement donner un petit délai pour ce par rapport à ça est-ce que c'est très bien le sujet parce que c'est l'ancien ministre de la Justice. Voici ton sujet que vous connaissez est-ce qu'aujourd'hui sans faire de policier policier parce que je pense pas que ce soit là, vous comprenez pourquoi un petit fois habite à retirer du cirque législatif à la conduite et ce code pénal et qu'il a toujours pas d'ailleurs représentant comprends parfaitement. Premièrement, c'est une réforme du code pénal que nous-mêmes à Lyon numéro d'une autre retirer pour la re déposer avec une réforme plus globale parce que ce qui a qui est présentée comme la réforme du code pénal, il y a deux idées. En fait le code pénal marocain doit être vu en ce qui existe au Parlement, c'est des amendements sur 58 articles 60 articles des 6 ans qui existent dans le code pénal et ce n'était pas assez donc oui, il faut le retirer cette loi ceci étant dit on la retire en il fallait proposer préparer donner au moins un délai une vision par rapport à ton on va ramener la grande réforme du code pénal que nous attendons comme vous voulez. Ce qui l'attend dans ton cas de je veux dire des minorités dynamique dans notre pays, c'est surtout sur le terrain des libertés et des libertés individuelles 490, est-ce que il y avait il y a un jeu il y a des bas ou ou pas parce que je parce que moi pendant toute la durée de son mandat n'a pas été en capacité, en tout cas de rénover cet article sur la place publique pour mettre les choses en plus beaucoup de monde parce que je lui ai fait si on arrive pas à qui veulent pas le faire, ça se fera jamais, il faut remettre les choses en français 2 mois ou 3 mois après la nomination la dorade au ministre de la Justice, il y a eu la pandémie. Le feu, il y a eu une gestion qui a s'installer pour gérer au mieux pour garder le service les tribunaux fonction malgré ce qui se passait. Donc ça ça a été très compliqué à gérer et s'il y avait aussi une année d'élection c'est difficile de ramener deux grands débats de grands changements au Parlement. Jour du premier ministre de la Justice 2019 il y a eu comme vous le savez à partir de mars, il y a eu le sien c'était la pandémie. Donc il fallait gérer ça c'est une priorité parce que réellement il y avait des gens qui sont en prison les tribunaux dois continuer à fonctionner. Il faut arrêter ça a été très compliqué âge mais j'avais pas compris déjà, c'est pour toi même si on va avancer dans les bas que pourquoi 2220 / l'ai essayé de mettre en mettre l'espèce de warning la toile et les réseaux sociaux pourquoi un ministre de la Justice a voulu porter ce projet de loi et on savait que ça a été et et pourquoi ne pas avoir porté le la réforme du code pénal et la révision de certains articles. Il comprit. La ministre a tenté revendications de minorité dynamique chez nous. Très bien toujours pour remettre les choses en contexte, je prends c'était au mois de avril que cette Loire a paru un peu discuté au niveau du gouvernement, c'est à cette période-là à cette période-là en interdisait aux Marocains de sortir tout le monde était obligé de rester chez lui. Il y avait la pandémie. Il y avait tout le temps une tension qui existe et autour et je pense qu'à ce moment-là dans le cadre de la régulation de l'espace qui n'est plus virtuel qui est devenu réel et qui est quand même une nécessité et qui va venir un jour ou l'autre par selon la même forme qu'on a vu et ce n'était pas un c'était vraiment une discussion encore au sein du compte et le gouvernement à ce moment-là, le gouvernement le gouvernement de l'époque a jugé nécessaire de ce outillé pour éviter au Maroc d'être la cible d'attaques virtuel sur Internet et cetera. Sur certains domaines pour le déstabiliser un peu ça et ça a été retiré son lorsqu'on avait effectivement, on avait pas besoin de cette loi en ce moment à ce moment-là et surtout avec certains articles que certaines que certains qu'on peut tu sais, j'ai un peu excessif. En tout cas en tout cas ce gouvernement beaucoup de beaucoup plus en particulier à l'idée du code pénal, c'est qu'on a un code pénal qui qui est qui qui qui a je pense presque un siècle maintenant il y a toujours des petites modifications, mais réellement en réformant le code pénal la première question à se poser, c'est quel cours de pénal, on veut les pourquoi on le veut donc c'est c'est un peu aussi philosophie, mais je te manque uniquement. Arrêter l'article hôtel articles de société et de l'autre de l'autre modèle en tout cas de société et ça jamais été postée ça jamais été posé ça il covit par leur parle pas de la justice si il y a eu il a eu des bas, il faut dire aussi qu'au moment nous on était au ministère. Il y avait un pro notre projet de loi qui était très urgent qui est l'organisation judiciaire. C'est un projet de loi qui étaient supposés passer du temps de Monsieur aux gens qui avaient été retirés qui avait été refusée par la Cour constitutionnelle après avoir passé tous les tous les filtres en partir après être passé et donc réellement l'idée dans un premier temps, c'est de travailler avec ministère public avec le Conseil supérieur de la magistrature et cetera. Justement sortir, c'est toi qui est nécessaire pour le bon fonctionnement des tribunaux, c'est juste une question d'ordre aujourd'hui. Nous avons nous attendons et nous espérons et je pense que si on y va c'est dans ce sens que éventuellement dans les 6 mois un an, il doit venir avec un code pénal et ce code pénal va être discuté au Parlement et le Parlement et les posa sur le sur la liberté, il y a des petits des petits crimes même en restant autant que délit ou bien que Green il peut on peut avoir des amendes. On part voir si on peut avoir ça, il faut savoir que 60 ou 50 pourcents des gens qui sont en prison en prison aujourd'hui être pour la consommation de cannabis exemple, on est obligé de pénaliser au point donné les gens en prison ou bien est-ce que demain dans une politique pénale. On peut envisager des amendes ou autre voyage, est-ce qu' il y a aussi bien sûr comment comment faire en sorte de limiter de réduire sur ce niveau de récidive bien sûr, il y a plusieurs. Il faut voir quels sont la la la majorité te verrai si 10 pourcents les récidives, qu'est-ce qu'il fait entrer en premier lieu en prison, qu'est-ce qui fait que nos présent