Suggestions du moment :

#COVID-19 #NMD #Chroniques #Lifestyle #Hi-tech

Matin TV

L'Info en Face avec Hicham Houdaifa


Start : 0
Il a choisi de porter la voix de l'enfance en situation difficile en publiant un ouvrage qui met le focus sur la situation de la petite enfance au Maroc. Il s’agit de Hicham Houdaifa, Journaliste & Ecrivain, invité de L'Info en Face. Précarité, violence, maltraitance, déscolarisation, … les maux de cette catégorie vulnérable sont multiples et leur situation est d’autant plus critique en cette période de pandémie. Le débat est lancé...

Transcription automatique :

En plus d'être de faire ses devoirs avec un ami, c'est c'est un plaisir. Merci infiniment tout cas, je rappelle que le journaliste écrivain auteur de plusieurs ouvrages dans le dernier en date le livre-enquête enfonce aucune précarité aux multiples visages qui vient de sortir et qui est disponible en librairie et on va effectivement venir aussi beaucoup sur sur ce livre en 4e ça de nécessité, je crois des mois et des mois et des mois de travail. Découpe des acteurs sociaux et les différentes parties prenantes de la protection de l'enfance sur le terrain à Casablanca dans différentes villes du royaume. Je voulais démarrer avec le pack d'urgence sanitaire. Vous vous appelez à ce que la protection de l'enfance soit érigée en urgence nationale met le virus et je me dis voilà est-ce que ça comment vous l'avez vu que vous vendez tout ça comment ça est-ce que ça me fait penser ou un fruit en tout cas sur votre travail sur ce livre enquête. Livre c'est enfance précariser se tire de la population marocaine grande majorité du tiers de cette population marocaine que sont les enfants vivent cette pandémie. C'est une c'est une précarité de plus qui s'ajoutent au multiple précarité dans souffre, c'est en France au Maroc parce qu'on l'oublie souvent en fait, j'ai l'impression que depuis le début du de l'énergie de ce virus du confit demande eu des compliments dur. Confinement partiel culte très souvent en tout cas dans le débat public cette catégorie de la population ses enfants en fait en situation de précarité mais également les mamans oui, je pense que la seule fois on a parlé mais comme comme un sujet presque presque absence, c'est pour la question de l'école en présentiel en à distance mais on en parlait du système et pas de de ceux qui sont encore fermés parce système qui sont les enfants et leur maman. De parler dans le système en fait de ne pas parler d'eux des principaux concert des êtres humains, mais vous dans votre travail d'enquête, est-ce que ça ça perturbe et en fait vos vos travaux de de recherche et il écoute une grande partie de ce terrain a été fait avant le avant le avant la pandémie journée. Profitez à la pandémie m'a donné l'occasion de l'écrire de la mettre sur papier mais effectivement sur deux sujets, j'ai j'ai eu les coudes du terrain par rapport à ce qui se passe en terme de problématique ajouter par la porte notamment dans le dans le pré scolaire ou un des textes dans un deck, je travaille sur le préscolaire et pré-scolaire des pauvres celui des des quartiers défavorisés Casablanca principalement j'ai travaillé de sujet des préscolaires, les enfants ont été encore plus livrés à eux-mêmes face à une existence de relais. sens aussi de d'un travail d'accompagnement qui était fait pour ses enfants la période de confinement, c'est ça exactement parce que c'est les habitats aussi sont des habitations sociales difficile et parce que il ils suivent leurs enseignements pré-scolaire, c'était des unités fragile ce qu'on appelle le choléra le préscolaire privé des pauvres qui qui sont les les garages ou ou des appartements dans des dans des dans des immeubles vetuste ou ou même de se préscolaire public qui est une classe géré par une association en général les éducatrices sans payer 801000 dirhams par mois et donc il y a eu aucun suivi après deux ses enfants alors que dans d'autres pré-scolaire le préscolaire Montessori pré-scolaire des riches, il y a eu ce suivi là, il y a eu encore un travail avec les avec les pour qu'il soit qui se sont un peu moins seul, ça veut dire quoi je voulais pas te dire que les inégalités sociales effectivement très bien que moi le virus à toucher tout le monde mère avait degrés différents et quand on sait que par exemple de matière économique, c'est bien fort mal qui a été touché le plus c'est des 4,5 million de ménage qui ont été bénéficier de la même totalement vie travail dans la forme, elle et c'est exactement cette population et les enfants de cette population qu'ils ont qu'ils ont vraiment subi de plein fouet 7 7 pandémie beaucoup plus bien sûr, mais je dirais pas que d'autres n'ont pas vécu mais beaucoup plus que d'autres mais ça veut dire quoi comme quand on entend parler des et qu'on nous demande d'ailleurs les autorités les pouvoirs publics de respecter les mesures barrière le port du masque la distanciation sociale le gel hydroalcoolique et autres pour Catégories de populations c'est comment c'est moi je pense que c'est population en autant peur de covid-19 qu' est-ce que les autres les autres composants de la société marocaine, il y a juste le fait que il faut il faut il faut manger il faut il faut gagner sa pitance. Il faut il faut aussi que les enfants puissent voilà avoir accès à la nourriture tout simplement et et ses mesures barrière quoi que vraiment important parfois des populations, il estime que voilà avoir accès à un revenu et est-ce que il y a des avantages pour entre entre investir acheter acheter des masques du gel hydroalcoolique et puis et puis effectivement j'ai quoi malheureusement, j'ai pas fait un terrain conséquent mais J'imagine que quand on a besoin de nourriture et et en comparaison avec un masque, j'imagine que beaucoup à restaurer pour manger au lieu d'acheter un masque et pas rapporter de dépistage aujourd'hui le Maroc depuis quelques mois fait à peu près entre 1819 et 20000 test de dépistage jours est-ce que c'est population la voilà comment si elles sont les symptômes, est-ce que j'ai vu se rendre à l'hôpital voilà ce que c'est c'est toujours aussi c'est pas évident du tout et puis il y a des problèmes structurels aussi ce que j'entends comme comme comme écho, c'est que ça prend beaucoup de temps et que par exemple dans les centres de santé publique, il y a des groupements de folie, il y a beaucoup de gens qui viennent donc sacré empereur sacré des conditions aussi de voilà de contamination, c'est c'est quand même les pouvoirs publics en également. Mission que c'est s'est ces choses-là se passe dans le dans le respect de la dignité de ces personnes et tu es également dans le respect de la distanciation qu'il faut pour que pour qu'on est pas besoin de son montre un peu présente sur sur ce volet la de prévention vis-à-vis de vis-à-vis du covit les premiers mois du du covit, il y a eu pas mal de travail qui fait peur qui a été fait par la société civile dans les quartiers populaires des campagnes de sensibilisation le la société civile, elle fait son travail de pompier et le fait un amant sont bien mais c'est voilà, c'est ça reste ça reste un travail qui peut pas la société super tu peux pas remplacer un travail régalien de grande plus grande échelle que ce l'état peut faire ce qu'on a vu. Malheureusement parce que il y a eu il y a eu deux faits divers au Dieu qui se sont produits qu'on sur quoi mois d'intervalle depuis la rentrée donc on est en des confidences. Appeler comment le jeune de temps j'ai 11 ans qui a été enlevé séquestrée violée et tu es et ensuite j'ai eu le gars, il m'a dit non mais ça vous êtes rendu également pour votre pour votre ou rage et puis tout d'un coup en fait plein de gestion. Si tu viens le débat sur la protection de l'enfance, est-ce que je mens pour vous qui connaissez quel sujet de revenir par rapport à tout ce que vous avez connecté comme informations et que vous avez compiler dans votre au puce, c'est effectivement le c'est de la protection de l'enfance non respecté c'est exact aussi qui se produisent, il compris dans des pays très avancé en matière de protection de l'enfance. c'est des actes qui se produisent mais également c'est symptomatique de de l'absence d'un d'un vrai dispositif de protection de l'enfance au Maroc, il y a eu beau dans ce cas-là, il y a eu beaucoup de problèmes en premier problème que que je trouve important relever c'est le signalement et l'absence de cette de cette culture de signalement au Maroc, c'est un signal peux envoie des choses autour de nous qui ne marque qui ne sont pas bien, on voit des enfants qui sont exploités pas forcément sexuellement mets dans des là-bas ou ou dans des champs agricoles ou dans les dans les maisons à 9 10 11 ans et on le signal pas, on voit des choses et on essaie d'envoyer un adulte avec un enfant et personne n'a signalé donc cette culture de signer pour moi et les éviter pour vous selon vous les ai cassé et ça fait Problème structurel lié à la protection de l'enfance notamment dans la dans le registre de l'exploitation sexuelle des enfants des des des problèmes de l'ordre juridique dans la Loire mais également des problèmes au niveau du comment le système est fait quand un enfant et victimes de l'exploitation section la famille vient par exemple pour pour chercher son enfant déposer une plainte et tous les tous les problèmes rencontrés par rencontrera cette famille pour voir ça sa plainte aboutir les des places réservées aux enfants dans des lieux comme des commissariats ou ou ou des cours de justice l'absence de l'acteur clé que l'on retrouve peux téléphoner reconnu se laver des psy parce qu'il demande de transmission de que ce soit de l'information qui soit de la plainte à mon prêt quand le problème et tu as été quand quand quand il y a eu une exploitation sexuelle et tu es encore plus. Les assistantes sociales non pas encore de statut juridique ce que tu les as sur le cœur va revenir sur viens juste très très très rapidement sur le palais de drame le double rame un odieux sur 11 ans de Tanger et Naima 52, il y a eu aussi un débat sur sur la peine de mort, est-ce que vous considérez comme matière de d'approcher répressive de la protection de l'enfance, est-ce que vous êtes favorable ou pas un durcissement des sanctions pénales passe sur tf1 fait de ce genre-là sur le dire si seulement je suis absolument pour d'ailleurs, on a milité dans l'axe par exemple de la pédophilie. Moi, j'ai beaucoup travaillé sur ça quand j'étais au journal hebdomadaire et on avait beaucoup travaillé sur les sur l'exploitation sexuelle des enfants dans ce registre la notamment à Marrakech et Agadir et faire rappeler parce qu'on a la mémoire courte que que que des pédophiles était puni de De 6 mois de prison il y a 15 ans aujourd'hui, ce n'est plus le cas et c'est déjà une évolution des mentalités. Je pense aussi que c'est un sujet tout le monde la protection de l'enfance contre les prédateurs sexuels, c'est un sujet nous tout c'qu'on volant. C'est pas comme un sujet clivant exactement. Après moi personnellement une échelle personnel, je ne crois pas à la pertinence de la de la peine de mort. Je crois que c'est pas pour l'application de la peine de mort pour je pense que certaines qui commet des crime au Dieu sur un mineur sur un enfant solution solution pas le problème. Je suis en principe contre la peine de mort et je pense qu'il y a d'autres moyens pour pour punir et je pense que voilà c'est mais c'est une conviction personnelle de La journée d'un écrivain et de celui qui est sur le terrain depuis des années donc au contact de la population totale ignoble et c'est quelque chose qui nous a après l'émotion, elle est permise d'émotion. Elle est normale. Nous avons tous eu cette émotion et est le premier réflexe qu'on a c'est que tu as envie de tuer cette personne par rapport par tes propres mains, c'est ça c'est clair et net s'il y a une fureur après ce qui s'est passé et qui est totalement légitime mais du coup après est-ce que c'est efficace si on voit bien des exemples autour de aux États-Unis, ça n'a pas arrêté la les actes pédophile ni les viols de tout genre, est-ce que c'est efficace ou pas déjà beaucoup plus pour le volet préventif que tu répètes effectivement, je te vois sur la photo, ça va revenir sur votre plus en France au Maroc une précarité aux multiples visages grosso modo, j'ai parcouru j'ai vu les thèmes vous avez abordé dans ce livre, c'est essentiellement sur la réalité. Dans le centre de protection de l'enfance l'exploitation sexuelle des enfants l'accès aux soins et à l'école pour les enfants en situation d'handicap, c'est ce que vous avez fait un travail pour démarrer y a plusieurs mois qu'est-ce qui qu'est-ce qui reçoit aujourd'hui de tout ce que vous avez écouté vu lui ai entendu il ressort premièrement que que la la dignité d'une grande partie de ses enfants n'est pas n'est pas n'est pas n'est pas préserver et l'accès à des à des choses treeview comme comme une éducation de qualité de santé de qualité ne sont pas assuré et la protection de ses enfants avec les lois actuel avec les dispositifs actuelle avec le avec avec des programmes gouvernementaux disperser sans coordination ou avec un coordination presque inexistante à l'enfant n'est pas protégé dans ce pays. C'est une question d'argent, c'est pas une question de budget, c'est une question d'organisation global, c'est les deux et de sensibilité, vis-à-vis de cette de ce sujet que la protection de l'enfance de d'une par là, il y a les moyens de sont pas moyen qu'il faut ne sont pas à louer les moyens humains et matériels, ça c'est clair mais à la base c'est un problème structurel de coordination de coordination entre plusieurs ministère parce que l'enfance et dispersés perdu en a même bien sûr, ça va de la santé de l'éducation donc mais mais mais encore faut-il qu'un dispositif territoriale ou soit fait pour que les actions soit soit coordonnées et que que l'information soit partagé et c'est comme ça que on peut est-ce que c' est qui manque avec tout ce qui manque à l'appel justement pour permettre cette cette organisation structure, elle est cette planification, c'est que ce soit porté par une formation politique par le politique politique. Est-ce que ça ça permettrait en tout cas de de clarifier les choses et de rendre beaucoup plus prioritaire en tout cas beaucoup plus visible l'action des pouvoirs publics au lieu que ça soit de l'ordre de l'émotion chaque fois qu'il y a un drame parce que c'est ce qui se passe il y a beaucoup d'émotion et même les acteurs politiques participent à cette émotion mais ça serait super ça serait beaucoup plus efficace que des programme spécifique à l'enfance soit défendues par les formations politiques, ça c'est clair et que et que un débat public et sincère des assises sur l'enfant soit organisé pour quand on puisse construire en toute urgence une politique intégré, il y a déjà une il y a déjà eu de plan d'action à l'échelle l'échelle du territoire national sur l'enfance qui avait une le plan le plan d'action national de 2015 qui a été évalué, il y a pas eu de suite derrière. En 2015 la stratégie en juin 2015 Ouais mais ça tarde à trouver tous les acteurs sociaux à qui à qui j'ai pas de la société civile qui connaissent très bien et je tiens à saluer la société civile qui travaille dans ce registre et je tiens vraiment à dire qu'il y a une génération de jeunes acteurs associatifs qui sont brillants et qui en une vraie un vrai regard une révision pour à l'enfance et on gagnerait bien aller à les entendre à les écouter les pouvoirs publics gagnerai bien aller à leur donner leur place ou la place qu'il faut pour faire avancer la cuisine. Vous savez que vous les avez rencontré vous qui les avait écouter qu'est-ce qui s'est passé la statue de structure d'organisation de coordination le dispositif territorial 1re territorialisée les les dispositifs de pas descendre et coordonnées décentralisée et coordonnées et donner les moyens parce que il suffit pas de descente. Les coordonnées mais également donner les moyens pour que c'est politique puisse voir le jour donc je disais le premier le premier avant d'aborder l'expression l'exploitation sexuelle des des enfants, est-ce que vous avez pu voir écouter en Vendée durant durant votre les différents moi vous avez consacré aller sur les terrains et pour pour pour rédiger la réalité sociale dans les centres de protection de l'enfance, ça se passe comment chez protection de protection de l'enfance, il y a eu un premier un un rapport que je trouve très très intéressant du CM2 haché qui a et qui a décrit a quelques années les réalités de ces centre de protection qui sont sous la tutelle de la Jeunesse et des Sports mais qui sont dans une situation on trouve on trouve les enfants qui sont en difficulté des enfants abandonnés des enfants dans les dans les parents sont en difficulté cohabite avec des enfants qui sont en situation de conflit avec la loi et il y a eu des des des des des cas. Mais il y avait des il y avait la victime est le violeur dans le même centre de protection la victime de 12 ans est le violeur de 17 ans les deux. En fait, il a commencé mineur mais en fait non mais dans le même endroit et problème de naissance de protection de l'enfance et c'est symptomatique encore de ce qui se passe dans ce pays, c'est qu'il y a pas il y a pas une un vrai projet en Crépin un projet pour cet enfant-là qu'il soit en difficulté ou un orphelin ou pour que à 18 ans et puisse voler de ses propres ailes et c'est pour ça qu'on a les problèmes qu'on a avec les orphelinats avec des les adultes qui reste dans les dents, je parlais à un monsieur très très très important qu'il y a qui à essayer de faire quelque chose avec un sens de protection Agadir celui des garçons et des filles à Monsieur d'une. Une grande empathie pour les enfants et qui a essayé de faire les choses et qu'on a pas un projet pour ses enfants tant qu'on les a pas n'est pas tant qu'on donne pas également les moyens pour les accompagner d'un d'une part, ils vont pas être autonome et de l'autre. On formera des enfants ou des des des projets adulte handicapé en mais j'ai pas de clé fabriquer se reconstruire de monter les murs et de créer des centres de protection enfance, il faut donner une vie de Sophie et il faut qu'il ait voilà ce que je t'apporte aussi peut-être pas le personnel aussi exactement, ça c'est pour le premier. Donc, on dit aussi ce que ce que j'ai également retenu, c'est d'arriver à descendre aussi des unités de centre de protection de l'enfance qui avait les espace dédié, en fait, tu es pas un mauvais mélange de genres tout à l'heure des poules exemples de ce qui avait agressé, tu es et qui avait ça. Mais qui est pas très loin exactement le problème du personnel, il y a des endroits une assistante éducatrice dois prendre en charge quarantaine cinquantaine d'enfants, c'est s'est ces différents problèmes structurels à l'intérieur qui fait que c'est il y a beaucoup de violence dans les centres de protection de l'enfance de la part des enfants entre mais également de la part les éducateurs, c'est un dimanche, il faudrait revoir de fond en comble pour que on puisse donner une chance à ses enfants là, ça c'est l'établissement qui sont gérés piloté par le ministère de la Jeunesse et des Sports et parle en train de nationale, c'est ça avec un partage des parfois part d'une association, c'est aussi le propre de ces de ces établissements la qui sont également, on trouve de tout dans les sons de protection et les orphelinats. Des associations qui prennent en charge des des structures comme ça des fois c'est bien sûr, c'est le mystère, c'est d'entrée nationale et parfois c'est la jeunesse et sport est cette réalité que vous écris parce que j'en fais je veux aller dans différentes villes du royaume un pic et d'ailleurs, il m'a fallu du temps pour que je comprenne qui prend qui fait quoi qui prend quoi mais est-ce que la est-ce que c'était rallye de la te rappelle que vous avez vous avez prenez vos guêtres entre guillemets à Casablanca. Vous êtes elle attend j'ai vous êtes allés à Agadir panda différentes villes au moi aussi, je pense avoir pour des associations de handicap d'handicap, est-ce que cette réalité dans les unités dans les centres de protection de l'enfance est-ce qu'elle est la réalité sociale et homogène ou hétérogène est-ce que ce qui se passe c'est pas forcément ce qui se passe dans Agadir à Tanger. De protection est érigée comme comme deviennent Agadir par exemple pour le centre de protection de l'enfance de des filles. Le directeur a été le premier à envoie les enfants à l'école. Alors il y avait aucune consigne contre mais personne envoyer des enfants des centres de protection de l'enfance à l'école, il a été le premier à prendre une autorisation du jeu et ça tellement marché et ça humaniser ce centre parce que la population autour quand elle voyait 62 crois que c'était une prison pour enfants mais voir des enfants à partir de ce centre de protection avec des cartables à humaniser ce centre là, ça a changé le regard de la population autour et puis ça a permis à des enfants de d'avoir accès à savoir intérieur des murs du 200 de protection de l'enfance et ça a tellement marché qu'une après le ministère a demandé que ça soit généralisé et donc effectivement il y a toujours des petites volonté. Mais mais on peut pas on peut pas on peut pas lié le sort de 11 million d'enfants a des bonnes volontés si on fait pas en couple pendant la chance, est-ce que est-ce que c'est plus difficile c'est parce que c'est des ceintures de pauvreté que vous avez un relevé est-ce que c'est la sont plus rude plus difficile plus violentes à Casablanca par exemple de notre pays du pays pardon. à Casablanca c'est très dur j'ai travaillé Halloween à la gare routière de Ouled Ziane c'est c'est une réalité très dur mais j'ai retrouvé ses réalité également dans les dans les dans les périphéries d'Agadir à Cléa par exemple qui est qu on appelle la Colombie du soucis comme j'ai retrouvé des réalités similaire à Tanger à l'occasion de d'un autre livre sur l'extrémisme en les jeux mais que j'ai retrouvé les mêmes la même violence et bien sûr comme l'enfance et l'enfant il sent la violence différemment de d'un adulte d'un adulte il peut il peut il peut trouver les moyens le ressort pour pouvoir négocier avec cette violence un enfant il peut pas un enfant c'est très dur c'est handicapant ce qui m'a vraiment touché c'est que en crée un handicap de départ mais mais mais un juste pour des pour des centaines de milliers d'enfants Les enfants sont recrutés par des dinars pour pouvoir travailler avec eux. On en a un taux d'abandon scolaire énorme encore des centaines d'enfants qui me qui n'ont pas de papier qui n'ont pas de d'état civil à Casablanca à Casablanca également dans des situations en 2020 des situations moyenâgeuse. Donc effectivement, c'est c'est des c'est des c'est des endroits la violence avec une avec une brutalité et je voulais croyable sur les enfants. Je voulais pas est-ce qu'il y a des est-ce qu'il y a des moments lorsque tu es sur le terrain alors en contact donc avec les différentes catégories de populations ses enfants en situation de vulnérabilité parfois extrême désemparé, est-ce que vous avez été vous avez vous avez été quelque part. Une situation qui vous a pas paru c'est plusieurs situations, je me rappelle quand j'étais dans cette école publique la possibilité grâce à une association de pouvoir accès à cette école et les enfants qui m'a dit que tu parlais de la violence en rigolant mais avec une comme si c'était quelque chose de de banal et moi ça m'a a des petites filles et des petits garçons de moins de 10 ans qui qui qui sortait une décrivez des situations qui vivait dans leur maison ou dans le quartier dans le quartier, c'est c'est c'est des grands voir des enfants jouer dans des dans des des marrant comme comme terrain de jeu moi qui a les moyens d'envoyer ma fille dans des dans des écoles pré-scolaire 2500 dirhams pour pouvoir. Prière de l'indépendance à 3 ans et voir comment d'autres enfants vivent dans ce pays. Effectivement c'est des choses qui m'a beaucoup touché et qui et qui me révolte et qui me pousse à ah voilà à dire ce que je dis et à écrire écrire, c'est le seul moyen que j'ai comme thérapie aussi pour vous donner de devoirs envers mon pays, c'est un de ses enfants qui qui n'ont pas de voix au chapitre et c'est pire à moi, j'ai d'autres femmes dos de mulet sur les femmes sur la précarité féminine, j'avais au moins des interlocutrice qui qui a qui pouvait supportable également et aussi je tiens à saluer quand j'étais quand j'ai travaillé dans ce quartier là, les hommes étaient presque 400 ans, il était la fonction de père. Elle est le départ de plus en plus des missionnaires et c'est pour ça que je pense que à une aide pour les parents et importantes aujourd'hui, on n'est plus dans moi, je me rappelle quand j'étais gamin. C'était tout le quartier qui était qui est du quel en forme aujourd'hui, nous sommes dans une déliquescence, on a des mères qui sont au bout du rouleau et des pères démissionnaire dans des quartiers, ils font de l'aller-retour en France, on dit entre le civil et la prise en quoi tu m'as l'enfance les enfants dans des familles qui sont marqués par 7 par 7 par ces situations et on est peut-être en train de créer des générations qui ça risque d'être un peu compliqué deuxième thématiques abordées dans la deuxième que vous avez que vous avez abordé dans votre dans votre livre quand on est pas attention à ce que les enfants de temps de me lever aujourd'hui. Vous êtes allé sur le terrain, il va plus se voit là, est-ce que les choses c'est que c'est quoi c'est quoi la tendance lourde sur l'équipe. Sexualité des enfants est-ce qu'on est c'est les choses s'améliorent est-ce que les choses sont difficiles est-ce que il y a des mentalités ont évolué est-ce que c'est toujours compliqué c'est toujours compliqué on a toujours à Simpson de problématique, on a les problématiques culturel bien sûr parce qu'on est dans le poids du de signalement encore une fois beaucoup de famille no signal pas la conception également la conception de Steve l'agression sexuelle beaucoup de famille dans notre pays pense qu'elle a raison sexuel, c'est une c'est un acte sexuel complet donc il y a pas autre part de tout le reste. C'est bon, on peut on peut alors que c'était très lourd comme définir sensibilisation pour montrer aux gens c'est quoi l'étendue de ce qu'on appelle agression sexuelle votre relation sexuelle d'un enfant, ça c'est tout le côté culturel. Le mec qui très important par ailleurs mais également des problèmes structurels comment le système est construit surtout quand il y a une relation sexuelle et quand quand la famille a envie de signaler vous a envie de poursuivre en justice l'auteur de cette exploitation sexuelle. Voilà, c'est tout les la problématique du comment comment comment justifier l'acteur l'acteur qui n'est pas respecté dans une cour de justice, il y a pas un psychologue pour pouvoir pouvoir mesurer de la parole une simple petite contradiction d'un enfant avec qui qui peut être normal parce que c'est un enfant et est prise comme je te l'ai dit exactement alors que la parole d'un enfant n'a rien à voir avec papa, il y a pas d'espace. Si chez ses acteurs parce que encore, on revient vers quelque chose de centrale nous sommes devant une thématique tout le monde est d'accord. On est pas dans une thématique. Les ventes se dire quand tu parles aux assistants parce que j'ai eu cette chance a quelques jours assistant social qui travaille dans le dans la dans la dans la dans le corps de justice bout des policiers, ils veulent tout ce que ça change et ils veulent tout ce que tu as intérêt suprême du de l'enfant soit préserver et donc on est vraiment sur un thématique il suffit de changer des choses. C'est vrai que c'est des choses structurel importantes qui demande qui demanderont de volonté incroyable et des moyens. Je pense qu'on y arrivera dans les années à venir à est-ce que ça passera par la loi par exemple, on peut faire évoluer les mentalités par le vide juridique et par la loi, est-ce qu' est-ce que c' est à ce niveau-là que vous pensez qu'à véritable enjeu à la définition d'un d'une agression sexuelle aussi dans la loi est problématique. Tu pourras venir pas de distinction entre les différentes agressions, il y a il y a il y a une belle enquête qui a été mené par un mâle, il y a 2 ans et qui a dans je fais des comparatif exactement et effectivement les lacunes qu'on a dans la loi est également dans la procédure judiciaire ce que la procédure judiciaire et les problématiques également par exemple mais le weekend, tu n'as pas d'interlocuteur, il y a pas de permanence, il y a pas de permanence et on sait tous que les 48 heures sans importante pour constater le dégât pour le médecin a prise en charge exactement et tout ça tout ça pose problème que vous avez évoqué. Un acte commis une exploitation sexuelle dans l'agression sexuelle quelque part sur un enfant si c'est un garçon ou si c'est une fille c'est différent pourquoi c'est différent est-ce que tu pourrais être qui nous est propre ou ça et obéit à d'autres logique tu peux partir rationnelle beaucoup beaucoup de quand il y a une agression sexuelle contre un enfant et personne ne le sait on essaie de cacher. On essaie de cacher l'agression sexuelle parce que ça va porter atteinte à la à la à la prochaine virilité de je vais beaucoup de témoignages dans ce sens-là, ça c'est quand c'est un garçon un garçon et ça c'est ça, c'est très problématique dans le cas des petites filles. Je tiens à remercier la société qui m'a permis de faire un livre. témoignage qui qui est disponible d'ailleurs et donc j'ai publié les références dans le livre une petite fille de 1112 ans qui a agressé sexuellement alors d'une part premièrement, on a tendance à laquelle pas me disais parce qu'elle porte c'est toi qui l'a cherché une petite voilà, c'est une robe au-dessus des a 12 ans et puis on peut cacher quand il y a pas eu une défloration, ça veut dire quand on considère tout le reste comme elle va oublier le temps pour le temps pour la maison juste que ça ça me touche pas à ça à sa virginité et c'est horrible quand c'est des conceptions culturelles qui a qui méritent qu'on s'y attarde un peu et que et qu'on fasse un travail en cours, c'est quoi ce travail et le Des anthropologues les sociologues travaille sur des constructions culturel additionnel en en en en en a des médias public, tu peux faire sa promotion d'une d'une vision saine des choses une vision claire des choses dans les illusions perdues vision décomplexé, est-ce que c' est qui est qui est qui ne culpabilise pas des enfants et c'est quoi ça une fille de 1112 ans qui deviennent c'est elle qui l'a cherché puisque c'est pas possible, ça c'est des choses qu'on doit combattre au nom de justice mais