Matin TV

L'Info en Face avec Pr Said Afif


Start : 0
Sur la semaine du 24 au 30 janvier, 83% des décès ont concerné des patients n'ayant pas complété leur schéma vaccinal. L'affirmation est du Pr Said Afif, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination anti-Covid-19, invité de «L’Info en Face».

Transcription automatique :

de Sa Majesté le Roi que Dieu l'assiste donc au début on savait pas de quoi, il s'agissait mais c'est vrai que quand on a eu le micro avec tout le monde pour qu'il n'y avait pas de raison de laisser les frontières fermées, mais bien sûr et les personnes vont accéder à notre territoire le Royaume du Maroc avec les conditions sont les mêmes conditions seulement vous expliquer que la valeur aujourd'hui qui a mis autant de temps pour ouvrir ses frontières après les avoir fermé dimanche de moi quasiment jour pour jour que les frontières fermées ce qui doit accompagner aussi, c'est à partir du moment l'ouverture et la est bien sur la date du 7 février pour que tu Préparer pour bien accueillir ça soit les touristes ça soit nous compatriotes qui sont à l'étranger donc on avance ce virus. Il y a toujours une balance entre ski santé ce qui est impact psychologique et ça c'est très important et puis bien sûr économique qui est qui est important pour un secteur qui a beaucoup souffert le secteur du tourisme les agences les ce qui loue les voitures tous ce monde-là a souffert. Le gouvernement a pris des dispositions. Non mais ce qui est le plus c'est bien pour l'aider mais ce qui est le plus important, c'est cette ouverture, c'est trop gras mais pour faire aujourd'hui. Général dans son ensemble attends la couverture oui, c'est un communiqué qui est tombé jeudi dernier en soirée à 22h 22h 22h30 et en même temps aujourd'hui, on est le 31 janvier les chances que la couverture va être effective à partir du 7 février de modalité en prêt ou préparer en tout cas aussi pour accompagner ouverture avec les modalités de ce sont les même mentalité qui sont utilisés pas trop donc il va y avoir une PCR 48 heures avant et être complètement vacciné, quand on dit complètement vacciné, ça c'est une résolution de la Réunion, il y a quelques jours du comité scientifique tout le monde maintenant s'accorde tous les scientifiques que la vaccination contre le covit, c'est 3 doses et ce n'est plus de dos donc pour tous les adultes en tout cas chez nous. Qui ont plus de 18 ans et les personnes qui ont eu la deuxième dose au-delà de 4 mois pourquoi parce que si tu veux on peut en parler sur le plan scientifique sur le plan du terrain sur le plan des personnes qui sont rénovation de décéder on a des données marocain ça va ça va être ça va être officiel. De toute façon, il faut pas notre retard et travail. Il faut pas que les gens se tourner les pouces chez moi et puis il y a que lui qui seront traités par exemple, si quelqu'un à l'étranger a eu les deux doses et a fait le covit, il y a moins de moi et ben cette personne-là peu en donnant les On attestant qu'il a eu le covit, c'est-à-dire une PCR présenté les documents comme quoi il le covit, il y a moins de d'amour moins de 2 mois avec le collier de il était vacciné de venir pour les personnes qui nous écoute ce qui va être officialisée. Selon vous c'est interdit de modalité vaccination complète 48 €, est-ce que c'est non c'est non, c'est pas 14 jours. Il faut savoir la troisième dose en a limité entre le troisième est le 7e jour, c'est ça l'avantage de la troisième d'aujourd'hui. 10 minutes et plus vite au goût du jour après la 3e à mobilité tout à fait donc comme pour le 48 obligatoire 48 alors, est-ce que s'il y aura le déteste aléatoire qui seront fait dans les aéroports bazar normalement notre va prendre les dispositions nécessaires et pourquoi pas parce que c'est toujours important de veiller à ce que les personnes arrivent dans de bonnes conditions, surtout s'ils sont pour passer quelques jours, il faut qu'il soit en bonne santé qui n'est pas le vide et elles sont passés covit. Une personne qui vient de l'étranger peu importe le pays de provenance qui arrive chez nous par exemple est-ce qu' est-ce qu'il faut la faire comme avant tu le remets dans l'avion qui l'a qui l'a amené merci. C'est-à-dire que les gens quand ils font ça et je dis bien tu es spéciale 48 heures avant parce que le problème qu'il y avait c'est il y a le sais dans certains pays les gens avaient des des des tests, il y avait des personnes qui avaient des tests falsifier et ça c'est important d'avoir un test pour soi-même avoir un test qui est au temps de venir parce que si on a 48 heures et on fait le test, il n'y a pas de problème comme je viens de le dire avec la vaccination contre le schéma complet, c'est-à-dire être vacciné. La troisième toi si on a plus de 4 mois parce que les acteurs du tourisme flexibilité et éviter surtout vis-à-vis des des tour-opérateurs des compagnies aériennes si une personne arrive chez nous convient des variantes au micro mais qu'on soit capable de la cuillère dans des structures et pas de renvoi de le renvoyer dans un avion mais mais si mais si elle fait le test avant cette possibilité la ne se produit donc nous on est en train de parler maintenant, il y a une différence entre le delta est le le micro le micro. Il faut le savoir. On a les signes de 3 jours avant se dire on est contaminé en quelques quelques. En quelques heures 48 à 72 heures, donc quand on a un test négatif 48 heures avant et la vaccination ce cas de figure dans ne va pas se présenter toutes les deux. On se comme je l'ai dit, tu est quand tu te laves en fait dans de bonnes conditions et puis être vacciné complètement, c'est la voir les trois dossiers, on a entre la deuxième si on a dépassé 4 mois après la deuxième et la cette fois-ci, ça sera la dernière fois qu'on aura fermer les frontières. Ben c'est ce qu'on espère que le monde regarde si c'est voilà, est-ce que du coup parce que nous avons je le J'ai dit au début il y a un impact psychologique mais il y a aussi un impact économique. Et donc c'est ce qu'on espère. On espère comme ça a été dit par SMS et par d'autres épidémiologiste que le micro après il y aura peut-être un virus de la grippe sont là, il y a pas de problème. L'essentiel, c'est que on puisse. Soufflet parce que tu en as marre de puisse souffler puisqu'on est qu on entend surtout dans des des régions comme Casa donc les gens qui fait partie de ce comité, est-ce que est-ce que du coup cette décision qui a été prise de les frontières à partir de lundi prochain à parce que c'est férié est-ce que c'est la parole scientifique qui a pris le dessus sur la parole politique de toute façon ce avec ce virus là, c'est toujours dans tous les pays, c'est toujours la parole scientifique la parole scientifique. On ne peut pas ne pas écouter la parole scientifique parce que à la fin. Ce qui s'occupe de la santé se sont quand même les experts scientifique scientifique, il fera que on viendra les frontières ouverte durée limitée sur le attendra ouverture des frontières pression psychologique et cette porte attendre surtout pas moi, c'est les c'est les scientifiques mais on a un état est un état le scientifique pour qu'on soit clair ça soit le comité de vaccination, ça soit le comité anti covit, il donne une reco la recommandation les pas transformer la recommandation en AC sur le terrain mais elle prend notre et apprends. Elle prend d'autres d'autres éléments pour que pour que la pâte sur les plus avancé aujourd'hui après deux mois que je rappelle que la motivation la fermeture des frontières fait novembre. C'était l'inconnu, est-ce que on a plus de certitude la même il faut le savoir avec tout ce qu'on a fait, on a gardé une situation épidémiologique au Maroc et parle avec même le nombre important comme ça s'est passé dans d'autres pays 2K tous les jours le nombre de décès même si décès de chaque citoyen marocain et une carte pour nous mais ça fait que nous avons moins de décès pourquoi parce que il faut savoir que nous avons la chance d'avoir. Vacciner un maximum de personnes on est au tour pour l'ensemble de 60 60 bénéfique à cité de la décision de fermer les frontières avec la couverture qui est prévu le 7 est-ce que on fait comme en économie, on mesure l'efficacité aussi d'une décision a été prise pour pour que la prochaine fois c'est au niveau du public de prendre la bonne décision mais c'est tous les pays dans le monde la majorité, en tout cas non pas fermer la frontière Organisation Mondiale de la Santé recommandé comme en début de semaine à tous les pays de réouvrir la merde être connecté au monde, je vais juste te dire une chose ne nous pouvons pas voir ce qu'on fait certains qui ont. Une infrastructures sanitaires qui n'a rien à voir avec mon princesse structure, il faut quand même qu'on voit avec les moyens connard. Faut savoir que par exemple au Maroc nous avons que 5500 litres de réanimation et pour toutes les maladies pas pour tout seul et que c' est le taux d'occupation en réanimation n'a jamais dépasser 10 % heureusement heureusement heureusement parce qu'on s'occupe des autres parce que un certain moment avec le delta et ça toi aussi, tu le sais pas ce que tu as déjà au niveau de la famille tout ça en août qui n'arrive pas à trouver un lit de Marrakech sont là, on a tous vécu donc c'est pour cela il faut savoir aussi que même avec au micro DDC. Les derniers avis de décès et puis on a fait aussi une chose qui est importante pour nous en tant que parents c'est que on a laissé l'école en présentiel, ça c'est important merci, il y a pas très longtemps mais c'est des écoles qui ferme parce que il y a eu beaucoup de cas dans plusieurs classes et ça met en allemand globalement sur les 6000 élèves qui ont été touché, c'est pas grand-chose et on a passé les examens les jambes parce que il faut pas prendre que les gens qui peut avoir accès à l'internet. Accès un portable. Oui, ils peuvent suivre accès un PC, il faut il y a certaines personnes qui n'ont pas tout ça donc c'était important que nous enfants puissent avoir les collants. Pour le acquisition et puis pour leur impact psychologique parce qu'il y a une étude qui est qu' il y a une augmentation importante chez les pas les adolescents et adolescents de dépression et de tentative de suicide. En tout cas, c'est une bonne chose le 7 février dernier tous les pays qui était ouverte ou le ciel était ouvert. Les frontières était était ouverte, il y a pas eu de flamber et je t'envoie la suite du à la mobilité, c'est ça le plus important. Il faut être modeste et on apprend tous les jours parce que Mets la fermeture des choses après surtout médecine en sait beaucoup de choses après en voyant les études en voyant tout ça, on attendait ce qui venait de l'Angleterre de l'Afrique du Sud. C'est pas la même chose que ce qui venait de l'Angleterre n'empêche que le nombre de décès c'est pas seulement des chiffres quand il s'agit de proche, c'est quand même être catastrophique. C'est pour cela ça me fait pas un exercice. Je le dis c'est un exercice d'équilibriste pour les pas c'est pas un exercice facile. Mais mais en tout cas c'est passé c'est pas ça donne pas la possibilité, c'est pas efficace pour une dent dans le Var. Non, mais avant on savait pas quoi mais dans le sais maintenant le sais donc maintenant mais on ne sait pas ce que c'est parce que les gens à chaque fois qu'ils ouvrent la radio qu'il ouvre la télé, il voit tout ça, il y a une psychose. Donc arrête ton frère britannique qui ont fait des études et qu'il prévoit qui projette en tout cas rebond du du coronavirus du covit en mai juin prochain, est-ce que je de cette perspective il faut arrêter parce que je le dis je le répète même dans notre entourage familial les gens en ont marre maintenant là, on a pas me la décrire les choses. On a moins de 2 car par exemple dans la région de Casablanca reprenons notre vie plus ou moins. Mal garé dans les mesures barrière et puis surtout pour les personnes âgées qui ont des maladies s'ils n'ont pas encore eu la troisième dose nous leur demandant d'aller faire le 3e pour qu'il soit protégé à 98 % d'une maladie grave, on va juste aujourd'hui depuis 2 semaines reste un niveau élevé sur une trentaine de décès commune mais ça dépend de ce qu'on reçoit tous les jours le nombre de décès, il faut voir le nombre de personnes qui sont hospitalisés en réanimation, il faut savoir en réanimation des gens qui sont les gens. Bon tu il est les gens qui sont sauvés ni ces personnes-là 25 à 40 % de ces personnes-là 17 quelle que soit la Réunion donc et quelques. Oui, c'est ça le réservoir des des des des futurs, on est en train de la gare depuis 2 semaines 60 et 70 personnes hospitalisées prise en charge totale sur en même temps et on a 30 entre 30 et 3517 jours et aujourd'hui covit Delta ou covit au micro est de 40 % taux de mortalité si on est en réanimation intubé-ventilé, c'est 25 à 40 % dans tous les pays. Je vais donner un exemple par exemple que le professeur qui chef service de réanimation ici à Casa, c'est la plus importante et qui dit que les personnes qui l'a dans le service c'est soit ils ne sont pas vacciné, soit un complètement vacciné, il n'a pas de personnes au jour d'aujourd'hui complètement matinée avec les trois doses. Donc ça veut dire que c'est une responsabilité individuelle si on veut pas avoir plus de personne nous leur demandons et je vous donne les chiffres, ça c'est important des personnes qui sont complètement vacciné avec les trois doses qui ont plus de 75 ans 700 pouces pour les deux doses, mais c'est seulement 41 % pour les trois doses. Donc c'est donc on a peur pour les personnes. Ah j'ai pas encore eu de 25 pourcents sachant que c'est la moyenne la moyenne mondiale même temps que aujourd'hui ce qui décède sport est en train de me lever du covit. C'est majoritairement, c'est la quasi-totalité 83 % et 83 % sur la semaine, ça c'est les analyses nom de la matinée de la semaine du 24 au 30 janvier sur cette semaine la 83 % des décès avec un statut vaccinal. Non conforme protocole national, c'est-à-dire soit ils ne sont pas vacciné soit ils sont vaccinés avec une seule dose. Soit il s'en va au ciné avec les deux doses, soit ils ont vacciné avec les deux doses mais non. Le troisième 12 mai dépassant 4 mois donc les 17 pourcents qui sont vaccinés mais qui ont des pathologies des pathologies, on fait le diabète est-ce que les personnes qui qui sont infectés aujourd'hui vois rien fait parce que ça y est tu es les personnes qui sont en réanimation malheureusement les personnes qui décède c'est quoi c'est de l'eau micro du delta parce qu'on a des gens qui perdent et c'est-à-dire que le micro il touche la sphère au tu as le nez qui coule dans la gorge une pharyngite. On a mal à la tête. On a de la fièvre mais on n'a pas de signal respiratoire dans la Case IH majorité des pas. Mais on ne perd pas l'odorat et on ne perd pas le goût dans la Case IH majorité des pas de l'autre côté, il faut savoir ton nom encore des cas de Delta puisque le dernier communiqué du ministère de la Santé parle de 95 % maintenant de l'eau Micro micro. Donc ça veut dire qu'il y a encore le oui mais petite échelle mais le delta il est plus long que le plus mortel et plus mon micro parce que nous avons par exemple si on peut donner des pourcentage de population qui est. Plus jeune c'est-à-dire les enfants moins de 18 ans au jour d'aujourd'hui nous avons on parle de jour d'aujourd'hui. Nous avons 37 décès de début les enfants 7717 et 14 taies, c'est la première vague, il n'y avait pas de vaccin C19 décès pour le et c'est pour cela qu'on a pris la décision de vacciner les 1217 ans et c'est 4 desserts avec le micro. Donc du coup ils ne vont pas remise it pour une vaccination pour les cinq 11 ans. Non nous parce que nous on a toujours à notre président président nation pour le 5 11 ans seulement pour ceux qui ont des maladies chroniques de ses enfants et dans les parents veulent les vaccins pour les enfants de beau jour d'aujourd'hui, c'est la Prise par le comité juste est-ce qu'il y a le delta qui circulent est-ce que c'est aussi à l'origine du nombre de décès important au micro on a passé normalement le ministère dois donner cette donner la direction de la Copa mais on n'a pas mais en tout cas les derniers décès, c'est majoritairement le micro, on est le 31 janvier ou non, c'était il y a 1 ans jour pour jour. On avait lancé la campagne le 28 janvier. C'est le premier ça ça donne et c'est il faut savoir que notre souverain et engagés personnellement et c'est grâce à lui que nous avons pu avoir les Les vaccins gratuitement et le fait qu'il ait donné le top départ a fait que c'est avant quand même une compagnie pour laver tout allait bien jusqu'au jusqu'au mois d'octobre. Donc c'est la plus haute autorité la dynamique ou à cause de qui par contre en octobre que en tout cas depuis au top. C'est la note en fait un coup d'arrêt de la campagne vaccination, est-ce que c'est la faute du non c'est pas moi, je crois que chaque fois que les gens ça se passe avec la vaccination. C'est comme ça maintenant, on le sait, on n'a pas enregistré de pas de poliomyélite depuis 1987. La maladie disparais quand les gens sont au moins peur qu'il soit moins ça s'est connu et Lili comme tu vas que ça de dit que la vaccination à démarrer et donc comme tu l'as si bien dit la communication est importante maintenant par exemple quand on quand il y a des sorties comme celle du professeur barreau me dit que les personnes qui sont en réanimation ne sont pas vacciné ça ça porte et c'est ça qu'il faut dire aux gens, il faut leur donner et c'est je partage ton avis la communication, je crois qu'il faut qu'on ait les chiffres marocain marocain qu'on parle sur les effets. Secondaire et de dire aux gens que dans 99 % il n'y a pas eu de problème est que sur les 34000 effet, c'est sérieux et que il y avait 253 ça c'est c'est ce cas on t'a parlé madame. Soulaimane y est il y a une mais le bénéfice, c'est tellement plus important que le risque donc je le je l'accorde. Il faut que l'on communique avec des chiffres marocain marocain. Le ferai partie, c'est important super démarrage la combien de vaccination donc le 11 janvier 2000 21 janvier le met du prêt pour pour être précis donc c'était quelques jours ou un ralentissement depuis le début de la campagne de vaccination bien avant d'aller à la découverte du vaillant micro-ondes cirque y a eu un coup les Marocains. Les Marocains ont été beaucoup plus réfractaire à la vaccination avant même c'est là, il y a aucun lien. faire avec le avec le vaillant oui mais le truc c'est que la troisième monte la vaccination à la d'ailleurs à l'approche du avec le micro et tu le permets, on donne les chiffres mets sur les deux donc pour la vaccination, on va parler de Pour être plus clair, on va parler de la deuxième dose la deuxième dose les 1217 ans en général ça soit ce qui est on est à 63 % les 1840 ans on est à 68 pouces les 4074 ans on est 96 % de dos, mais ils sont dépassés cela attends pour les plus de 75 ans à 100 pouces maintenant pour la 3e dose, c'est de toute façon, c'est pas indiqué pour les 17 ans et c'est on a par exemple pour les 1840 ans. 2,5 % et pour les 4660 ans 14 ans 29 pourcents et pour les plus de 75 ans 41 % donc c'est pour cela on a besoin tout à fait c'est pour cela qu'on a besoin nous c'est-à-dire ce qui s'occupe de la vaccination vous pour expliquer l'intérêt de la boxe et si on donne par région est-ce qu'on a les 12 régions la région de c'est elle qui vient en tête avec 84 % par exemple. Casa stade on est à 77 pouces que globalement c'est pour cela qu'on a moins de décès qu'on a eu moins de décès au cours de quel temps c'est grâce à la vaccination sauf que moi je me pose aujourd'hui si la vaccination de l'école pas derrière qui a fait qui a fait une sortie en appelant une nouvelle mobilisation autour de la vaccination cils à cils l'élan de la vaccination, 3e dose n'est pas visible dans les prochains jours et pour éviter peut-être une fermeture des frontières. En tout cas des nouvelles contraintes est-ce que le Maroc pourrais ou pas selon vous suis dirigé vers ce qui se passe aujourd'hui en Autriche ce qui se passe qui se débat d'ailleurs en Allemagne et donc c'est la situation. C'est le Pass vaccinal pas le Pass sanitaire puisque maintenant la France et le venu ou pas ce vaccinal. Moi, je crois que c'est ce qui détermine les décisions et on a dit depuis le début de cette interview ce qui détermine les décisions, c'est la situation épidémiologique mais je pense qu'à travers les médias et les médias depuis le début depuis mars 2020 mon travail exceptionnel, c'est grâce media qu'on a pu hommage à tous les journalistes qu'on a pu avancer, il faut qu'on AX avec des données marocain marocaine, faut qu'on a une autre compagnie avec vous l'ensemble des journalistes sur l'intérêt de dire qu'on est dans le même bateau bien sûr, on est ensemble ensemble. Vous vous vous êtes les experts vous nous aider dans la communication. Non, vous êtes les experts dans la communication en expert dans Mets la communication c'est vous c'est-à-dire, il faut que vous nous ensemble des membres de comité mais avec les journalistes essayer de trouver quelle est la meilleure manière de communiquer pour qu'on puisse le démarrer l'argument scientifique, c'est-à-dire, c'est le nombre de décès, c'est le nombre de personnes de prévu mais bien sûr mais bien sûr mais on a les chips quand on dit que 83 pourcents de décès, c'est des personnes qui peuvent être jeune et c'est ça le plus grand qui peuvent t'être jaune et qui ne sont qui sont un complètement vacciné ou non vacciné, ça veut tout dire et si tu as le contre-argument du coup. Pourquoi tu me fatigues vraiment puisque j'ai pas de contraintes particulières, je peux prendre le bus pour aller au cinéma. Je crois qu'il faut être dans un café et en plus j'ai le bruit au micro qui qui est très content avec toi maintenant exercices de construire une histoire individuelle, c'est pas la liberté de l'individu dans le même bateau, c'est-à-dire que moi en étant vacciné complètement. Moi je fais les trois et je fais le donc, on est en vacciné. Je fais ce que ce qu'il y a à faire et donc le fait que les personnes qui sont vaccinés n'arrive pas à rien parce que le problème de ce C'est quoi il y a pas de ma session de piscine y a pas de signe mais on peut vivre comme nous avait donné sur la 2 personnes les 25 à 2540 ans il y a à peu près 5 pour 100 personnes 5 pourcents qui qui sont vaccinés 3 doses donc on peut 1840 ans 5 % donc imaginé aujourd'hui mais il faut voir quand est-ce qu'ils ont est-ce qu'ils ont passé dépassé 1 excuses, tu as tout à fait raison, ils ont contacté le vélo, c'est important une dose. est-ce que c'est plus important que la politique à cité développement anticorps une troisième mais de toute façon tout à fait le débat est ouvert et on a pas beaucoup de choses mais cette population la quelle est la population un parent qui a contracté le virus et puis quelles sont les personnes qui ont dépassé les 4 mois est-ce que les faits aujourd'hui 2 ans après la pandémie c'est la troisième vague avec au micro pour me dire que le piquet derrière nous pas le prix des WC malheureusement mais le titre de la vague le paysage aujourd'hui dans le paysage national est-ce que tu as une idée plus précise de l'immunité été vacciné et ceux qui ont été confronté au virus par quoi une première fois parfois une deuxième fois et donc développement est identique entre les entre ceux qui ont développé d'anticorps suite à une infection infection et c'est qu'un développe les anticorps avec la vaccination est-ce que on peut dire 80 ou 90. On parle entre 67 et 70 % 70 % de la population mais pour qu'on soit bien protégé et surtout avec au micro ou c'était le cas aussi avec Delta pas avec l'ancien virus avec l'ancien virus le début, c'était 60 % mais maintenant c'est 80 % il ne reste pas beaucoup de chemin à faire. Bonne journée. J'espère que c'est une utopie que c'est pas c'est pas de vivre normalement normalement en tout cas autre pas de réanimation pas de dessin en vie plus ou moins normalement en début de soirée de ouverture des frontières à part le 7 février. Vous avez repréciser et ça doit être précisé officiellement et tout. Qui souhaiterait se rendre au Maroc à partir du du du 7 février il y a une fête aussi, c'est du ciel de fabrication de vaccin et ça c'est pas ça la formation là, tu savais prix annoncé la complètement le lancement des ensachage mais mise en flacon en tout cas ça normalement c'est tous les vaccins mais on commence parce qu'ils ont la priorité, je dois c'est le vaccin contre le cancer du col du col. Donc forcément, il y a il est là, il y a même son Témara qui est prête qui est qui est prête. Donc le vaccin anti covit oui pourquoi parce que cette Nous a appris qu'il faut qu'on soit indépendant sur le plan médicament et vous avez reçu la liste de mes ailes du vous dire que on a reculé par rapport à l'âge de couverture loto de couvert avec voilà, donc c'est important de reprendre et ça ce projet de grands projets. Non c'est pas sa Majesté le Roi, que Dieu. L'assiste est vraiment nous mais comme leader on a fait ça va nous donner l'autonomie pour notre pays mais ça va aussi nous permettre de d'exporter nous ami africain 60 % des vaccins prodiguer. Afrique proviennent de l'unité et ça c'est quel sera le moment ça va on peut te marier avec le ce que je pense moi démarrer avec le vaccin anti covit d'accord seulement ensuite coproduction, on ira sur d'autres et d'autres si on veut donner la priorité, c'est le vaccin contre le cancer et le deuxième concert de la femme au Maroc après celui du sein après je t'appelle plutôt le président de la société marocaine des sciences médicales, est-ce que les scientifiques de chez nous parce que il y a aussi le fait de vouloir doté aussi de production de vaccin d'un centre de recherche développement important, on est très en retard par rapport à la recherche et développement c'est ça c'est important et tant mieux ça va booster la recherche puisque on a des capacités et des ressources humaines Heureusement quitte le Maroc heureusement qu'ils ont encore la fibre marocaine, si on prend l'exemple du docteur Massot, c'est quand même important connais des ressources marocaine et qui puisse avoir les conditions ça soit les conditions scientifiques au matériel pour pouvoir faire le homard et qui a rien derrière le plus avec la vaccination et tous ses enjeux sanitaire déplacement des centre de recherche et développement des Big Pharma, est-ce que nous nom scientifique en fait parti cette communauté aussi scientifique maroco marocaine et tu es consciente de l'ange parce que je ne demande qu'à travailler. J'ai pas l'impression que il y a des il demande. De toute façon, on peut pas travailler. On peut pas faire de la recherche avec les moyens qu'on donne aujourd'hui. Il faut quand même vous commentez le budget recherche qui n'est pas le cas aujourd'hui recherche aussi dans les radars des Big Pharma parce que c'est pas facile de l'argent non non non laboratoire bien au contraire mais on leur a donné de l'argent. On avait déjà il n'y avait pas s'il n'y avait pas les états qui aurait pas eu les vaccins avec ce délai qui est vraiment très court, il va à l'école le savoir. Il faut pas qu'il n'y avait pas les états que ça soit les États-Unis que ça soit Angleterre qui donne beaucoup d'argent qu'ils ont fait confiance pourquoi parce que on sait maintenant que le secteur santé, ce n'est pas. Secteur consommateur de consommation médecin secteur productif parce que quand la santé s'arrête tout ça va bien du Triel de production pour le moment mais c'est avec des sinopharm avec une société joint de peinture parce qu'on a la part de la part de des Marocains aussi là-dedans. Non, j'ai pas cette information mais l'essentiel, c'est que notre pays a su profiter de cette pandémie pour aller de l'avant grâce autre orientation de Sa Majesté aller à aller de l'avant pour aller au maximum de la soupe tout à fait lorsque j'ai vu. Observer de très près parce que c'est le sur l'actualité donc tu as fait la fiche que les médecins privé numéro faire grève en plein de pandémie en plein variant micro qu'est-ce qui leur passe par la tête parce qu'ils ont été piqué par une insecte invariable dans l'autre de l'autre nana, c'est pas un valet en d'une autre nature. Nous sommes des personnes responsables. Il faut savoir que les médecins tout secteur confondu et le médecin du privé. Depuis mars 2020 sont là, on a perdu quand même presque 80 médecin qui qui sont décédés Paribas, nous sommes là, nous n'avons reçu aucune aide. Il faut le savoir pour que ça soit pour les masques pour légère pour tout ça, on se débrouille quand il y a le confinement, on a continué à faire les consultation par téléphone est gratuite. Donc on a été là, il faut savoir tout le monde doit le savoir histoire de savoir que même si on est dans le privé nous a sûrement une mission de service public pourquoi parce que la santé est en droit s'inscrit dans notre Constitution et Nous avons écrit au chef du gouvernement qui datent de descendre, nous avons écrit. Nous avons donné est-ce que il faut le savoir tu es l'un des journalistes qui prend la concertation, je te connais depuis longtemps, il n'y a pas eu de concert. On a même pas dit bonjour. On a écrit juste pour qu'on s'assoit autour d'une table ce qu'on demande avant tout c'est la révision de tarif pourquoi les stations non c'est les tarifs le premier sujet c'est la cotisation, c'est ce qui a fait déborder le vase le vrai problème est le premier problème. C'est la tarification National de Référence, est-ce que au jour d'aujourd'hui, il y a un médecin spécialiste qui consulte à 150 dirhams non. Qui a aujourd'hui un médecin généraliste qui consulte à 90 g d'eau qui c'est qui paye la différence qui est un homme qui dépasse les 54 pourcents c'est le patient qui crée des problèmes entre le patient et le médecin et nous l'avons vu