Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Collectivités territoriales : les dépenses d’investissement montent de 18% à fin octobre

Les recettes ordinaires des collectivités territoriales sont montées de 3,5% à fin octobre dernier. Cette performance est le résultat de l’augmentation de 9,8% des impôts directs.

La TGR indique que les dépenses ordinaires ont augmenté de 2,8% en raison de la hausse de 6,4% des dépenses des autres biens et services et de 3,3% des charges en intérêts de la dette.
La TGR indique que les dépenses ordinaires ont augmenté de 2,8% en raison de la hausse de 6,4% des dépenses des autres biens et services et de 3,3% des charges en intérêts de la dette.
Dans le détail, le Bulletin mensuel des statistiques des finances locales publié par la Trésorerie générale du Royaume (TGR) relève une hausse de 13% de la part des régions dans le produit de l’IS et de l’IR (+519 millions de DH). Dans ce même tableau, la taxe professionnelle affiche une progression de 12,4% et celle sur les terrains urbains non bâtis de 13,9%. Quant à la taxe de services communaux et la taxe d’habitation, elles s’apprécient respectivement de 2,8 et de 7,8%. S’agissant des impôts indirects, le bulletin de la TGR fait part d’une amélioration de 1,9%.



Cette montée s’explique principalement par l’augmentation de 2,7% de la part des collectivités territoriales dans le produit de la TVA (+377 millions de DH), conjuguée à la diminution de 50,2% de la part des collectivités territoriales dans le produit de la taxe sur les contrats d’assurance (-322 millions). Les recettes non fiscales, quant à elles, ont décroché de 3,4%, recouvrant notamment la baisse de 17% des subventions (-504 millions de DH) et de 12,5% des recettes domaniales (-96 millions), conjuguée à la hausse de 33,4% des fonds de concours et de 13,4% de la redevance d’occupation temporaire du domaine public communal. Par ailleurs, les recettes fiscales transférées par l’État représentent 51,3% des recettes globales des collectivités territoriales à fin octobre dernier.

Du côté des dépenses, la TGR indique que les dépenses ordinaires ont augmenté de 2,8%, et ce en raison de la hausse de 6,4% des dépenses des autres biens et services et de 3,3% des charges en intérêts de la dette, assortie de la baisse de 0,7% des dépenses de personnel et d’une montée de 17,9% des dépenses d’investissement qui passent de 9,3 milliards de DH à fin octobre 2022 à 11 milliards à fin octobre 2023. Cette évolution des recettes et dépenses des collectivités territoriales s’est traduite par un excédent global de 7,1 milliards à fin octobre, contre un excédent global de 8,5 milliards un an auparavant.