Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

e-Bourse.ma, le premier simulateur de trading en Afrique et au Moyen-Orient

La Bourse de Casablanca vient de lancer e-Bourse.ma, une plateforme de simulation du trading boursier destinée principalement aux étudiants. La nouvelle plateforme, basée sur l’intelligence artificielle, a été élaborée par les équipes internes de la Bourse de Casablanca, en partenariat avec TradingView, leader mondial de l’information boursière.

C’est une première en Afrique et au Moyen-Orient ! La Bourse de Casablanca vient de mettre en ligne sa plateforme e-Bourse.ma, un simulateur de trading boursier. La cérémonie de lancement officiel de cette nouvelle plateforme s’est tenue mercredi, au siège de la Bourse de Casablanca, en présence de Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Economie et des Finances, de Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement chargée de la transition numérique et de la réforme de l’administration, et d’autres personnalités du monde financier et universitaire.

La nouvelle plateforme, un Educational Trading Simulator, permet aux utilisateurs d’affiner leurs compétences en investissement grâce au simulateur de gestion de portefeuille interactif. Principalement destinée aux étudiants, la nouvelle plateforme est basée sur «l’intelligence artificiel, conçue à 100% par des équipes internes de la Bourse de Casablanca, en partenariat avec TradingView, leader mondial qui compte 50 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont 220.000 au Maroc», a précisé Mohamed Kamal Mokdad, président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca. Et de révéler que «le moteur de cette nouvelle plateforme sera également utilisé dans le cadre du championnat de la Bourse, prévu pour la période allant du 15 avril au 17 juin prochains.



Lors de sa présentation, Mokdad a également rappelé les différentes actions menées par la Bourse de Casablanca au cours des trois dernières décennies. Il a par ailleurs souligné qu’il y avait des freins à l’accès des universités aux flux boursiers et de trading ainsi qu’aux outils boursiers sophistiqués. Ce à quoi répond aujourd’hui la nouvelle plateforme e-Bourse.ma. De son côté, Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des Finances, a qualifié la mise en ligne de ce nouveau simulateur de trading d’«initiative fort louable qui offre des opportunités d’apprentissage». La ministre a également profité de l’occasion pour «saluer les actions citoyennes de la Bourse» pour promouvoir la culture boursière. Pour sa part, Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement, chargée de la transition numérique et de la réforme de l’administration, considère cette nouvelle plateforme comme un moyen supplémentaire de «favoriser la vulgarisation de la culture boursière».
Lisez nos e-Papers