Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Hydrogène vert : Falcon Capital s'allie à HDF Energy pour son projet à Dakhla

Falcon Capital Dakhla et HDF Energy projettent de mettre en place une centrale de production d'hydrogène vert dans la région de Dakhla au Maroc. Cette centrale pourrait atteindre une capacité de 10 GW d'énergie éolienne, 7GW d'énergie photovoltaïque et 8 GW d'électrolyseurs. Sa première phase, estimée à un investissement de 20 milliards de DH, est en cours de développement.

No Image
Hydrogène de France a annoncé mercredi la prise de participation minoritaire à venir de HDF Energy dans le projet White Dunes, visant à établir une centrale de production d'hydrogène vert dans la région de Dakhla au Maroc, en partenariat avec Falcon Capital Dakhla, un développeur marocain de premier plan.



La centrale White Dunes est destinée à produire un hydrogène vert parmi les plus compétitifs au monde grâce à l'électrolyse de l'eau alimentée par les énergies solaires et éoliennes, exceptionnelles dans la région de Dakhla, précise l'entreprise dans un communiqué. Il s'agit d'un giga-projet développé dans le cadre de l'Offre Maroc d'Hydrogène Vert qui, à terme, pourrait atteindre une capacité de 10 GW d'énergie éolienne, 7GW d'énergie photovoltaïque et 8 GW d'électrolyseurs, ajoute la même source. Une première phase du projet estimée à un investissement de 20 milliards de DH est en cours de développement.

Au Maroc, HDF Energy est déjà actif dans le développement du projet Melhy, en collaboration avec la Société de Stockage Marocaine (SOMAS). Il s'agit d'une giga-centrale de stockage souterrain d'hydrogène, en cavité saline, qui permettra une production d'électricité 100% décarbonée intégrant des piles à combustible issues de l'usine bordelaise de HDF Energy. Le projet White Dunes consolide le positionnement d'HDF Energy au Maroc et constituera un tremplin pour d'autres projets stratégiques.

HDF Energy et Falcon Capital Dakhla ont lancé un processus de levée de fonds pour la première phase du projet White Dunes, ce qui permettra d'accélérer le développement de cette initiative prometteuse. L'objectif est de commencer la construction en 2025, avec une production d'hydrogène prévue pour 2028.

« La collaboration avec Falcon Capital Dakhla représente la synergie parfaite entre deux entités complémentaires permettant de produire au Maroc un hydrogène vert parmi les plus compétitifs au monde. Le projet White Dunes contribuera à façonner un avenir plus durable pour le Maroc et le monde entier », a déclaré Damien Havard, président-directeur général de HDF Energy.

Même son de cloche auprès de Majid Slimani, président-directeur général de Falcon Capital Dakhla, qui a souligné : « Pour mener à bien ce projet, nous avons consacré près de deux années entières à l'étude de faisabilité. Durant ces deux dernières années, nous avons pu définir un design préliminaire du projet ainsi qu'un phasage sur une surface globale projetée de 150 000 Ha. Ce design a pu être obtenu notamment grâce à l'installation d'un mat de mesure ainsi que la mise en place d'une étude d'impact environnemental et social préliminaires et ce afin de déterminer les zones sensibles de la faune et la flore dans la région. »
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.