Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Hydrogène vert : Masen accélère la cadence pour son projet

Masen s’apprête à lancer les principales études pour le développement d’une centrale à base d’énergie renouvelable hybride (PV/éolien) et d’une station de dessalement de l’eau de mer pour son projet de production d’hydrogène vert «Power to Hydrogen». Il s’agit de deux composantes principales de ce chantier stratégique qui comprend également une usine de production d’hydrogène et produits dérivés ainsi qu’une ligne d’évacuation.

L’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) accélère la préparation du projet «Power-to-X» (PtX) pour la production de l’hydrogène vert. Un chantier stratégique qu’accueillera la région de Guelmim-Oued Noun, dans la province de Tan-Tan, en vue de renforcer la stratégie du Maroc dans le développement des énergies renouvelables, dans le but d’assurer l’indépendance énergétique du Royaume et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Après les études sismiques, hydrogéologiques, géotechniques, environnementales et sociales pour le projet PtX dans sa globalité, Masen s’apprête à lancer les principales études par composante du projet.



Rappelons que ce chantier consiste à développer une centrale hybride combinant du solaire et de l’éolien pour l’alimentation d’une usine de production d’hydrogène vert (et/ou de ses produits dérivés) avec une capacité d’électrolyse de 100 mégawatts (MW), raccordée à une station de dessalement éventuelle. Le projet comprend également le développement des lignes électriques d’évacuation. Ainsi, Masen envisage de recruter un expert à travers un appel d’offres national pour la conduite de l’étude ornithologique et chiroptère pour la composante I : centrale à base d’énergie renouvelable hybride (PV/éolien). Il s’agit d’étudier l’état initial du milieu qui abritera la centrale hybride. Masen s’apprête aussi à réaliser l’étude de l’écologie marine pour la station de dessalement de l’eau de mer destinée à l’alimentation de l’usine, pour mettre en œuvre un projet PtX écologique sans compromettre sa faisabilité technique et économique.

À noter que ce mégaprojet innovant sera cofinancé par la Banque allemande de développement (KfW). Cette dernière financera également une panoplie d’études pour le développement du projet.

Rappelons que le Maroc et l’Allemagne avaient signé en juin 2019, à Berlin, un accord relatif au développement du secteur de la production de l’hydrogène vert. Le projet «Power-to-X» pour la production de l’hydrogène vert proposé par Masen a vu le jour dès lors, en vue de renforcer la stratégie du Maroc dans le domaine du développement des énergies renouvelables. De même, cette stratégie vise à améliorer les conditions-cadres de production et d’utilisation de l’hydrogène, à mettre en place les structures d’approvisionnement nécessaires et d’investissement pour l’utilisation de cette matière, en tant que source d’énergie écologique.