Menu
Search
Samedi 13 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Juillet 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Stockage d'énergie : Masen lance un projet innovant de banc d'essai pour batterie

La Banque mondiale vient d’approuver un appui financier à Masen pour le développement d'un banc d’essai pour batterie au sein de la plateforme R&D du complexe solaire Noor Ouarzazate. Ce projet ambitieux, dont le coût est estimé à 4,5 millions de dollars, vise à tester et certifier des solutions de stockage d’énergie adaptées aux conditions des pays en développement, stimulant ainsi les investissements dans ces technologies à l’échelle mondiale.

No Image
C’est fait. La Banque mondiale vient d’approuver un financement pour soutenir l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) dans le développement d’une plateforme de test de stockage d’énergie d'envergure mondiale. Le soutien de l’Institution couvre pratiquement la totalité du coût de ce projet ambitieux estimé à 4,5 millions de dollars. Le projet «Battery TestBed» consiste à héberger et développer, au sein de la plateforme de Recherche & Développement (R&D) du complexe solaire Noor Ouarzazate, un banc d’essai pour batterie afin de pouvoir tester la performance d’une gamme élargie de technologies et appuyer ses approches de renforcement des capacités et son modèle d’affaires pour accroître les connaissances du marché sur les technologies de stockage d'énergie de pointe.

Un Réseau mondial de bancs d'essai

Ce projet fait partie d'une initiative plus large visant à développer un réseau mondial de bancs d'essai pour le stockage d'énergie, permettant l’expérimentation et la certification de solutions de stockage adaptées aux besoins des pays en développement. Il s'agit notamment de tester, sous des conditions réelles, des solutions face aux climats rigoureux, aux infrastructures électriques de qualité variable et aux besoins énergétiques fluctuants. En fournissant des données de performance fiables et standardisées, le projet vise à réduire les incertitudes pour les gouvernements, les développeurs de projets et les investisseurs, favorisant ainsi la confiance du marché et stimulant les investissements dans les technologies de stockage d'énergie.

Rôle du Maroc dans la transition énergétique régionale

Le Maroc, avec ses liens culturels et commerciaux de longue date avec l'Afrique de l'Ouest, est bien placé pour jouer un rôle de leader dans le déploiement régional des technologies de stockage d'énergie. Masen, en tant que chef de file africain des énergies renouvelables, possède une vaste expérience dans l'exploitation de grandes centrales solaires avec stockage thermique et dispose d'une plateforme de R&D existante à Ouarzazate, rendant ce site idéal pour accueillir le banc d'essai.

Le financement de la Banque mondiale soutient deux composantes. La première comprend la conception, l'équipement et l'exploitation du banc d'essai pour une durée initiale de trois ans. Le banc d'essai fera donc partie du «Réseau mondial des bancs d'essai pour le stockage d'énergie» et partagera des éléments de test communs avec d'autres bancs d'essai en Afrique du Sud et en Inde. Ces tests incluront des protocoles standardisés et des normes de certification de performance, adaptés aux conditions locales pour simuler correctement les conditions du réseau.

La deuxième composante financera la production de rapports techniques sur les résultats du banc d'essai en tant que bien public mondial et des activités de diffusion des connaissances à travers des formations et des ateliers. Ces sessions de renforcement des capacités cibleront non seulement les participants du Maroc, mais aussi ceux de plusieurs pays/régions qui commencent à déployer des solutions de stockage d'énergie. L'objectif est de créer une expertise locale et régionale capable de gérer et de maintenir ces technologies de manière durable.

Avantages à long terme du projet de banc d'essai pour batterie

Le banc d'essai est ainsi conçu pour répondre aux besoins spécifiques des pays en développement en matière de stockage d'énergie, en testant des solutions avant leur mise sur le marché pour garantir leur fiabilité et leur efficacité. En outre, il servira de plateforme d'apprentissage pour les fabricants, les intégrateurs de systèmes, les services publics et les chercheurs, leur permettant d'acquérir une expérience précieuse dans l'exploitation des systèmes de stockage d'énergie.

À long terme, le banc d'essai contribuera à réduire les coûts d'exploitation et de maintenance, à favoriser l'adoption de technologies modernes, et à créer des emplois qualifiés dans les pays cibles. Il est également prévu que la certification des performances des solutions de stockage incitera les fabricants à fournir leurs technologies pour être testées gratuitement, assurant ainsi la viabilité financière du banc d'essai.

Selon l’institution de Bretton Woods, de nombreux pays, notamment en Afrique, sont en pleine transition énergétique qui induit une hausse significative de l’utilisation des énergies éolienne et solaire. Or, le marché actuel du stockage de l’énergie n’a pas encore pleinement intégré les spécificités des réseaux des pays en développement. L’émergence d’un nouveau marché pour les batteries et d’autres solutions de stockage – adaptées aux différents réseaux et pouvant être déployées à grande échelle – est devenue indispensable.

D’ailleurs, les moyens de stockage sont la clé de l’intégration de ces sources renouvelables permettant d’atténuer le changement climatique. En plus de faire baisser la part de carbone dans les systèmes énergétiques, la hausse de l’utilisation et du stockage des énergies éolienne et solaire permettra d’étendre l’accès à l’énergie, d’accroître la stabilité des réseaux et de renforcer la résilience des systèmes.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.