Menu
Search
Jeudi 07 Décembre 2023
S'abonner
close
Jeudi 07 Décembre 2023
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Omicron : l’immunité vaccinale protège plus que les anticorps développés suite à l’infection à la Covid-19

Omicron présente une capacité accrue à réinfecter des individus préalablement infectés. Mais ce risque d’échappement immunitaire concerne uniquement l’immunité acquise post-Covid et non pas à travers le vaccin. C’est ce que confirme Dr Hamdi en réaction à une récente étude sur le sujet. Il rappelle à l’occasion l’importance de la vaccination qui donne une immunité plus forte et plus durable que celle acquise post-maladie.

Omicron : l’immunité vaccinale protège plus que les anticorps développés suite à l’infection à la Covid-19
Les vaccins restent notre principal allié face à la Covid-19, et ce aux côtés des mesures barrières désormais connues de tous. ttt tttt Ph. Sradni

Les données disponibles, à ce jour, sur le variant Omicron inquiètent les scientifiques. Outre sa transmissibilité élevée, ce variant touche deux à trois fois plus des individus préalablement infectés par d’autres variants du Covid-19. En effet, selon une étude réalisée par des scientifiques sud-africains, le variant Omicron présente un grand risque d’échappement immunitaire.
Contacté par «Le Matin», Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, indique que l’étude en question trouve tout son intérêt puisqu’elle intervient dans un contexte marqué par une forte propagation du nouveau variant dans le monde. L’expert souligne ainsi qu’à la lumière des données scientifiques qui en ressortent, le risque d’échappement immunitaire concerne uniquement l’immunité acquise post-Covid et n’a aucune implication directe avec la vaccination, parce que les modes d’action sont différents.
D’ailleurs, ajoute-t-il, les études pour les vaccins sont toujours en cours au niveau des laboratoires. «En attendant les résultats, force est de reconnaître que scientifiquement parlant, la vaccination donne une protection plus forte et plus durable que la maladie et que les personnes complètement vaccinées sont mieux protégées que les personnes ayant eu la maladie», explique-t-il. Et d’ajouter : «Sur le plan médical, on recommande la vaccination pour tout le monde, aussi bien les personnes qui ont eu la Covid-19, que celles qui ne l’ont pas eue, du fait qu’on estime que les personnes qui ont fait la Covid-19 n’acquièrent pas de la même façon les anticorps et, par conséquent, l’immunité».
À ce titre, l’expert note que «pour les vaccins, on sait exactement quelle est la dose des antigènes qu’on injecte à la personne. C’est une quantité étudiée et programmée pour donner une immunité forte et durable dans le temps». Par ailleurs, Dr Hamdi tient à souligner que les études sur l’efficacité des vaccins se poursuivent au niveau des laboratoires et, pour le moment, ceux-ci restent notre principal allié face à la Covid-19, et ce aux côtés des mesures barrières désormais connues de tous.