Menu
Search
Samedi 02 Mars 2024
S'abonner
close
Samedi 02 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

La collaboration, la data et l’innovation pour développer les guichets uniques du futur

Les travaux de la huitième édition de la Conférence internationale des guichets uniques se sont poursuivis mardi à Marrakech en mettant à l’honneur l'innovation, la data et la technologie pour booster le commerce international. Au deuxième jour de cette rencontre, les acteurs du commerce international ont mis en avant l’importance de la collaboration et du partage des données pour développer les guichets uniques du futur.

La collaboration, la data et l’innovation pour développer les guichets uniques du futur
Ph. Sradni

La collaboration et l’interopérabilité régionale et internationale entre les guichets uniques sont un impératif pour la facilitation du commerce international. Telle est la conviction exprimée par les participants à la huitième édition de la Conférence internationale des guichets uniques organisée par PortNet, en partenariat avec l’Agence nationale des ports (ANP) et l’Alliance africaine du commerce électronique (AACE), du 26 au 28 septembre à Marrakech. Pour ce faire, l’enjeu du partage des données à la fois aux niveaux national, régional et international en se basant sur les technologies doit être adressé par les différents acteurs de l’écosystème. «La data est essentielle pour le développement du commerce international. La question qui se pose est la qualité et la sécurisation de cette donnée. Concernant la qualité, il s’agit d’avoir des process bien faits qui permettent d’avoir des données de qualité et une traçabilité claire pour pouvoir en tirer profit. Il s’agit également de pouvoir sécuriser ces données à toutes les échelles de la chaîne de valeur», a souligné Youssef Ahouzi, directeur général de PortNet. Un défi qui ne peut être relevé sans la mise à niveau et la standardisation des process par tous les acteurs de l’écosystème.
Pour sa part, le président de l'Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE), Amos Wangora, a affirmé que «les guichets uniques ne peuvent se développer sans le leadership politique et la volonté et la capacité des différents acteurs d’opérer une transformation digitale durable». En effet, les guichets uniques sont des catalyseurs pour la facilitation des flux transfrontaliers, par la fourniture de services à valeur ajoutée et la rationalisation des processus et des exigences de données au service du commerce international.

Dans ce sens, la collaboration entre les différents acteurs de l’écosystème dans une démarche d’open innovation est essentielle. «En parallèle de notre processus d’innovation classique, l’Agence nationale des ports a adopté un nouveau modèle d’open innovation, qui va, j’espère, s’élargir au-delà de nos frontières pour englober des partenaires d’autres pays africains. L’open innovation nous permet d’optimiser encore nos processus d’innovation et d’exploiter de nouvelles opportunités tout en valorisant les idées et les ressources de l’ensemble des partenaires et ainsi pouvoir faire face à tous les défis que nous impose l’évolution rapide de notre environnement», a rappelé la directrice générale de l'ANP, Nadia Laraki.
Ainsi, la deuxième journée a été marquée par la cérémonie de remise des prix du «Smart Port Challenge by ANP». La deuxième édition de ce Hackathon, 100% en ligne dédié à la promotion de l'innovation collaborative dans le secteur portuaire, a connu la participation de 46 projets de différentes régions du monde. À l’issue des délibérations des membres du jury, quatre projets ont été primés, dont trois marocains et un américain.

Lire aussi : Youssef Haouzi, DG de PortNet : «Désormais, il faut parler de guichet unique digital»

Déclaration de Mor Talla Diop, directeur du développement international Gainde 2000 et vice-président de l'Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE)

Déclaration de Tarik Maaouni, directeur de l'organisation et des systèmes d'information de l'Agence nationale des ports (ANP)

 

Déclaration de Tarik Naciri, Data Analyst chez PortNet S.A.

Déclaration de Amos Wangora, président de l'Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE)

Déclaration de René Henri Francin, directeur du développement international chez Silicone Signal Technologies

 

Lisez nos e-Papers