Menu
Search
Samedi 15 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 15 Juin 2024
Menu
Search

Ouverture des frontières : les conditions d'accès des voyageurs, selon Pr. Said Afif

Voici le protocole sanitaire retenu par le comité scientifique pour la mobilité des voyageurs. La question est sur toutes les langues depuis l'annonce de la réouverture des frontières. Les détails livrés par Pr Said Afif, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination anti-Covid-19, invité de «L’Info en Face».

Ouverture des frontières : les conditions d'accès des voyageurs, selon Pr. Said Afif
Ph : Sradni

MISE A JOUR OFFICIEL: LE PROTOCOLE SANITAIRE POUR LES VOYAGEURS APRES LA REOUVERTURE DES FRONTIERES

Pr Said Afif, membre du comité scientifique et technique de la vaccination anti-Covid-19 et président de la Société marocaine des sciences médicales, a défendu la réouverture des frontières, comme nombre d'autres scientifiques. Invité de «L’Info en Face», il explique que «la balance entre les questions de santé et d’impact psychologique, social et économique est importante, surtout pour certains secteurs qui ont le plus souffert de la crise sanitaire, à l’image de celui du tourisme».

À l'en croire, les modalités de cette réouverture seront les mêmes que celles utilisées partout ailleurs. «Il va certainement y avoir un test PCR 48 h avant le voyage en plus d’être complètement vacciné», a-t-il déclaré, notant que ce deuxième aspect a été adopté en vertu d’une résolution issue de la dernière réunion du Comité scientifique et technique de la vaccination.

«Les scientifiques s’accordent aujourd’hui sur le fait que la vaccination est composée de trois doses et non plus deux pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans, et ce au-delà de quatre mois après la date d’administration de la deuxième dose», affirme le professionnel de santé. Ce dernier souligne, toutefois, qu’il y aura des exceptions pour les personnes ayant été contaminées après l’administration de deux doses de vaccin, à condition de présenter les documents attestant d’une contamination datant de moins d’un mois.

Concernant l’éventualité de mettre en place d’autres conditions pour se rendre dans le Royaume, Pr Said Afif explique que «les symptômes après une infection au variant Omicron apparaissent 48 h à 72 h après l’infection. Si on applique ces deux conditions, il n’y aura pas besoin d’isolement ou d’autres mesures de précaution». Et d’ajouter que l’essentiel est que l’on puisse souffler, surtout après la décrue de l’épidémie dans certaines régions du Royaume comme Casablanca-Settat. «Reprenons notre vie et gardons les mesures barrières ! J’appelle les personnes âgées qui ont des maladies à aller faire leur troisième dose, car cela va permettre de les protéger à 98% des formes graves de la maladie», a-t-il insisté.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.