Économie

Les transporteurs auront bientôt l'indexation sur les prix du gasoil (Rachid Tahri)

Lahcen Oudoud Lahcen Oudoud,

«Ce système d’indexation, qui bénéficie d’une large adhésion des professionnels, mettra un terme aux aides directes de l’État au profit des transporteurs», indique Rachid Tahri.

«Ce système d’indexation, qui bénéficie d’une large adhésion des professionnels, mettra un terme aux aides directes de l’État au profit des transporteurs», indique Rachid Tahri.

Les transporteurs auront bientôt leur système d’indexation des tarifs de leurs prestations sur les prix du gasoil. Ils ont décroché le «OK» du ministre pour ce système qui fait l’objet d’un projet de loi à mettre dans le circuit législatif dans quelques semaines, a révélé Rachid Tahri, secrétaire général de la Fédération du transport et de la logistique, qui était l’invité de l’émission «L’Info en Face» du Groupe «Le Matin». Lors de cette émission animée par Rachid Hallaouy, Rachid Tahri a également partagé son analyse sur certains points chauds de l’actualité et exprimé la position de la profession qu’il représente à cet effet : le relèvement du taux directeur de 50 points de base à 2% par Bank Al-Maghrib et la publication du rapport du Conseil de la concurrence sur les hydrocarbures, notamment.

Rachid Tahri, le secrétaire général de la Fédération de transport et de la logistique, affiliée à la CGEM, était l’invité de l’émission «L’Info en Face» du Groupe «Le Matin», en marge de la huitième édition de la Conférence internationale des guichets uniques qui se tient du 26 au 28 septembre à Marrakech. Une occasion pour l’invité de partager son analyse sur certains points chauds de l’actualité et d’exprimer la position de la profession qu’il représente à cet effet : relèvement du taux directeur de 50 points de base à 2% par Bank Al-Maghrib, publication du rapport du Conseil de la concurrence sur les hydrocarbures.

Rachid Tahri s’est attardé notamment sur le projet d’indexation des prix du gasoil sur les prix des prestations des transporteurs et est revenu également sur la revendication relative à la révision de la TVA sur les carburants. Ainsi, au sujet du relèvement du taux directeur, Rachid Tahri a affirmé que la profession n’a pas été surprise, vu le contexte dans lequel cette décision a été prise, avec une nette montée de l’inflation et la réaction des autres Banques centrales pour y faire face. Toutefois, il indique que le secteur des transports sera bien impacté par ce relèvement qui va se traduire par un renchérissement des taux d’intérêt et pénaliser les professionnels pour leurs acquisitions des engins, véhicules, matériel pour les entrepôts logistiques, etc.

Il avance qu’avec un taux directeur à 1,5%, les taux d’intérêt dépassent déjà 5% et que le demi-point de relèvement sera quelques points à l’achat final. Il estime que le crédit normal devra être à 6%, voire plus, et que pour le leasing, ce sera aux alentours de 6%. Un «coup dur pour les transporteurs», d’autant qu’ils commencent justement le renouvellement du parc auquel le ministère de tutelle a alloué un budget de 250 millions de DH. «Ce relèvement du taux directeur peut freiner le recours à ce programme», estime-t-il. 

Les prix trop bas dans les transports !

La profession n’a pas été surprise non plus par les conclusions du rapport du Conseil de la concurrence sur les hydrocarbures. «Ce sont des éléments que l’on connaissait plus ou moins auparavant», note le DG de la Fédération du transport et de la logistique. Il insiste surtout sur la recommandation du Conseil de renforcer d’urgence la régulation et la réglementation du secteur des hydrocarbures, avec, entre autres, la publication des textes d’application attendus. «On ne peut pas continuer comme ça», martèle-t-il, soulignant la nette baisse des prix à l’international qui n’est pas palpable localement.

L’invité de l’émission «L’Info en Face» a avancé à ce sujet l’exemple du secteur des transports où les prix n’arrêtent pas de baisser du fait de la concurrence. Il considère même que ces prix sont trop bas à cause de l’informel, entre autres. Pour faire sortir justement le secteur des transports de cette situation et lui épargner le surcoût engendré par le renchérissement des prix des carburants, Rachid Tahri insiste sur le rôle du système d’indexation des tarifs des prestations des transporteurs sur les prix du gasoil. «Quand les prix du gasoil augmentent, nous n’arrivons pas à les répercuter sur les charges dans les mêmes proportions. Nous avons des tarifs qui datent de quelques années», déplore-t-il, relevant que le gasoil est un intrant qui représente jusqu’à 60% des charges des transporteurs. Ce système d’indexation, qui fait l’objet d’un projet de loi à mettre dans le circuit législatif dans quelques semaines, ne devra, d’ailleurs, pas concerner seulement les carburants, mais également les autres intrants (pneumatique, huiles…). Les professionnels ont déjà le OK du ministre avec lequel ils étaient en contact dès le mois de juin dernier. Parmi les vertus de ce système qui bénéficie d’une large adhésion des professionnels, est que, confirme Rachid Tahri, il signera le coup d’arrêt des aides directes de l’État au profit des transporteurs qui n’auront plus lieu d’être. Ce système devra imposer aux transporteurs notamment une déclaration qui permettra de savoir leur consommation et éventuellement leurs prix, indique le SG de Fédération du transport et de la logistique, notant qu’avec cette indexation, il y aura peu de chance pour la triche, vu qu’il sera fait appel aux recoupements entre administrations. Par ailleurs, il rappelle la revendication de la profession concernant la révision à la hausse de la récupération de la TVA de 10 à 20% et la révision de la TIC. Ce qui devra instaurer un équilibre entre l’État et les professionnels qui permettra d’attirer l’informel vers le secteur organisé, conclut-il. 

Lire aussi : Indexation des prix du transport routier : mode d’emploi, catégories concernées, indice gasoil... voilà ce que l’on sait

Lire aussi : Mohamed Talal : L’indexation des tarifs du transport sur le prix des carburants est la solution contre la spéculation

Lire aussi : Future loi sur l'indexation des prix du transport : les précisions de Mohamed Abdeljalil

Services

Météo

Casablanca 03 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 03 décembre 2022

  • As-sobh : 06:45
  • Al-chourouq : 08:15
  • Ad-dohr : 13:26
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Al Hassad

23:00

Chaine : Planète
American Pickers, la brocante made in USA

22:30

Chaine : Animaux
Les vétos de Nouvelle-Zélande

23:05

Chaine : Ushuaïa TV
Héroïnes de nature

22:40

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 03 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 03 décembre 2022

  • As-sobh : 06:45
  • Al-chourouq : 08:15
  • Ad-dohr : 13:26
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports News
Al Hassad

23:00

Chaine : Planète
American Pickers, la brocante made in USA

22:30

Chaine : Animaux
Les vétos de Nouvelle-Zélande

23:05

Chaine : Ushuaïa TV
Héroïnes de nature

22:40

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu