Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Maroc-Portugal : Santos laisse planer le doute sur la titularisation de Cristiano Ronaldo face aux lions de l'Atlas

Laissé sur le banc par le sélectionneur portugais, Fernando Santos, lors du match des huitièmes de finale du Mondial 2022 contre la Suisse (victoire 6-1 du Portugal), la star de cette équipe portugaise, Cristiano Ronaldo, pourrait de nouveau chauffer le banc, ce samedi (16 h), pendant le choc du quart de finale contre le Maroc. Après la prestation de Gonçalo Ramos (auteur d’un hat-trick) face à la Nati, le sélectionneur portugais, convaincu par le talent de son jeune avant-centre, a laissé planer le doute sur la titularisation de CR7 face aux Lions de l’Atlas.

Maroc-Portugal : Santos laisse planer le doute sur la titularisation de Cristiano Ronaldo face aux lions de l'Atlas
Fernando Santos en pleine discussion avec son capitaine Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo pourrait-il rester sur le banc lors du match du Portugal face au Maroc ? En tout cas, tout laisse penser que ça sera le cas. En froid avec son sélectionneur, Fernando Santos, le quintuple ballon d’or a été laissé sur le banc, mardi, lors du match de la Seleção face à la Suisse, marqué par une victoire retentissante sur le score de 6 buts à 1. Une victoire due en grande partie aux choix judicieux du sélectionneur portugais qui a décidé d’aligner son jeune avant-centre, Gonçalo Ramos (21 ans), à la place Ronaldo. Le joueur du Benfica Lisbonne a, d’ailleurs, été époustouflant face à la Suisse en plantant un hat-trick.

Une prestation qui semble avoir séduit Santos, de plus en plus convaincu de la nécessité de titulariser le joueur face au Maroc. Lors de la conférence d’après-match contre la Suisse, Fernando Santos est même resté évasif au sujet de la titularisation de Ronaldo face au Maroc. «L'absence de Cristiano Ronaldo ? J'en ai déjà parlé et je ne le ferai plus. Lui et Gonçalo Ramos sont deux joueurs différents. Ronaldo est notre capitaine, il n'y a eu aucun problème suite à ma décision. C'est un gars qui essaie toujours d'apporter sa contribution, mais ce n'est pas à moi de dire s'il jouera ou non lors du prochain match face au Maroc. Nous verrons ce qui se passera», a répondu le technicien portugais à une question d'un journaliste.

Lire aussi : Qatar 2022 : la fédération portugaise dément les menaces de départ de Ronaldo

Lire aussi : Qatar 2022 : quatre raisons de croire à la victoire du Maroc face au Portugal

 

Lisez nos e-Papers