Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Automobile : Alpine affiche des perspectives ambitieuses de croissance

La marque automobile française du Groupe Renault vient de confirmer ses ambitions de croissance et de développement à l’international en annonçant une gamme de 7 modèles à l’horizon 2030 et un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 8 milliards d’euros en 2030.

Automobile : Alpine affiche des perspectives ambitieuses de croissance
L’arrivée de ses nouveaux modèles 100% électriques, à partir de 2024, permettra à la marque de développer ses revenus et d’atteindre l’équilibre financier dès 2026.La marque automobile française du Groupe Renault vient de confirmer ses ambitions de croissance et de développement à l’international en annonçant une gamme de 7 modèles à l’horizon 2030 et un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 8 milliards d’euros en 2030.La marque automobile française du Groupe Renault vient de confirmer ses ambitions de croissance et de développement à l’international en annonçant une gamme de 7 modèles à l’horizon 2030 et un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 8 milliards d’euros en 2030.

Alpine fait sa «révolution». La marque automobile française du Groupe Renault vient de confirmer ses ambitions de croissance et de développement à l’international en annonçant une gamme de 7 modèles à l’horizon 2030 et un objectif de chiffre d’affaires supérieur à 8 milliards d’euros en 2030 (une croissance annuelle du CA de 40% entre 2022 et 2030 + une marge opérationnelle supérieure à 10% à l’horizon 2030). Relancée en 2017 avec l’A110, et après la réorganisation en 2021 en tant que Business Unit, Alpine va rentrer dans une nouvelle dynamique. L’arrivée de ses nouveaux modèles 100% électriques, à partir de 2024, permettra à la marque de développer ses revenus et d’atteindre l’équilibre financier dès 2026 (avec un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros).

À partir de 2027, une phase d’expansion mondiale débutera, appuyée par une gamme de modèles adaptés à de nouveaux marchés, dont les États-Unis, et contribuant à l’amélioration de la performance financière et de la valeur d’Alpine. Née de la course automobile, Alpine doit relever plusieurs défis, dont celui de devenir 100% électrique. Elle peut s’appuyer pour cela sur l’expertise de ses techniciens et ingénieurs. Tout d’abord, la marque va s’appuyer sur son «Dream Garage», composé de modèles de série 100% électriques dont l’A290, future citadine urbaine sportive électrique, dont le show-car a été révélé le 9 mai dernier, est attendue dès 2024 ; le Crossover GT de segment C attendu en 2025 ainsi que la nouvelle A110, porte-drapeau de l’héritage et du savoir-faire de la marque qui deviendra 100% électrique d’ici fin 2026. Le prototype A110 E-ternité a servi de test, démontrant la capacité et le bien-fondé pour Alpine de développer sa propre plateforme. Elle va ainsi permettre à la marque de proposer des véhicules, fidèles à son ADN de sportivité et d’agilité. L’APP (Alpine Performance Platform) capitalisera également sur les ressources internes de l’entreprise afin de réaliser des économies d’échelle. Base de la future A110 électrique, l’APP est modulable. Elle peut s’adapter en longueur et en largeur. Elle sera également utilisée pour de nouveaux véhicules dont un cabriolet inédit basé sur l’A110 et la nouvelle A310, un coupé sport 4 places.

Enfin, Alpine lancera deux nouveaux véhicules de segments D/E dans la foulée de son «Dream Garage». Outre la plateforme APP, Alpine développe ses propres technologies pour ses modèles sportifs exclusifs telles que le moteur hydrogène à combustion interne ou l’ADM, Alpine Dynamic Module, une intelligence centrale au cœur de l’architecture électronique de la marque permettant d'améliorer l'agilité et la performance de ses véhicules. «Cette gamme complète de véhicules sportifs va consolider la présence d’Alpine sur ses marchés principaux, l'Europe et le Japon. Elle servira de tremplin pour son expansion à l’international, en particulier aux États-Unis et en Asie, où les nouveaux modèles seront proposés à partir de 2027.

L’idée est de passer d’un segment de niche à une marque complète et globale. En combinant le line-up et l'expansion géographique, Alpine vise une marge opérationnelle supérieure à 10% en 2030, et ainsi assurer la pérennité certaine de son modèle économique», explique Laurent Rossi, CEO Alpine. Par ailleurs, Alpine veut développer son image de marque avec une présence croissante dans le sport automobile, comme en Championnat du monde d’Endurance, où la marque sera présente en 2024 dans la catégorie reine Hypercar en tant qu’écurie d’usine et également en Formule 1, pour bénéficier de nouvelles sources de revenus. L’objectif en F1 est d’accroître les revenus de licences et de merchandising. Pour accélérer cette transformation, la marque française s’associera à de nouveaux investisseurs.

Lire aussi : La plus puissante Alpine A110 Pikes Peak de 493 ch dévoilée

Lisez nos e-Papers