Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search

Aviculture : la Souveraineté alimentaire au cœur du 24e Salon Dawajine

Aviculture : la Souveraineté alimentaire au cœur du 24e Salon Dawajine

Le Salon du secteur avicole «Dawajine» est de retour. La 24e édition se tiendra du 28 au 30 novembre prochain à Casablanca. Thème retenu : «L’aviculture, pilier de la souveraineté alimentaire en Afrique». Selon la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), cette édition devrait rassembler plus de 15.000 visiteurs nationaux et internationaux et pas moins de 450 exposants et marques représentant une vingtaine de pays ainsi que plusieurs délégations de professionnels venant de pays africains et étrangers. «Durant trois jours, les professionnels et les différents intervenants du secteur auront l'occasion de partager et de se concerter sur l'avenir de l'aviculture marocaine et au-delà, de l'aviculture à l'échelle de l'Afrique du Nord et de l'Ouest», souligne la FISA qui rappelle que depuis son lancement en 1998, l'audience et le rayonnement du Salon Dawajine confortent sa place en tant que rendez-vous annuel et plateforme incontournable d'échange d'expériences et de dialogue entre les différents acteurs du secteur avicole.

Le secteur avicole couvre actuellement 100% des besoins en viandes de volaille au Maroc

«Dawajine est également une opportunité idéale pour l'échange autour du développement, de la consolidation et du renforcement des partenariats entre les fédérations professionnelles avicoles africaines dans l'objectif de promouvoir une aviculture moderne et durable en Afrique. L'objectif de la FISA est de maintenir et de renforcer le salon Dawajine en tant que référence professionnelle et outil primordial de développement de l'aviculture au niveau national et régional», souligne toujours la Fédération. Avec une production en 2022 de 655.000 tonnes de viandes de volaille et 5 milliards d’œufs de consommation, le secteur couvre actuellement 100% des besoins en viandes de volaille au Maroc, représentant 55% de la consommation totale toutes viandes confondues et 100% des besoins en œufs de consommation.

En termes d’infrastructures, la filière compte 46 usines de fabrication d'aliments composés, 56 unités d'accouvage, 3 couvoirs de poussins de type ponte, 4 couvoirs de dindonneaux et 7.627 élevages de poulets de chair autorisés. À cela s’ajoutent 900 élevages de dinde de chair autorisés, 252 élevages de poule pondeuse autorisés, 30 abattoirs avicoles agréés, 25 unités de conditionnement d'œufs de consommation et 46 unités de découpe de viandes de volaille. Le secteur pèse un chiffre d’affaires de 36,9 milliards de DH et emploie quelque 142.000 personnes directement et 328.000 indirectement.

Lire aussi : Sadiki annonce un nouveau contrat-programme avec le secteur avicole

Lisez nos e-Papers