Menu
Search
Dimanche 23 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 23 Juin 2024
Menu
Search

Chômage et santé en tête des préoccupations des jeunes Marocains (Sondage)

Chômage et santé sont les problèmes les plus importants auxquels les jeunes Marocains âgés de 18 à 35 ans veulent que leur gouvernement s'attaque, suivis, d’après l’enquête menée par le réseau panafricain de recherche par sondage «Afrobarometer», par les problèmes touchant l'économie et l'éducation. Selon les résultats de cette l'enquête, si la majorité de ces jeunes possèdent des diplômes d'enseignement secondaire ou post-secondaire, dépassant de loin leurs aînés, ils sont toutefois plus susceptibles d'être confrontés au chômage.

Chômage et santé en tête des préoccupations des jeunes Marocains (Sondage)

Quel est l'ordre des priorités pour les jeunes Marocains âgés de 18 à 35 ans ? Selon l'enquête menée par le réseau panafricain de recherche par sondage «Afrobarometer», ce sont le chômage et la santé qui occupent la première place dans les préoccupations des jeunes Marocains, puis viennent les problèmes ayant trait à l'économie et l'éducation.

>>Lire aussi : Le taux de chômage passe de 11,2% à 12,4% au 2e trimestre 2023

En réponse à la question «Selon vous, quels sont les problèmes les plus importants auxquels le pays est confronté et auxquels le gouvernement devrait s'attaquer ?» 59% des jeunes interrogés ont répondu qu'il s'agissait du chômage, suivi de la santé (43%).

Cette enquête révèle également qu'environ sept jeunes sur dix (69%) ont suivi un enseignement secondaire (24%) ou post-secondaire (45%), dépassant ainsi les générations précédentes. Toutefois, les jeunes (âgés de 18 à 35 ans) sont également plus susceptibles d'être au chômage que leurs aînés. En effet, 21% d'entre eux ont déclaré ne pas avoir d'emploi et en chercher, contre 4 à 6% des personnes âgées de 36 à 55 ans. Par ailleurs, à la question «Avez-vous un travail qui vous rapporte de l'argent ?» 21% ont répondu qu'ils étaient au chômage, 17% ont répondu qu'ils avaient un emploi à temps partiel et 30% ont répondu qu'ils avaient un emploi à temps plein.

En outre, et à la question «Êtes-vous actuellement à la recherche d'un emploi ?» 21% des jeunes sans emploi ont répondu qu'ils n'étaient pas à la recherche d'un emploi, contre 21% qui ont répondu qu'ils en cherchaient un. Enfin, en ce qui concerne l'approbation des performances du gouvernement en matière d'éducation, de santé et d'emploi, 38% des jeunes interrogés ont déclaré que le gouvernement répondait aux besoins en matière d'éducation, 26% qu'il travaillait à l'amélioration des services de santé et seulement 14% qu'il contribuait à la création d'emplois.

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.